De la thermodynamique à l'économie

Comme @Galuel qui applique ses connaissances sur la théorie de la relativité à la création monétaire, François Roddier applique ses connaissances de la thermodynamique à l’économie.

Je recommande la lecture de l’article l’équation de van der Waals appliquée à l’économie, et si ça vous plaît, du livre suivant, que je n’ai pas encore lu, mais qui m’a été vivement recommandé :

de la thermodynamique à l'économie

En espérant que cette suggestion trouve son lecteur :wink:

1 J'aime

Faire des analogies entre thermodynamique et économie est certainement tout à fait pertinent.

J’ai bien lu l’article, et je note que l’homme y est parfaitement absent, il y parle de société et de pays, mais pas d’individus. Les dimensions spatiales et temporelles en sont donc absents.

A noter donc ici la différence au sens fondamental, quand il est noté son équation de champ :

dG = -P.dV + T.dS

A comparer avec le champ de valeur défini par la TRM :

On y retrouve les termes négatifs de production et positifs d’apport monétaire, et on pourrait faire un rapprochement comparatif des deux.

Il n’y a fondamentalement qu’un terme qui apparaît dans la TRM et qu’on ne retrouve pas dans cette approche : le Dividende Universel noté dMx.

Il y a un terme qui apparaît dans son équation, mais n’apparaît pas dans le champ de valeur TRM : ce qu’il note “T” = Température = mesure le rendement monétaire de la production et joue le rôle dʼune «température économique»

La TRM réfute l’idée que l’on puisse mesurer un “rendement monétaire de la production”, puisque la TRM nie toute production.

7 J'aimes