Coupure électricité ou internet : nœuds auto-alimentés ? réseau maillé Mesh ? système bluetooth?

Bonjour,

vous n’êtes pas sans savoir que le simple fait que la Ğ1 soit uniquement numérique pose problème à beaucoup de personne qui ont des idées très arrêtées sur le sujet :

  • que fait-on s’il y a une panne de courant, d’internet, ou tout simplement que l’on est dans une région isolée
  • que fait-on si on a pas de téléphone
  • etc…

A cela il y a beaucoup de réponse possible, même si elles ne résolvent pas tout :

  • l’Euro est une monnaie numérique à 95% donc vous trouvez les mêmes problèmes si coupure d’électricité ou de courant plus d’accès à vos comptes, plus moyens de payer en CB …
  • Des projets de « G1billets » sont en essai, certains sont déjà en circulation (mais on recentralise le pouvoir)
  • On a aussi la possibilité de s’en imprimer…

Ce que j’aime à dire c’est qu’avec la Monnaie Libre on est dans une toile de confiance.
On oublie vite qu’il y a plusieurs années, on avait des ardoises chez les commerçants que l’on réglait à la fin du mois.
C’était basé sur la confiance.

On pourrait tout à fait revenir à ce fonctionnement temporairement en cas de Black Out. Ces peurs sont peut-être justifiées ou non (voir article ci-dessous). En tout cas, y apporter des réponses permet aussi de s’émanciper encore un peu plus et de rendre la Monnaie Libre toujours plus résiliente.

**Coupures politiques qui deviennent de plus en plus fréquentes dans le monde : **

!Les coupures politiques d'Internet deviennent de plus en plus fréquentes dans le monde - rtbf.be

  • Du point de vue solutions, que pensez-vous qui puisse être mis en place ? (nœuds auto-alimentés ? réseau maillé Mesh ? système Bluetooth?)

  • De façon locale et puis si possible sur un territoire plus élargi ?

  • Rassembler suffisamment de nœuds à un endroit (avec une source d’électricité) pour répliquer plus loin, serait peut-être une fonction à voir en cas de gros problème ?

Merci par avance pour votre attention et vos retours.

L’architecture d’Internet permet déjà de limiter les conséquences d’une coupure d’un morceau du réseau, sur une échelle assez grande (au moins à l’échelle d’un pays).

Donc la première chose à faire est d’avoir des nœuds un peu partout, et c’est déjà un peu le cas : des nœuds chez des particuliers, des nœuds chez des gros hébergeurs, en France/Belgique et un peu autour. (idée → une carte automatique des nœuds, genre Kazou avec geoip et leaflet)
Il faudrait qu’il y ait plus de nœuds dans des pays différents (car par exemple tout le trafic français passe par Paris, et il y a d’autres points de concentration comme ça).

Question souveraineté, il vaudrait aussi mieux éviter les gros hébergeurs commerciaux, car s’ils hébergent une partie non négligeable du réseau, c’est un risque de se faire attaquer par eux, par des pirates, ou par la police.

3 Likes