G1lien,ou ca en est?

Bonjour.
tout est dans le titre :smiley: .
llaq.
@1000i100 ?

2 J'aimes

Je n’ai pas ré-avancé récemment (depuis le confinement) dessus,
Les dernières avancées sont sur la branche de mon ancien stagiaire @Hiroty ici :


J’ai vu que depuis, @Benoit_Lavenier à fait une copie du dépôt G1lien, mais pas avec les derniers ajout, et il ne semble pas avoir commit quoi que ce soit.

Avec, l’arrivé de Cesium sous forme d’extension navigateur, j’aurais envie d’intégrer une partie des fonctionnalité de G1lien dans Cesium, mais les dépendances de Cesium (Unik et Angular) me refroidissent à m’y lancer.

En gros, ce que @Hiroty à fait :
Une extension navigateur qui scan les pages web en recherchant des urls respectant certain motifs (g1:* ou http[s]://g1.duniter.fr/*) et les convertissent dans un autre, paramétrable par l’usager pour pointer vers ce qu’il veut (mais la partie pointer vers ce qu’il veut est resté en chantier pour l’instant).

L’idée dans un premier temps serait de pointer vers des partie spécifique de l’instance locale de cesium dispo en web-extension dans le navigateur.

Ce que j’aimerais voir comme évolution de cesium pour faciliter ça, c’est d’avoir plus d’aspect de cesium routable/atteingnable par l’url.

En gros, actuellement dans cesium on peu designer des comptes, mais pas cibler directement un écran de confirmation de paiement pré-rempli. Ce qui s’en rapproche le plus se trouve dans cesium-api.

En gros j’aimerais que toute les cibles de cette batterie de scénario test puisse pointer sur une instance locale (web-extension) de cesium :

Voila ou j’en suis.
A terme j’aimerais bien plus de modularité pour permettre à d’autres services (comme Tipay et autOtip) de voir le jour sans être aussi intriqué à Cesium, mais pour l’instant, c’est l’approche intégration à Cesium qui me semble la plus pertinante pour être utilisable rapidement.

PS : il y a aussi des tickets sur le G1lien coté framagit :

2 J'aimes

J’ai commencé une extension web qui affiche une popup quand on sélectionne un hash.
Je check si la page contient les mots [‹ g1 ›, ‹ G1 ›, ‹ ğ1 ›, ‹ Ğ1 ›, ‹ monnaie libre ›, ‹ duniter ›, ‹ cesium ›] et je met un event sur la sélection en récupérant le hash. (d’ailleurs il y a des hash qui font 43 caractères et d’autres 44 ?)

À partir du hash, je récupère les données sur https://g1.data.duniter.fr/
Puis, à partir des données de duniter, je récupère les données sur discourse…
Et j’affiche tout ça dans une popup sur le site en question.

Le problème c’est le nom de la personne sur duniter n’est pas toujours le même sur discourse…

3 J'aimes

Ce ne sont pas des hashs mais des clés publiques ed25519, or une clé publique n’est jamais qu’un très grand nombre entier (de l’ordre de 10^77). Mais il peut arriver que ce nombre entier soit suffisamment petit pour être encodable sur 43 caractères seulement.
En théorie, il est même possible de tomber sur une clé publique encore plus petite, en pratique Duniter ne le permet pas mais c’est un choix arbitraire.

3 J'aimes