Grève généraaaaale! Augmentation rémunération des contributeurs et des forgeurs

Regardez les prix qui se pratiquent en UNL

Ne faites pas de la Ḡ1 la monnaie des méta-barons

Bonjour @Simon_Sarazin :slight_smile:

Hélas ce n’est actuellement pas possible pour des raisons techniques. Seul les personnes disposant d’un serveur avec leur clé privée peuvent faire des dons réguliers.
Il faudrait soit passer par un tiers de confiance soit modifier le protocole pour y inscrire la gestion des virements récurrent (un document spécial par exemple). Il n’y a malheureusement eu aucune proposition technique en ce sens (ou alors je l’ai loupé), mais peut-être que ça viendra :slight_smile:

C’est trop fort c’est justement l’idée qui me trottais en rentrant du taff.
Plutôt que d’essayer de fixer une rétribution qui soit la même pour tous (et que sera trop pour certains certains et pas assez pour d’autres), pourquoi pas laisser chaque contributeur indiquer le montant qu’il souhaiterai recevoir :slight_smile:

Il me semble que @cgeek avait déjà eu une idée similaire, oui il l’avais mêmê écris sur duniter.org

Une part variable auto-estimée

Sur le modèle de Liberapay, nous souhaitons qu’ en plus de cette base de 100,00 Ğ1 chaque développeur puisse prendre une part supplémentaire en fonction de ses propres estimations de son investissement personnel, ses contributions.

Cette part variable est toutefois à demander et doit être validée par au moins 2 parmi 3 des développeurs suivants : Inso, Eloïs, cgeek. Cette règle de validation peut évoluer dans le futur, il s’agit seulement d’une première étape dans la volonté de rémunérer chaque développeur à hauteur de son implication tout en en laissant suffisamment pour les autres.

On peut bien entendu revoir les modalités mais j’ai bien envie qu’on creuse cette idée selon laquelle chaque contributeur indique le montant qu’il lui semble juste de recevoir. De toute façon si un contributeur abuse les autres diront que c’est trop et il devra revoir son montant a la baisse.

On peut expérimenter qq mois avec des modalités a définir, qui doivent être souple, on vas pas pondre du 1er coup les modalités optimales, on vas forcément se planter, alors expérimentons :slight_smile:

Ha ok, du coup si c"est ça la question alors mon avis est : on met en avant la caisse des contributeurs.
A noter que je préfère le terme contributeur au terme de « dev » qui est trop restrictif, il y a d’autres contributions que le code (tester, écrite de la doc, traduire, faire du support utilisateur, etc).

2 « J'aime »

Est ce qu’on a une piste pour faire un don régulier ?

C’est possible, en béta test (je suis le seul à avoir testé) sur G1sms g1sms.fr
C’est la commande REC

REC nnn Pseudo T F Programme un Virement récurrent vers un Pseudo (ou UIDNA) de nnn Unités espacé de la période de temps T (J/S/M/A : jour, semaine, mois, année), pour un nombre de fois F (ex: « REC 2000 John J 12 » (Virer 2000 UNIT au G1sms+ wallet de John chaque jour pour les 12 prochain).

1 « J'aime »

Exactement, je pense que la monnaie libre converge naturellement vers celui dont l’action est la plus utile pour lui ET le groupe. Mais comme les salaires ne seront pas les même. Les prix ne le seront pas non plus… Tout dépendra de la qualité et la relativité de relation P2P de la transaction.

Reste que la différence se fera sur la qualité et surtout l’universalité d’accès à ce système.

1 « J'aime »

@Frederic_Renault ce dont tu parle rentre dans la case « tiers de confiance ». Ce qui ne veut pas dire que c’est mal, au contraire c’est très bien, mais ça reste un service tier.

Je parlais d’une proposition technique pour gérer cela directement dans la blockchain.

C’est une bonne idée. Il faudrait y mettre une borne maximale qu’on peut réévaluer.

Je veux également bien faire partie de ce groupe de décision.

3 « J'aime »

Ya pas que la monnaie-dette qui a existé :slight_smile: Mais effectivement, quand on regarde le passé et le présent, le maintien d’une monnaie est souvent due à ce que ceux qui la maintiennent sont aussi ceux qui la créent, et qui profitent de cette création monétaire rentable pour continuer à la maintenir, la créer, et en profiter… :smiley:

On dirait donc qu’on a l’air d’être le premier système à déroger à cette règle :slight_smile: La monnaie enfin neutre :slight_smile:

Désolé, je ne comprends pas ton argument :face_with_raised_eyebrow: Tu dis que quoi ? Quelle moyenne cohérente ?

Bah tu peux coder pour toi tout seul, pour le plaisir :stuck_out_tongue: Sinon, oui, ça sert à rien de coder :slight_smile: Mais la collaboration est rarement à sens unique :wink:

Avoir des junes pour avoir des junes ça sert à rien :smiley: L’idée c’est que les junes soient dépensées par les développeurs pour qu’on viennent les aider :wink: C’est l’idée de ce sujet :slight_smile:

Bientot je ne parlerai plus sur ce forum… Les données de cette étincelle électrique qui aura émergé du cœur de la Nature de l’Univers ne sera plus que souvenir dans quelques mémoires… Analogique ou Numérique?

Notre génération aura été le témoin du plus grand détournement de richesse de l’Histoire. Le vol des banques organisé par les banquiers eux-même :wink: Incapables de faire voler les navettes qu’ils avaient prévu pour conquérir l’Univers. Mais capable d’instaurer leur prison numérique pas si désagréable. Drôle, mais si réel…

Je pense que cette expérience de la « modernité matérielle » ne laissera que bien peu de traces…
Que si, même les créateurs du cœur de la machine Libre, n’arrivent pas à unir le leur, comment espérer être capable d’évoluer vers un monde où partage et équilibre sont naturels?

Personnellement, pour moi ce sera Banco. Je vais faire un don des UNL que j’ai pu collecter en excédant à Axiom-Team qui servira à débaucher sans faire périr ceux qui veulent m’aider à fourrer la Monnaie Libre partout… Certes ce ne sera pas Sanglier et Vins fins, enfin on peut espérer Nem et Binouze :wink: Et surtout une bonne rigolade…

Mi casa es Su casaTRM-CoverPage-245x300

La vie est un jeu que nous ne devrions jamais prendre au sérieux…
Je vous souhaite de l’émotion, des fous rires, de l’Amour à n’en plus finir! Prenez des risques, vivez vos rêves… Offrez tout !
L’occasion de vivre ne se présente qu’une fois et c’est maintenant !!

Et par ailleurs depuis mai 2019 cette activité de « Prestataire de Service en Actif Numérique » est encadrée par la législation française (voir § Un enregistrement obligatoire pour deux activités).

Sauf erreur de ma part, le service Ğ1 SMS rentre clairement dans cette catégorie des PSAN et devrait faire l’objet d’une déclaration auprès de l’AMF, du moins si son auteur ne veut pas de problèmes avec la juridiction française.

1 « J'aime »

Je suis toujours favorable à cette idée, mais aussi à celle des rétributions ponctuelles. Par exemple le socle de 20DU/mois me convient pour ma participation générale, mais des petites rétributions supplémentaires pour des développements de correctifs (par exemple) ne seraient pas de refus.

3 « J'aime »

Mon service Gmixer aussi ?? :thinking:

Gérer les souhaits de tous les contributeurs va demander plus de tâche administrative.
Mais, je pense que ça vaut le coup.
Faut aussi que Silkaj gère l’envoie de transaction à montants différents.

1 « J'aime »

Ça y ressemble, mais il faudrait creuser le sujet pour en être sûr. Tout dépend des définitions, notamment « activité », « stockage » et « pour le compte de tiers ».

1 « J'aime »

Pour en dire un peu plus :

Niveau retour d’expérience, nos tableaux de rétributions dans nos projets fonctionnement assez bien avec un temps de gestion très limité (finalement, en deux ans, on a eu un seul cas où l’on a dû dire à quelqu’un de réduire sa rétribution, pour environ 40 participants). Contrairement à Liberapay, nos tableaux sont indicatifs (par souci comptable), puis on fait une facture sous deux mois de la somme collectée. Dans ma coopérative (CAE Opteos), on parle de 40 000€ répartis sur le fonctionnement rétribution libre via divers tableau d’autorétribution selon les actions à mener. En 2019, la moitié des mes revenus proviennent ainsi de 4 ou 5 projets avec autorétribution (environ 15 000€ par an, le tout allant dans un compte qui me permet de payer mes cotisations au régime général). Le reste de mes revenus c’est du classique prestation/formation prédéterminés par avance (moins adapté à du développement de logiciel libre ou communs)
Vous trouverez des exemples de tableau ici : https://movilab.org/wiki/Gouvernance#Cor.C3.A9mun.C3.A9ration ou directement là https://docs.google.com/spreadsheets/d/1_chs0k7y39idaNHiC7UvU41_Cqw1d2sknuAwCxj-O6k/edit#gid=0

Pour les dons réguliers, peut-être voir avec Liberapay pour jouer ce rôle de tiers pour du don régulier, Liberapay ayant essuyé pas mal des questions techniques et juridiques

2 « J'aime »

Ouah, merci pour les infos… Je n’ai jamais rien compris à ces textes alambiqués écrits par des gens qui souvent ne comprennent pas de quoi ils parlent. Tu l’as lu? Et compris? Dans ce cas bravo :wink: Moi je n’y arrive pas…

G1sms peut effectivement se regarder tel que tu le décris. Enfin pour moi, il s’agit d’initier un réseau de maker"s qui apprennent et collaborent à fabriquer des terminaux relié au travers d’un réseau P2P multicanal, recréant les services sans Internet.

La monnaie libre (et ses propriétés d’invariant spatio-temporel) ne m’intéresse pas tant pas ses aspects techniques que sa capacité à devenir l’Unité d’un réseau P2P qui accompagnera Internet dans une nouvelle voie… J’expérimente actuellement l’association de la Ḡ1 (Zen) à des « wallets ipfs/ipns » convertibles (ce qui permet de réaliser des TX hyper rapides). En incluant du code associé à la manipulation de ces « entités ifps » G1Tag, les Zen ressemblent au Gaz d’Ethereum. Je me penche aussi sur ScuttleBot…

Je vous conseille de monter un serveur G1sms pour animer votre région :wink:
Ce sont les mises à jour qui pourraient suivre qui sont les plus intéressantes… Au moment de l’annonce de la fin de la version UNL papier par exemple.

1 « J'aime »

Je tiens quand même à rappeler qu’un forgeur œuvre aussi pour lui-même : en forgeant, il se réserve un droit de vote sur l’avenir de la Ğ1.

1 « J'aime »

Non, c’est un fait. Pour l’instant, il n’y a pas eu de fork de ce genre, mais rien ne garantit que ça n’arrivera pas demain. Bien sûr, il peut se mettre à forger demain, mais le fait d’être prêt ne fait certainement pas de mal. Par ailleurs, les forgeurs sont les garants de la survie de la blockchain. S’ils sont trop peu nombreux, ils pourraient être mis à mal par un pirate qui aurait récupéré suffisamment de comptes pour prendre le contrôle. Je trouve pour ma part que le simple fait de participer à la résilience de la monnaie est une rémunération bien suffisante, ce qui est bien sûr une appréciation toute personnelle.

3 « J'aime »

Si ça arrivait demain, aurais-tu le temps en urgence de mettre sur pied un nœud ? Pour la plupart des gens, c’est non, ils ont bien trop à faire dans leur vie de tous les jours. Et puisque tu sembles adorer les vieux adages, mieux vaux prévenir que guérir. :wink: D’où l’utilisation du mot « réserve » dans mon message d’origine, j’aurais peut-être pu écrire plutôt « prépare à avoir ». Et encore une fois, c’est surtout une question de résilience de la monnaie. Mais bien sûr, on peut se contenter juste de participer. Il ne faudra simplement pas venir se plaindre si le réseau tombait demain par manque de nœuds.

1 « J'aime »

Super bonne idée, mais soyons relatif.
Plutôt que d’indiquer un montant, il faudrait indiquer une part relative!
Chaque contributeur pourrait indiquer sa contribution en temps passé (en s’appliquant un coefficient de compétence par exemple), et on distribue les Junes du mois au prorata du temps passé par chacun.
Un calcul qui parait complexe à première vue, mais qui se fait très facilement avec un tableur.

2 « J'aime »

Je me permets d’indiquer l’existence du compte G1Cotis EUt3FqkmpUg8UdyrB2dGXtZoTo7GRXadEkHagL2q2AKb , qui répartit les dons aux deux caisses, au prorata des budgets respectifs des caisses.

1 « J'aime »