Le RUC et la G1

Sujet : LE RUC financement participatif + Jüne

Bonjour, Voilà j’ai mis en place une plateforme de crowdfunding.

Ce n’est pas une plateforme comme les autres, elle est conçu pour faire du financement participatif en chaîne.

Le RUC … c’est Revenu Universel Coopératif

Je me suis un peu hâté pour la mise en ligne, en effet il reste le plus important à faire sur le système, toute la partie technologie financière reste à développer. Et je ne suis pas développeur, je bidouille du CMS c’est tout.

Sur cette plateforme, le principe est le suivant : Tout le monde finance la même personne ou projet jusqu’à ce que celle ci atteigne son objectif.

Toutes les collectes sont traités sur le même pied d’égalité sauf exception pour des services d’investissement particuliers.

Actuellement, même montant minimal à atteindre, même montant de don minimum, même maximum de donateurs.

Voilà j’en viens au fait.

En fait j’ai pas conçu cet outil pour faire du crowdfunding, je l’ai conçu pour faire créer une chaîne d’économie solidaire, le but c’est de créer un revenu minimum à terme.

Cette plateforme vas servir à faire circuler de la monnaie libre, de la Jüne. De manière à la déconnecter totalement du paradigme économique.

Actuellement le problème de la Jüne c’est qu’il est difficile d’en acquérir, pour se faire il faut vendre des objets … ça s’apparente plus à une forme de troc du coup. On se force à vendre des choses pour avoir des Jünes, et on se force à en acheter pour faire circuler cette monnaie. C’est un peu pousser à la consommation d’une certaine manière, consommer à tout prix pour en acquérir …

Je sais qu’il est possible de recevoir un dividende en Jüne.

Permettons à ceux qui ont un dividende de faire circuler cette monnaie, de la partager facilement et de manière étique.

Le RUC Force à faire des dons, plutôt qu’à faire des achats ou des ventes d’objets.

Je cherche actuellement à créer un plugin de paiement pour Le RUC en Jüne, avec un module client d’achat/vente de Jüne.

Le système va démultiplier les échanges de Jüne, et vraiment lancer cette monnaie dans une chaîne d’économie solidaire, donc c’est une communauté qui va se l’accaparer.

Une communauté de l’économie solidaire + une communauté de la monnaie libre qui vont se retrouver au même endroit pour faire la même chose, faire travailler l’unique monnaie libre qui soit dans l’intérêt du Revenu Universel, dans l’intérêt de tous.

Ce système sera vite sans frontière. Et permettra à la Jüne de se propager comme un gentil virus salvateur.

Voilà j’espère que ça vous plaît.

Si vous voulez en discuter c’est avec plaisir. En fait j’ai jamais discuté de ça avec des gens qui traitent de la monnaie libre.
Et si vous voulez travailler sur ce projet avec moi aussi, ça serait génial, j’ai besoin de gens avec qui partager en terme de technologie, de communication, de marketing, et en terme de développement, aussi en terme juridique. Pour l’instant c’est juste un CMS qui ne fait que la moitié de ce que je voulais à la base.

Si vous voulez rejoindre la Chaîne ou jeter un oeil : c’est https://LeRUC.fr

Merci à tous pour avoir prit le temps de me lire.

A bientôt

Guillaume C.

Un projet peut-il bloquer le financement des autres ?

Évidemment toutes les Collectes suivantes de celles en cours sont bloquées tant que celle-ci n’a pas atteints ses 30 dons. L’intérêt de toutpartipant, c’est que tout le monde réussisse, ainsi il est bien inutile de vouloir pénaliser quelqu’un si l’on adhère au RUC, cela revient à pénaliser la chaîne et se pénaliser soit même. Il faut faire un don à l’aveugle, sans jugement, le crowdfunding c’est juste l’outil pour faire un système de don en Chaîne… et si au bout il y a un projet ou quelqu’un qui est sympa, cela donne encore plus de sens pour faire circuler l’argent. Il y a toujours 2 choix minimum pour faire son don. Il est possible de faire un don directement au RUC, celui-ci se charge alors de répercuter des investissements sur la Chaîne au besoin pour ne pas qu’elle reste bloquée sur une personne.

1 J'aime

Et comment se protège-t-on contre le spam de projets inutiles dont personne ne veut ?

1 J'aime

Il y a une asymétrie temporelle : plus il y a de projets, plus la probabilité d’être le projet en vedette diminue.

Il y a aussi une égalité injustifiée : tous les projets ont-ils besoin de la même somme ? La construction d’un abri à hérissons pour le quartier n’a pas besoin d’autant de Ğ1 ni d’une visibilité à la même échelle que la construction d’une scierie.

Si les projets sont financés ou non financés, et que certains n’ont même pas le temps d’avoir leur chance, alors ce n’est pas universel. Le financement sur projet montre déjà ses inconvénients pour financer les projets (travail perdu à présenter le projet, objectif détourné pour plaire aux financeurs, course à l’innovation inutile, baisse du financement du travail hors-projet, gel de la somme investie sur toute la durée du projet), alors ça me semble une mauvaise idée d’en faire un revenu. Son rôle est plutôt de financer des projets limités dans le temps.

Il suffit de créer un cadre. Qui n’existe pas pour l’instant, je suis seul j’avais envie de décider ça le moment ou le problème se posera, et de manière concerté. Mais si le projet vous plait vous pouvez le rejoindre et l’améliorer ensemble.

C’est vrai mais plus il y ade projets, plus il y donc de dons. Plus il y a de dons plus le nombre de projets en vedette augmente, le but c’est d’établir une formule mathématique la plus juste pour garantir un certains nombre de choix sans ralentir la chaîne. Pour l’instant il n’y a pas de règle, il faut beaucoup plus de participation pour en arriver là. De même il éxiste déjà une règle qui permet d’éviter l’attente. C’est de faire un don conséquent au RUC. J’ai fixé comme cet effet levier à 300 €uros. La collecte prends temporairement (1 mois) la place de celle du RUC qui est permanente.

Le crowdfunding n’est qu’un outil pour faire une chaine, nous devrions en réalité faire cette chaine sans projet aucun. Hors la majorité des gens ont besoin d’identifier la personne qui va recevoir leur don. Je trouve cela regrétable, mais c’est ainsi.

Il est possible par la suite de créer plusieurs formats … De même j’ai déjà la possibilité de créer un format qui ressemble plus à un investissement, plutôt qu’un don.
En fait vous ne saississez pas que le but n’est pas de faire du crowdfunding, de même qu’un société qui fait du crowdfunding n’est pas là pour aider à réaliser des projets, mais à faire travailler des capitaux. Elles donnent l’illusion d’entreprise d’interet général, c’est tout. En réalité elles se servent des capitaux bloqués pour faire du change de devises et ou investir sur les marchés. C’est ça le busness model du crowdfunding. 90 % des projets ne seront jamais financés, mais chaque don est utilisé pour maximiser le profit de la plateforme.

Dans le cas du RUC le CRowdfunding, c’est uniquement l’outil qui permet de faire circuler facilement et légalement des devises de membre à membre, en créant un capital prédéfini. Si vous cherchez à acquérir des devises, par exemple des Jünes pourquoiu devriez-vous être poussé à la consommation sur GChange ? Faites plutôt un don, faites circuler l’argent, peut importe ce qu’en fera la personne, ça le regarde.
Si vous travaillez 20 jours et que le 21 jour vous mourrez d’un accident de voiture, aussi vous n’aurez pas la chance de toucher votre solde.

Nous créons une chaîne de solidarité ou le but est de faire un don inconditionnel, On ne fait pas un don pour récupérer 30 fois sa mise, ce n’est pas un investissement.

Mais si en plus vous vous faites plaisir en faisant un don … et que en plus la personne qui le reçoit est sympa ou qu’elle va s’en servir pour quelque chose qui dépasse votre hypothétique retour sur investissement … je trouve que c’est une belle manière de faire circuler la monnaie que vous avez créer. N’est ce pas le devoir d’un cocréateur de Jüne de faire circuler la monnaie ? La faire circuler sans forcément acheter des trucs … n’est ce pas mieux ?

Vous dites qu’il y a une asymétrie temporelle, c’est vrai … mais imaginez que au lieu de faire un don unique de 34€ ou 240 Jüne comme dans le cadre actuel, vous décidiez de verser 3 fois plus ? Cela ne réduis pas le temps ?

Et si vous créez une monnaie qui ne vous coûte rien, combien pourrez vous donner ?

Le but n’est pas de financer des projets, mais d’apporter un capital prévu par un ou plusieurs cadres différent à des personnes. Si çà ça ne ressemble pas un à revenu, pour qu’il soit cyclique, il suffit de re-participer de manière cyclique, et si vous voulez que ça tourne plus vite dans ce cas il faut communiquer et créer de la monnaie, reverser cette monnaie à ceux qui n’en disposent pas encore. La Jüne aura traversé les frontières plus vite que le prévoit sa capacité à produire … La Jüne elle même sera bouleversée, Ainsi une personne qui se trouve en Guadeloupe ou à St Domingue comme en Calédonie, pourra recevoir de la Jüne, et la convertir dans une devise qu’il pourra lui permettre de commercer dans son espace. Comme si je travaillait en France mais que j’étais payé en Huan … qu’est ce que ça change au final ? Les frais de change ? le taux ? deux choses qui n’ont pas lieu d’être avec une monnaie libre.

Si ce système en chaîne t’interpel, on peut en discuter ensemble et travailler à l’améliorer. Je ne suis pas programmeur, Ainsi j’ai utilisé un CMS et un moteur de crowdfunding pour générer une chaîne qui s’apparente à un crédit à taux zéro, sans obligation de rembourser, si tu veux aller par là.

Peut être que nous ne pourrons pas honorer toutes les personnes qui ont fait un don en espérant un retour sur investissement.

Sans parler de la monétisation du site qui pourra servir à verser des dons … en Jünes par exemple directement aux personnes. Actuellement j’ai un capital de 900 Jünes (je sais c’est rien) je crois, je peux très bien le reverser à une personne pour terminer sa campagne, elle pourra transformer ses Jünes en Euros auprès de quelqu’un qui cherche des Jünes pour faire des dons dans cette devise. Je peux aussi utiliser l’argent du RUC pour faire une campagne de marketing viral. Je peux demander à des entreprises de défiscaliser en Jünes en faisant des dons ? (LOL) je sais pas … mais voilà. C’est sûre que LE RUC ne crée par encore la monnaie de fait il lui est impossible de promettre un retour sur investissement, de plus ça lui serait illégal.

Je rappel que contrairement aux entreprises de fintech, dont le crowdfunding, l’argent versé à un tiers est directement disponible pour celui-ci. Il n’y a pas de « gel des sommes » comme tu le dis.

Je pense que cet axiome de départ est faux. En tout cas doit être fortement pondéré et analysé avant de pouvoir affirmer quoi que ce soit à ce sujet.

On parle d’offre et de demande ici, deux éléments sur lesquels le gestionnaire de la plateforme n’a aucun contrôle, et qui évoluent parfaitement indépendamment les uns des autres.

Si je devais faire une simulation, j’aurais :

  • Une limite haute pour la demande (les dons) correspondante à la masse monétaire disponible sur les comptes accessibles aux vivants. Ainsi en tout temps, en June et même en UNL, les dons sont plafonnés par la masse monétaire accessible. La plage d’évolution des dons possibles est donc fixée entre 0 et Mv (masse monétaire disponibles aux vivants Nv).
  • Pour les offres, il n’y a par contre aucune limite aux idées des humains, on a donc une plage d’évolution entre 0 et l’infini (ou plus précisément N (population totale susceptible de proposer un projet) * I (nombre d’idées potentielles par personne, soit un nombre inconnu et élevé).
  • Les porteurs de projets ne sont pas forcément détenteur vivants de Junes, donc on peut avoir N > Nv.

Je m’arrête là parce que c’est plutôt à toi de réfléchir à tous ces paramètres avant d’optimiser tes algorithmes de répartitions automatiques. Mais je pense que l’axiome de départ est à reconsidérer.

Ce que je voulais dire c’est que sur la plateforme il y a au maximum autant de collectes qu’il y a de dons.

Il faut faire un don d’un certain montant minimum pour qu’il ai droit à publier une nouvelle Collecte.

De fait publier une Collecte n’est pas une obligation en soit, ni même il n’est le but de récupérer 30 fois sa mise.

Il peu aussi y avoir moins de Collectes que de dons, mais jamais plus. Le RUC pourrait for bien faire tourner une monnaie centralisé, convertible en Jüne.

Actuellement Le RUC dispose déjà d’un jeton qui sera convertible en Jüne.

J’ai fait des simulations sur excel, effectivement il y a une exponentielle théorique de création de collecte, mais elle n’est pas incontrôlable.

Il y a aussi un paramètre temps plus important sur un site de crowdfunding normal. Puisque le placement des campagnes n’est pas optimisé pour clôturer rapidement mais l’inverse, c’est à dire que plus il y a de choix pour les donateurs, plus le taux d’accomplissement baisse, plus les dons sont capitalisés au profit du service.

Il y a juste un paramètre temps contraignants pour les donateurs qui cherchent uniquement le retour sur investissement rapide, justement ce ne sont pas ces gens là que le RUC cherche à conquérir le cœur.

1 J'aime