Lien vers Cesium

Bonjour,

Je croyais que l’adresse du site pour accéder à son compte n’était accessible via duniter.org pour obliger les gens à se mettre en contact avec les membres de la toile de confiance avant de créer leur compte. Mais maintenant que j’en ai parlé avec les membres sur Paris, j’ai l’impression que ce n’est pas voulu.

Donc un bouton lien vers le cesium sur la page d’accueil Duniter.org aussi explicite que ceux pour télécharger les outils ne serait pas superflu. Ou alors sur la page how to get G1 mais un truc bien gros et clair pourrait augmenter le nombre de demandes d’adhésion, vous croyez pas ?

Merci encore pour votre travail,
Karine

le site web duniter.org est un site collaboratif, tout un chacun peut soumettre des améliorations :

Se mettre en contact avec des membres existants avant toute chose est la bonne méthode, d’ailleurs c’est valable dans de nombreux domaines, pas que la Ğ1 :slight_smile:

Mais on n’oblige à rien, et si l’on ne met pas de lien vers la version web de Cesium c’est pour des raisons de sécurité : on n’est jamais à l’abri que le site soit piraté, et fasse en sorte de dérober vos identifiants ou votre clé secrète.

Par contre un lien vers la version du bureau, installable, oui ce serait certainement une bonne chose.

1 « J'aime »

Vous me rassurez. En même temps, c’est pas un tel bouton qui fera tourner le monde à l’endroit.
Mais en me demandant si toutes les R&D informatiques s’organisaient également de manière décentralisée à présent, j’ai réalisé que si je ne travaille plus que pour des particuliers, c’est parce que les banques se sont servies de moi depuis la “sortie” de l’école pour mettre au chômage leurs employés, d’abord en automatisant leur travail ensuite en l’externalisant dans des pays à fiscalités avantageuses ou en voie de développement.
Avec votre logiciel, j’imagine qu’ils ont déjà fait le nécessaire pour se passer aussi des prestataires et des éditeurs de logiciels. Comme ça mes anciens collègues vont se retrouver aussi au chômage.

C’est excellent ! Ca fera plus de monde pour cultiver des légumes car je ne sais pas chez vous mais à Paris, il n’y a plus grand chose qu’on peut réellement considérer de comestible.

Bref, j’évoquerai cette histoire de lien à la prochaine RML…

Merci