Petit outil qui utilise Silkaj

Salut Moul, voici un petit outil dont je me sers pour imprimer des Étiquettes avec QRcode pour les Gmarché.

C’est tout bête, et ça évite de perdre du temps à cliquer.
(Je l’utilise par exemple avec ce genre d’imprimante : https://www.brother.fr/imprimantes-d-etiquettes-et-recus/ql-700 )
Ça permet donc de faire à la chaîne des étiquettes pour les stands des autres lors des Gmarchés. (lesquelles améliorent l’UX pour payer, mais ça vous le savez déjà).

NB: Étiquettes que l’on peut aussi vendre pour quelques junes…

1 « J'aime »

git.duniter.org/tools/printqrjune ?
Pour que ça soit facilement retrouvable est pas perdu les entrailles du Diable M$ ?

Le diable M$ est aujourd’hui hélas plus retrouvable et moins perdable que git.duniter.org.

De part sa fréquentation, Github est de facto une place publique, construite avec des outils privateurs, et privatisée par un dealer de drogue qui l’a encerclé de boutiques (privatrices et payantes).

Privatisée par le diable, elle reste la place publique à la fois la plus accessible, la plus grande, et la plus perenne.

Une des stratégies pour que le diable y réduise son emprise, est de ne pas la lui laisser (cad d’y rester), tout en boycottant ses boutiques (payantes) de drogues.

Je n’ai rien contre un dépôt miroir, qui va de pair avec cette stratégie.

Mais il faut faire attention aux coûts de maintenance. Tout service a un coût, non seulement au démarrage mais aussi dans le temps.

Ce coût vous ne l’avez pas mesuré et provisionné. Il ne rentre pas clairement, et au juste prix dans une quelconque comptabilité, et donc épuise vos forces bénévoles. Je préfère donc encore le faire payer à M$ (et donc à ses clients).

Plus tard, je préférerais que ce soit github qui serve de mirroir. Jusqu’au jour où l’on inventera et adoptera en masse un grand répertoire « publique », en fait fédéré, de dépôts de codes sources. Un peu comme le système DNS (incomparablement plus scalable que tout le bullshit du web 3.0…).

2 « J'aime »