[Présentation] maziel

Bonjour à tous,
N’ayant pas de connaissances particulièrement poussées en informatique, est-ce un réel handicap pour prétendre faire partie des pionniers co-créateurs et utilisateurs de la monnaie libre ? Cette monnaie n’a-t-elle pas avant tout été pensée puis crée pour des échanges purement physiques, dans le sens humain à humain, même si paradoxalement son fonctionnement s’appuie sur des algorithmes ? Je pose ici en préambule ces deux questions car tout ce que j’ai pu lire jusqu’à présent, avant mon inscription sur le Forum Duniter, m’a paru essentiellement axé informatique, pas très loin du chinois en ce qui me concerne :confused:

Ceci étant posé, il est temps pour une petite présentation :blush:
Comme vous l’aurez compris donc, je ne suis pas féru d’informatique même si je maîtrise les outils mis à ma disposition. J’ai découvert Ğ1 récemment via « monnaielibreoccitanie.org » et j’ai tout de suite réalisé l’importance d’une telle monnaie pour contrecarrer la monnaie-dette qui nous enferme un peu plus chaque jour dans la dépendance, pour ne pas dire dans l’esclavage.

A 49 ans, et après avoir vécu plus de 40 ans en agglomération, je réside dorénavant aux frontières d’un petit village de l’Hérault, Cessenon sur Orb, lieu où j’ai renoué avec la nature. J’y développe mon autonomie, pas à pas, en me basant sur les fondements de la permaculture et l’observation permanente de la nature. J’allie maraîchage, arboriculture, aviculture et bientôt apiculture, le tout à taille humaine. Cherchant un moyen pour partager ou échanger une partie de mes récoltes de manière équitable et éthique, j’ai tout de suite compris que la monnaie libre répondait à ces principes.

J’ai tout naturellement commencé par me documenter, j’ai téléchargé et lu la charte, crée un compte avec Cesium, puis un compte Gchange et enfin me voici sur le forum Duniter.

Mais voilà, comment aller plus loin maintenant ? Comment entrer activement dans le mouvement co-création et utilisation de la monnaie libre pour en devenir l’un de ses rouages à part entière lorsque l’on réside bien loin des lieux d’apéro-rencontres. De quelle manière faire connaissance avec ces rares inconnus aptes à délivrer les droits d’entrée dans la monnaie libre ? Autant de points noirs que je ne sais pas résoudre aujourd’hui. Pourtant j’ai hâte de pouvoir réaliser pleinement ma part du colibri au sein d’une société nouvelle en réalisant des échanges basés sur le respect et l’équité.

Merci d’avoir pris le temps de me lire.
Merci également pour vos futures réponses et éclairages :wink:

Clé publique :
5e3tiejWtLyAfzLeECnAT9bX2kq1NxqhLDPnanFj9nr8

4 « J'aime »

Bonjour maziel, bienvenue sur ce forum :slight_smile:

Je vais tenter de répondre à tes questionnement et déminer tout de suite quelques a priori.

D’abord, tu peux devenir utilisateur de la Ğ1 immédiatement si tu le souhaites. Tu as déjà un compte si j’en crois la clé publique que tu donnes (ce qui dénote que tu as le niveau suffisant en informatique), tu peux donc recevoir des paiements sans attendre. Et quand ce compte possédera quelques Ğ1 dessus, tu pourras les dépenser auprès de qui en accepte (par exemple sur www.gchange.fr ou gannonce.duniter.org) de la même façon, sans attendre.

Pour ce qui est de devenir producteur, c’est là effectivement qu’il y a besoin d’un peu plus d’efforts non pas informatiques, mais humains. Car comme tu l’as sûrement compris, une monnaie libre comme la Ğ1 est produite à égalité par tous les individus qui l’ont adopté. Mais étant donné la forme spécifique de la Ğ1 qui est une monnaie numérique décentralisée (non contrôlée par un centre particulier), définir techniquement qui a bel et bien adopté la Ğ1 se fait par un objet technique intégré à la monnaie qui se nomme toile de confiance.

Pour intégrer la toile de confiance, il y a des règles humaines (que tu as lues, la « charte » que nous appelons la Licence Ğ1) et techniques, ces dernières étant matérialisées par la création d’un compte membre et sa certification par des membres existants.

Il se peut qu’il soit très facile comme très difficile d’entrer dans la toile, selon sa taille au moment où tu souhaites entrer, sa composition (y a-t-il des membres près de chez toi ? ou bien y a-t-il déjà des amis qui l’ont adopté ?), etc. En tous les cas, n’importe quel membre est en capacité de réaliser une certification. Ce sera ton cas également une fois membre. Si tu ne connais effectivement personne dans la toile actuelle, alors le mieux est de te faire connaître progressivement des membres existants, par exemple en participants aux événements de plus en plus nombreux qui se produisent un peu partout en France ou en Belgique.

À noter que de telles rencontres ont été mises en place parce que la toile est pour l’instant petite (314 membres), mais que passé une certaine taille ceux-ci ne seront plus forcément nécessaires.

Enfin, tu demandais :

Non pas du tout. C’est une monnaie libre, par définition (trm.creationmonetaire.info) elle ne préjuge pas du tout du type d’échange qui sera effectué avec. C’est sûrement la toile de confiance qui te fait penser cela, mais les deux concepts sont pourtant bien distincts. Tu pourras donc faire ce que tu veux de ta monnaie, échanger tes productions agricoles ou faire du trading inter-monnaies si ça te chante.

La monnaie libre ne préjuge pas de tout cela.

Tu es près de Montpellier, voilà une sacré chance ! Non seulement il y a régulièrement des apéros là-bas pour rencontrer des membres existants / membres en devenir, mais en plus cette année les RML10 (https://rml10.duniter.org) se déroulent dans cette ville ! Voilà une superbe occasion de rencontrer tout le monde et découvrir plus en profondeur la monnaie libre :slight_smile:

3 « J'aime »

Merci Cgeek pour ce complément d’information. Je retiens notamment les RML10 à Montpellier du 23 au 26 novembre qui seront en effet une excellente opportunité pour rencontrer du monde. Au plaisir :wink:

1 « J'aime »