Premières critiques?


#21

Je n’ai jamais écrit ça. Mais cette affirmation est effectivement vraie, je te suggère de cliquer sur le lien que j’avais mis, tu en saura plus sur la logique mathématique! Pour ta question par rapport aux points et droites, la définition d’un point (aussi appelé vecteur) se trouve dans la définition des espaces vectoriels et une droite y est un sous-espace vectoriel de dimension 1. Notons que ce ne sont pas des termes complexes au niveau sémantiques car ils sont ici juste des abbréviations de leur définition (j’ai pas trop envie de reconstruire les espaces vectoriel à partir des axiomes de théorie des ensemble ici, même si ça tiendrait facilement sur une page).


#22

(Droite,Point) -> Vecteur -> espaces vectoriels -> axiomes de la théorie des ensembles.

Fort bien, puisque tu n’as pas réussi à définir droite et point de façon non-ambiguë, sinon à te référer in fine à ce que tu nommes “axiomes de la théorie des ensembles”, peux-tu donc nous définir de manière non-ambiguë les “axiomes de la théorie des ensembles” ?


#23

Est-ce qu’on pourrait arrêter cet interrogatoire à charge et hors-sujet? Soit vous êtes des matheux, auquel cas vous êtes de mauvaise foi (car ma phrase conviendrait à toute personne ayant fait un minimum de maths modernes après le lycée), soit vous n’en êtes pas auquel cas je ne peux pas vous apprendre en une suite de symbols compréhensible au premier abord les espaces vectoriels (et donc auparavent d’autres structures algébrique: groupes, corps, quelques bases sur les relations binaires) et en plus leur construction formelle (qui suppose des connaissances en logique puis l’étude concrète de la théorie ZF pour former toutes les briques de bases) pour la simple et bonne raison que je ne suis pas prof et qu’il y a là matière à faire un certain nombre de cours.

Je suis très mal à l’aise car j’étais venu ici pour proposer mes objections (avec comme idée sous-jacente évidemment de consolider les concepts derrière duniter) et je m’attendais à avoir un débat peut-être passionné mais bon enfant et alors que je me heurte à vous deux qui sur quelques points êtes braqués et cherchez à tout prix à me casser. Moi je m’en moque, si ça vous embête ce que je raconte sur votre forum je ne reviendrais plus et je respecte vos choix, vous êtes chez vous. Mais dites le moi clairement. Dans le cas contraire détendez vous, ma démarche est d’appuyer un peu partout sur la TRM pour voir ce qui casse et de discuter comment la renforcer.

@Galuel Le début de ton avant-dernier message est un exemple de ce cassage, donc je répond juste par bribes car je ne le considère pas comme une argumentation de bonne volonté (par la suite je répondrais de manière identique à ces parties là). Premier paragraphe: remplace ça dans ma phrase, elle est tout aussi valide. Deuxième: attaque personnelle et anecdote.

J’accepte la suite. Je pense plutôt que la question maths/physique est une histoire de présentation. Tu as dit toi-même (dans la TRM je crois) que la monnaie était une création humaine (en tout cas les monnaies humaines) donc il n’y a pas contrairement à la physique le besoin d’imaginer des objets mathématiques et de vérifier qu’ils collent à ce qu’on peut observer. Au contraire, pour la monnaie, il faut imaginer des règles dans le langage des maths, argumenter d’un point de vue philosophique dans quelle mesure les respecter serait bon pour la société puis construire explicitement un objet mathématique qui vérifie ces règles (on est pas obliger de suivre l’ordre dans lequel j’ai énoncé les trucs). Donc en réponse à ta dernière phrase: non, moi je cherche à consolider la théorie qui à été construite autour de G1 (le sens que je donne ici à théorie c’est: les règles mathématiques, l’objet lui même et les arguments philosophiques qui défendent les règles qu’on s’est posé).


#24

Tout ceci me semble très ambigü ! :innocent:

Mais soit. J’affirme toutefois par ailleurs que je réfute la théorie ZF dans toute théorie qui prend non-Ğ(ZF) comme axiome où Ğ(ZF) = l’assertion de Gödel construite dans ZF. Ceci pour mettre un terme à toute définition non-ambiguë de quoi que ce soit.

Après Ğ1 c’est une histoire d’hommes d’une part, d’informatique et d’acceptation des 4 libertés économiques appliquées à Ğ1 d’autre part.

Si tu veux donc faire partie de la communauté Ğ1 et contribuer à son développement sur l’une des 8 directions tu es bienvenu, et toute contribution sera étudiée avec intérêt. Sinon il vaut mieux aller jouer dans des monnaies non-libres et ne pas traîner ici.


#25

Ben justement ce n’est pas du tout hors sujet : c’est toi qui est venu hier pour donner ton avis sur la forme de la TRM et de dire “ce ne sont pas des mathématiques”, et nous de te répondre que si en te donnant des contres-exemples.

On n’a rien contre toi, on réfute simplement tes affirmations, et il n’y a pas de mauvaise foi, tu fais simplement face à ton propre mur mental avec des affirmations comme :

Bien évidemment que cette phrase ne nous convient pas :slight_smile: Notamment je vois bien qu’avec les définitions que tu es en train de donner, tu te reposes sur quantité de concepts implicites, concepts qui eux-mêmes s’expliquent avec d’autres concepts dans un puits sans fond, alors même que c’est le reproche que tu faisais plus haut à la TRM.