Monnaie pleine?

@elois qu’est-ce que tu appelles monnaie pleine ici https://g1-monit.elois.org/monetaryMass?lg=fr ?

Toute monnaie libre vie deux phases :

  • une phase d’initialisation
  • une phase monnaie pleine, lorsque le DU exprimé en proportion de masse par membre atteint son asymptote (certes en math on ne peut jamais atteindre asymptote, seulement s’en rapprocher à l’infini; nais dans la réalité discrète de l’informatique on peu)

Le DU va tendre vers une proportion 1/c de M/N, mais il faut harmoniser les unités de temps entre c et le DU.
Le DU étant journalier et c étant par semestre (appliqué a chaque équinoxe) il faut convertir, ce qui donne :

DU en monnaie pleine = 1/c *M/N * (période DU/période c) = 1/c * dtReeval/dt *M/N

Donc en monnaie pleine la masse monétaire moyenne sera M/N = 1/c * dtReeval/dt * DU.
Avec dans le cas de la Ğ1:
c = 0.0488
dtReeval = 15778800 (6 mois en secondes)
dt = 86400 (1 jour en secondes)

D’où M/N = 1/0.0488 * 15778800/86400 = 3742.31 DU (que j’ai arrondi à 3743).

Actuellement M/N = 1029,3 Ğ1 soit 102,3 Du, on est encore loin des 3743, en c’est bien normal, la phase d’initialisation prend du temps, de l’ordre d’une demi-vie.

2 J'aimes

ok merci
(rien à voir avec la monnaie pleine, mouvement de réappropriation de la création de la monnaie nationale hors banques commerciales)

2 J'aimes

Je déterre ce vieux sujet, car on me fait remarquer qu’il est par définition impossible d’atteindre une asymptote.

Cette impossibilité est vraie dans un monde continu, mais l’informatique n’est pas continue (et à titre perso je pense même que la réalité n’est pas continue, comme le suggère la gravité quantique à boucles).

En tous les cas, dans un monde discret (ce qui est le cas en informatique), on ne peut pas se rapprocher infiniment d’une valeur sans jamais l’atteindre, à un moment on atteint la plus proche valeur possible, on peut alors considérer que l’asymptote est « atteinte » à ce moment-là :wink:

4 J'aimes