Question sur les 4 libertés économiques et monnaies libres

bonjours est-ce que selon vous http://agglor.fr/ (Monnaie locale complémentaire de l’agglomération orléanaise) (presse:http://www.tribune-hebdo-orleans.fr/?page_id=14&art_id=798&art_title=cest-lheure-de-lagglor)
respecte les 4 libertés économique définies dans la TRM .
à savoir:

  • La liberté de choix de son système monétaire
  • La liberté d’utiliser les ressources
  • La liberté d’estimation et de production de toute valeur économique
  • La liberté d’échanger, comptabiliser afficher ses prix “dans la monnaie”

Indiscutablement oui, cette monnaie respecte bien les 4 libertés.
Ensuite cela ne garanti en rien de l’adoption par un grand nombre.

Le mode de production est il symétrique? Oui potentiellement, non dans les faits car quelqu’un peut créer la quasi totalité des images. Quelle est donc la valeur de 1agglor produit mille fois par un individu et le 1agglor produit 1 fois par 100 autres?
Une initiative bien sympathique mais dont je me demande s’il s’agit bien d’un système d’échange monétaire.

Cela me semble plutôt relever du dessin qu’on offre contre un bisou :slight_smile:

1 « J'aime »

Non, d’après la TRM, elle ne peut pas respecter ces 4 libertés économiques puisque le seul ensemble de solution de système monétaire qui respecte ces 4 libertés économiques en même temps, ce sont les monnaies créées par Dividende Universelle.
La contraposée donne donc : création de monnaie sans dividende universelle implique le non respect des 4 libertés.

Ici clairement il n’y a pas de DU puisque chacun crée la quantité de monnaie qu’il désire au rythme qu’il souhaite.

Pas de DU, pas les 4 libertés respectés en même temps.

4 « J'aime »

Thatoo a parfaitement bien répondu. Quant à savoir comment il se fait que la TRM démontre que la forme de la solution monétaire respectant les 4 libertés économiques est une forme unique = une monnaie libre fondée sur un DU, il faut étudier la TRM.

2 « J'aime »

Au sens littéral de la définition, les 4 conditions sont remplies.
Mais alors pour que l’affirmation de la TRM ne soit pas réfutée, il faudrait que ce ne soit pas une monnaie.
Cela peut il être démontré?

à ceci près que dans la réalité physique l’universalité du dividende se déverse dans une toile de confiance d(t) = sous ensembles de populations ≠ de l’universalité de toutes populations.

Oui le terme “universel” sous entend “pour ceux qui le souhaitent” ceci étant une liberté, qui comme toute liberté est symétrique entre ceux qui le souhaitent n’en faisant pas encore partie et ceux qui le souhaitent en faisant déjà partie (il faut donc que les deux souhaits concordent).

Ceci, qui plus est, intégrant le terme “univers” dans un espace-temps, où “tous ceux qui le souhaitent” ne concernent absolument pas les êtres humains(t), mais aussi t+dt, t+ev, t+2ev etc… ces êtres humains étant de durée de vie limitée “ev”. Il n’y a ainsi pas de définition sûre et stable de “l’univers de ceux qui le souhaitent” tout à la fois parce que ce souhait symétrique n’est pas éternel pour des personnes données, mais aussi parce que les personnes qui portent ce souhait ne sont pas éternelles non plus.

Tout comme si l’on parle de “l’univers des producteurs de fiacres”, il a eu un début, un développement une fin, à la fois concernant l’objet produit “le fiacre” mais aussi leurs producteurs individuels qui étaient distants dans le temps. Ainsi on comprend parfaitement bien qu’un “univers 4D” (trois dimensions d’espace et une de temps) peut tout aussi bien être un espace fini intégré dans un espace plus grand.

Si l’on considère de la même façon donc “tous ceux qui le souhaitent symétriquement” ainsi que “tous ceux qui ne le souhaitent pas symétriquement ou asymétriquement”, cet univers est plus vaste que uniquement l’univers de “ceux qui le souhaitent symétriquement”.

Par ailleurs un logiciel étant libre, étant utilisable dès lors par des multivers différents de “ceux qui le souhaitent symétriquement”, développant de la même façon une, deux, trois, 100 ou plus monnaies libres différentes, comprenant chacun 100 personnes ou 1000, 10 000, 100 millions de personnes ou plus, alors ce n’est plus “une universalité” mais “des universalités” qui sont possibles.

C’est ainsi que l’homme ayant bien étudié la TRM comprend parfaitement le terme “universalité”, sans lui faire dire ce qu’il ne dit pas.

2 « J'aime »

Non il n’y a pas de besoin que ce soit une monnaie, d’ailleurs la monnaie libre est une valeur du point de vue de l’Etat, donc ce n’est pas une monnaie (mais c’est une monnaie pour d’autres).

On pourrait aussi parler de valeur libre, du moment qu’elle se crée sous le même mode qu’un Dividende Universel (en termes de quantité dans l’espace, et dans le temps).

Ensuite, il se trouve que de telles valeurs sont parfaitement adaptées pour servir de monnaie libre.

Merci pour cette précision terminologique , lorsque j’en parlerai à des néophytes, je pense plutôt utiliser l’expression dividende communautaire qui je pense sera mieux acceptée par celles et ceux qui, librement, ne se soumettront jamais à l’hardiesse étude approfondie de la TRM :yum:

2 « J'aime »

C’est correct. La communauté pouvant théoriquement être aussi grande que possible (pratiquement très peu probable, tant il existe et existera toujours des hommes ne souhaitant pas participer d’une monnaie libre).