Le gouvernement voudrait connaître votre projet de blockchain

blockchain

#41

C’est quand même très long et très compliqué a faire, on n’est très loin d’un fichage automatisé :wink:


#42

Grosses machines de surveillance réseau, surveillance FAI de trafic vers les noeuds et recoupement d’information avec les grandes plateformes et on sait quelle box, quelle adresse. C’est super facile à automatiser à l’heure actuelle.
Pour surveiller TOR ça peut se fait par comparaison de trafic de bout en bout, donc pour la monnaie libre …
C’est peut-être mieux avec I2P


#43

Attention, si le fonctionnement décentralisé limite les risque, ce n’est pas non plus magique. Il faut que la majorité soit consciente un minimum de ce qu’il se passe, car la manipulation de masse existe.

Que les “simples utilisateurs” n’aient pas chacun un nœud qui tourne est pratique, mais c’est aussi préférable car la manipulation de masse existe. Le nécessaire bagage technique (minimum) pour faire tourner un nœud permet de limiter ce risque, même si cela créé de fait une “élite”.
(Note que cette “élite” ne se réserve pas le droit de certifier. Mais cela est l’objet de discussion : quelle responsabilité à quel niveau).


#44

Je re-plussoie !


#45

Mince maintenant c’est trop tard, c’était jusqu’au 4 mars :frowning:


#46

Ouf !