Critique de la valeur

« We Gotta Get Out of This Place », by Anselm Jappe (interview with Alastair Hemmens)

1 « J'aime »

Interesting critique… but I can’t find solutions there. Did I miss something?

Defining “value” by the laws of offer and demand has always made me uncomfortable (being fond of classical music, I have a strong bias against new “artists” making a ton more money than any classical artists), but I couldn’t find a viable alternative so far. With any other alternative, who is to define value? To take the example from the article, who is to decide that Moby Dick has a greater value than a Manga? (although I personally vote for this, don’t I have a bias?)
And as part of the offer/demand scheme, people will always “prefer” the shiny rock to a dull grey rock. Thus giving the shiny one more “value” in their eyes (that’s just an example, you might argue that in some cultures, the grey rock may be more valuable - but hey you’re again defining a hierarchy of values between these two rocks). How can we get rid of people assigning value to things/people/concepts/music/… around them, which is merely expressing their preferences?

And work is one of them since it adds “value” (give me the choice between an axe vs a rock and a stick, I’ll definitely choose the axe - unless I’m more interested in an arrow of course - but the “axe” has some added value compared to the rock+stick because in Laborit’s terminology, the labor has added information to the objects to make it a more “information-containing” object thus more valuable). Again, how to get rid of this - I mean in a psychological and sociological way?
Seems like an impossible task to me since it would somehow go against human nature - and as you well know, "what is bred in the bone will come out in the flesh’ (chassez le naturel, il revient au galop).

José Mujica est probablement le Président le plus étonnant du monde ! Et ce n’est pas pour des casseroles ou une affaire de corruption. L’homme vit dans une grande simplicité et reversait 90% de son salaire de Président de l’Uruguay à des œuvres caritatives. Plus étonnant encore, cet ancien guérillero qui a connu la torture n’hésite pas à prôner la sobriété volontaire et l’objection de Croissance, intégrant la protection de l’écosystème à ses convictions socialistes.

La liberté d’expression est une valeur sur laquelle on ne peut pas transiger, sinon Duniter devient une machine à envoyer des nombres, dirigé par un fasciste qui décide quel sont les bons sujets et quels sont les sujets sur lesquels on n’a pas le droit de réfléchir. On ne peut pas concevoir une économie libre sans liberté d’expression.

Bien sûr que si, notamment par le principe de non-nuisance. Ainsi ce n’est pas parce qu’une personne souhaite s’exprimer qu’on est contraint de l’écouter.

Et sur un forum, ce droit à ne pas écouter peut se manifester par la censure si les intervenants ne se contiennent pas d’eux-mêmes pour rester dans le sujet, ou à défaut continuent de parler sans le faire avancer, ou encore s’octroient la liberté d’insulte sous couvert de liberté.

Tout ceci bien sûr est à l’appréciation de chacun, et en l’occurrence nous sommes les producteurs, mainteneurs et administrateurs de ce forum : nous y sommes juges, nous pouvons tout à fait fermer des sujets sans avoir à justifier quoi que ce soit.

Ceci dit je n’aime pas brider la parole d’autrui, j’estime préférable que chacun fasse sa propre auto-censure sur la base de ces principes.

2 « J'aime »

La fermeture de posts peut paraître brutale au premier abord.

Mais il faut se mettre à la place de ces personnes qui donnent leur temps sans compter pour développer les monnaies libres.
Le temps qui passe est perdu à jamais.
Le hors sujet est donc bien la pire des choses lorsque l’objectif est précis et que le temps est compté. Il faut aller à l’essentiel.

Il ne faut pas oublier les hors-sujets des crétins qui foncent dans le mur. Mais heureusement ici on n’est pas des crétins ; ne tenons pas compte de ceux qui pensent pour nous tandis qu’on n’a qu’une chose à faire. On la fait et on la fait bien, c’est tout ce qu’on a à faire.

Bon messieurs, je vous ait envoyé un message privé à propos de la politique de modération du forum. Rien ne sert à s’énerver et s’invectiver sur le fil publique du forum : ça le pollue et ça ne lui permet pas d’être dans son rôle.