Idée pratique d'automatisation des virements réguliers

Serait-il possible de créer une option de virement automatique sur Césium ?
Ce serait bien pratique pour les dons réguliers (aux devs, par exemple).

3 « J'aime »

Il me semble que Silkaj permet de faire ça.

1 « J'aime »

Si tu le fais au niveau de Cesium ça implique de se connecter de temps en temps pour qu’il le fasse. Silkaj fonctionnant en ligne de commande, il est possible de faire des appels à la commande qui va bien à intervalles réguliers, mais il faut mettre ses identifiants / sa clé privée quelque part pour ça, faut pas laisser ces infos d’échapper… Sinon il faut le prévoir au niveau du protocole, et là c’est une autre histoire !

2 « J'aime »

Bien que j’en ai conçu le logo, j’arrive pas à faire tourner silkaj pour l’instant :slight_smile:Mais je vais retenter, merci Gérard.

2 « J'aime »

pour faire tourner silkaj sans compiler, il faut avoir la distribution linux sur laquelle il a été mis au point : la fedora !

Hélas, je suis debianophile :wink:
Je vais compiler.

Pour faire tourner le binaire il faut Fedora.
Mais, via pip c’est instalable sur tous les systèmes.

pip ? C’est quoi, je connais pas ?

C’est le gestionnaire de paquets Python.
Comme le sont npm et yarn pour les paquets node.js.

Méthode d’installation :

sudo apt install pip3 ou python3-pip
pip3 install silkaj
silkaj
1 « J'aime »

Merci !

Sinon il y a la possibilité de cumuler les virements. Genre si je me connecte pas pendant 3 mois le virement automatique sera de trois fois la somme paramétrée.
L’inconvénient de silkaj, c’est que ça fait un outil de plus a installer, pas trop user friendly pour la majorité de la population.
En fait, pour les gens non geek il n’y a que deux solutions pour un virement automatique a date fixe : laisser tourner une appli (genre cesium) sur un pc sans l’éteindre, soit déléguer le virement à un service tiers ce qui implique potentiellement une/des failles de sécurité…
Mais je plussoie sur l’idée je la pense indispensable pour favoriser les dons au contributeurs de la june.

Pour les utilisateurs néophytes, un service centralisé en ligne on l’on rentre les identifiants d’un compte. Lors du paramétrage, le serveur signe un contrat avec l’utilisateur concernant les transactions à effectuer. Si les transactions ne sont pas faites (vol, dysfonctionnement du serveur), alors le client publie le contrat qui n’a pas été honoré et le propriétaire du serveur est discrédité. C’est plutôt décourageant pour le voleur.

C’est le principe du ĞMixer.

Si l’utilisateur entre les ids d’un portefeuille spécial plutôt que de son compte principal, c’est encore moins risqué. Il peut le recharger tous les x mois sans en laisser trop dessus.

1 « J'aime »