création d'une crypto-monnaie locale à Montpellier dans le 34

Salut les gens je sort de la conférence alternatiba ou j’ai rencontré Vincent Texier. On à pas mal discuté et je vient donc vers vous pour vous raconter un peut le cheminement de cette tentative de création.

L’idée serai de lier des producteurs locaux à des consommateurs locaux pour créer ensuite un tissu consommateur producteur dans lequel on pourrais une fois la masse critique atteinte mettre en place le revenu de base et la fameuse taxe de 10% sur tous et redistribué à tous.

Pour que le système soit viable je vois plusieurs facteur il faut que la crypto soit indexé dans un premier temps sur le cour de la monnaie nationale (l’euro) pour que chaque consommateur ou commerçant qui teste le système puisse retirer ses billes et payer ses factures (je sais que la sa va cliver mais pas de souci).La crypto doit être non spéculative (elle le sera dans un premier temps car le solde en euro sera toujours équivalent au nombre de pièces en circulation et dans un second temps avec le revenu de base), il faut aussi que le consommateur qui veut entrer dans le système de monnaie alternatif puisse le faire de chez soi avec un système de porte feuille chaud et froid (via qrcode et texto de confirmation). Il faut que toute les transactions soient visibles (blokchain classique) et pour finir il faut trouver un moyen pour que les gens qui utilise la monnaie finance eu même la puissance de calcul (via le p2p pas de souci)

lien vers le shéma sous DIA qui date un peut https://app.box.com/s/egvh1xy7t9fuk5xuw0r1xobsls4vmnlj

lien vers les différents topic d’échange que j’avais abordé avec la communauté nxt

https://nxtforum.org/francais-(french)/serveur-sms-ms-et-block-chain/msg166618/#msg166618

https://nxtforum.org/francais-(french)/creation-d-un-crypto-monnaie-locale-sur-montpellier-dans-le-34/

Une monnaie libre est une monnaie sans aucune taxe, ne peut aucunement ni au début, ni au milieu ni à la fin être “indexée” sur le cour d’une autre monnaie, nationale ou pas, installe un DU dès son initialisation, au milieu et à sa fin et ne saurait donc aucunement “attendre une masse critique” et enfin ne “redistribue” rien du tout.

Pour étudier la TRM : http://trm.creationmonetaire.info
Autres liens et contenus : http://www.creationmonetaire.info/2012/11/theorie-relative-de-la-monnaie-2-718.html
Posts d’autres auteurs ayant établi des raisonnements corrects concernant une monnaie libre et la TRM : http://www.creationmonetaire.info/2012/01/collection-de-perles-certifiees.html

1 « J'aime »

C’est marrant je vient juste d’avoir exactement la même discution et comme je le dis au début je sort de la conférence donc explique moi comment tu va expliquer à un commerçant qui veut rentrer dans ton système qu’on va lui acheter ses légumes dans une monnaie qui ne sera pas convertible dans celle que lui réclame le capital pour vivre. Le type à mon avis il a pas trop envie de jouer avec son outil de subsistance donc tu peut pas mettre un DU direct sinon sa intéressera personne parce que concrètement ils vont en faire quoi de leur thune hein?

pour moi tu peut mettre en place un DU qu’a partir du moment ou le commerçant peut continuer à exercer son activité à l’intérieur du réseau monétaire que tu crée car il trouve toutes les ressources à l’intérieur, ce qui n’est pas possible à la création de la monnaie car personne ne l’utilise à la base

Galuel n’a pas dit ça, il peut tout à fait exister un taux de change avec une monnaie nationale. Mais ce taux serait flottant, pas fixé. Car dans ce dernier cas, ce ne peut pas être une monnaie libre, c’est simplement un “euro-local”. Ce n’est pas ce que nous développons ici.

Ce n’est pas un jeu ! On parle d’échanges économiques, donc du temps de vie limité de chacun. Galuel te parle on ne peut plus sérieusement, je peux te l’assurer :smile:

Ils en feront bien ce qu’ils veulent. Et par exemple, ils peuvent s’en servir auprès de ceux qui en acceptent en paiement.

J’anticipe un “oui mais ta monnaie elle vaudra rien”. Oui, le Bitcoin non plus ne “valait rien” il y a 5 ans.

1 « J'aime »

N’importe quel individu peut se faire commerçant.
Et il peut commencer à participer avec des choses bien plus modestes que de vendre des légumes.
S’il lui prenait de louer son taille-haie ou sa perceuse, il participerait à donner de la valeur à la monnaie.
Si des centaines de personnes participent à l’essor de cette monnaie (parce qu’ils ont préalablement compris les enjeux de société qui se cachent derrière), la monnaie a une valeur modeste, certes, mais certaine.

En fait je pense que du moment ou il y a un taux de change flottant il y a de la spéculation possible et que du coup comment on fait pour empêcher une entité de faire de l’argent à partir de rien en jouant sur la flottabilité de cette monnaie? Moi je pense que si 1 euro = 1 unité de ta monnaie et que tu crée de la monnaie seulement quand les gens en demandent, tu auras toujours un solde en euro correspondant à la masse monétaire en circulation

Je pense que les étapes de transitions sont au moins sinon plus importante que le résultat final et que si il y a un secteur crucial à toucher dans le cadre d’une monnaie locale c’est celui de l’alimentation.

Il n’y a aucun intérêt à faire des “stocks” d’une monnaie libre.
La création monétaire continue empêche l’assèchement et donc la rareté de la monnaie.

1 « J'aime »

ok mais cette même création de monnaie continue empêche tout lien avec le modèle existant et donc tue dans l’oeuf l’initiative car il ne donne pas la possibilité au gens de réaliser que c’est possible d’appliquer une monnaie libre (ce que je crois)

C’est trop contraignant à mon avis. Pour que l’expérimentation fonctionne, il faut que chacun puisse y participer avec un investissement minimal voire nul.
Déjà faire un jardin pour nourrir sa famille c’est un boulot énorme, mais en plus produire pour d’autres familles, c’est carrément chaud. A moins d’être maraîcher.

bref sinon se qui m’amène ici sont des questions techniques
ucoin utilise t il des portes feuilles froids avec création de qrcode qui contienne des transactions ? (sinon la techno est elle envisageable)
et avais vous pensez à un système de serveur sms pour interroger le block chain sur la véracité d’une pièce ?

Peux tu décrire plus précisément ce que tu entends par portefeuille froid ?
Sinon le requetage par SMS est tout à fait possible. Faut juste développer le service qui va bien :slight_smile:

Pourquoi ça ? Si c’est à cause de la « création de monnaie continue » qui rendrait la monnaie instable, voici la masse monétaire du MetaBrouzouf avec pas loin de 240 ans de simulés ! (8 mois d’existence, 76 personnes ayant activement participé au test).

Je trouve ça quand même hyper stable pour 240 années ! (sans compter qu’ici nous avons d’énormes fluctuations de la population)

1 « J'aime »

et bien l’utilisateur a son porte feuille sur son pc et peut programmer des transactions dans un qrcode qui s’activent quand l’utilisateur cible entre le qrcode genre sa http://jnxt.org/vapor/

Oui mais le problème c’est pas l’afflue de gens c’est la volonté humaine de spéculer.

Spéculer, tout comme épargner, sont effectivement des problèmes de monnaie-dette puisqu’elles assèchent l’économie en unités monétaires.

Nous ne développons pas de monnaie-dette fort heureusement, nous n’avons donc pas à nous soucier des ces problèmes :smile:

1 « J'aime »

Je pense qu’il faut s’en soucier car on ne vit pas dans un monde de bizounours ce n’est pas parce-que tu décide que ça ne te regarde pas que ça ne t’affecte pas. Comment une monnaie libre peut elle résister au capitalisme si elle ne s’en soucie pas ?

Bien sur que nous nous en soucions. Je vais tenter d’expliquer pourquoi ça ne nous semble pas un réel problème, ou que du moins indexer ta monnaie sur l’euro serait le rendre encore pire.

Rappelons simplement que la spéculation n’est rentable que si celui qui parie sur la prise en valeur ou la chute de valeur réussit son pari. Il faut donc pouvoir anticiper les variations de valeur.

Qu’est-ce qui permet, dans l’euro, d’anticiper les variations de valeur ?

- L’émission centralisée : L’euro est émit de manière centralisée, par la BCE, les banques nationales et les banques privées. L’action de ces éléments va émettre ou détruire des euros. C’est un premier point, l’avantage de l’information. Ils peuvent savoir en avance sur le reste des acteurs économiques la valeur de l’euro.
- Le privilège de l’émission : L’euro est émit par des acteurs privilégiés. La BCE, les banques nationales, et les banques privées. Ce privilège permet de décider d’émettre ou de détruire des euros. Le privilège de cette décision permet par exemple l’action suivante. Ne pas émettre d’euro. Attendre que la zone économique s’assèche, que les euros commencent à manquer par remboursement des prêts présents. Alors, quand l’euro a monté en valeur dans cette zone économique, émettre des euros pour acheter des biens économiques avec. Ces euros vont faire baisser le manque de la zone économique concernée, mais celle-ci vient de perdre la propriété de ses biens. Ca ne vous rappelle pas, à tout hasard, la situation Grecque ?

Maintenant, 2 choses :

  • Si tu indexes une monnaie libre sur le cours de l’euro, ta monnaie va subir les fluctuation de destruction/création. Tu donnes mécaniquement le pouvoir aux émetteurs monétaires en Euro de décider de la valeur de ta monnaie.
  • Si tu ne l’indexe pas sur le cours de l’euro, la valeur de ta monnaie par rapport à l’euro va fluctuer. Les émetteurs monétaires peuvent décider de la valeur de ta monnaie seulement en Euro. Elle aura une autre valeur non liée à l’euro dans le cas d’échange avec d’autres valeurs, que ça soit des monnaies, des biens physiques ou immatériels.

A priori ce qui te dérange, c’est la capacité des acteurs locaux à payer leur taxes, factures en Euro en acceptant d’être payé en monnaie-libre. Sur ce point, la monnaie libre ne peut pas grand chose. La ou ils doivent payer en Euro, ils subiront la spéculation sur l’Euro. La monnaie libre permet d’être indépendant dans le cas des échanges économiques au sein de la zone décrite. Elle permet à chacun de créer de la valeur, sans être dépendant des pouvoirs centraux d’émission monétaire. Mais elle ne permet pas de payer en monnaie libre là ou l’Etat demande à ce que les règlements soient effectués en Euro. Pour l’instant du moins… :wink:

4 « J'aime »