Proof Of Human Work

Sacré problème d’identité unique, on retrouve le même problème pour tout outil de vote en ligne. Il est facile de créer différentes identités afin de voter plusieurs fois. Ce problème est similaire avec les monnaies virtuelles avec DU. Le WOT tente de résoudre ça. J’avoue avoir encore du mal à comprendre comment ça fonctionne…

Pour moi, le vote et la monnaie sont intimement liés. Et si on liait les 2 en contournant ce problème d’identité unique ?

Imaginons une communauté de personnes (virtuelle ou pas) qui ont des besoins pour faire avancer leur raison d’être. Ces besoins peuvent s’exprimer en actions concrètes. Ne pourrait-on pas distribuer un DU en points de vote que l’on assigne aux tâches permettant de faire avancer cette raison d’être, ces points seraient transformés en monnaies lorsqu’une personne à réalisée cette tâche ?

Exemple au hasard : ucoin.
Raison d’être : développer une crypto-monnaie et obtenir une large communauté d’utilisateurs.
Besoins : développement, testeur, communication…

Maintenant, imaginons que nous ayons un outil permettant de définir des tâches à réaliser pour réaliser ces besoins. Un DU en points de vote serait versé à tous les membres, chacun attribuant ses points de votes aux tâches qui lui semble prioritaire/indispensable pour faire avancer la raison d’être de la communauté.
Lorsque quelqu’un réalise une de ces tâches, le nombre de points assigné à cette tâche est convertit en monnaie et est versé à cette personne. Il peut alors utiliser son argent comme bon lui semble.

Évidemment, il y a des problèmes à résoudre : qui définit les tâches à réaliser ? Qui valide la réalisation d’une tâche ?

Je vois plusieurs intérêts avec cette méthode :

  • plus de problème d’identité unique. Une personne mal intentionnée pourrait créer plusieurs identités, mais cela lui permettrait seulement de donner plus de points à une action, pas d’avoir plusieurs dividende monétaire. Il lui faudra toujours réaliser une action pour avoir de la monnaie.
  • parce qu’on a réalisé une action bénéfique à la communauté, elle nous est redevable. Cette redevabilité est reversé en monnaie. C’est une sorte de communauté d’échange de valeur.
  • Cela permet d’accélérer la réalisation des besoins collectifs avant les intérêts personnels. C’est un booster pour l’économie réelle.
  • Cela favorise la création d’intérêts/biens communs par du crowdsourcing.
  • Cela démocratise la prise de décision et permet de distribuer le pouvoir exécutif.

Enfin bref, c’est une idée que j’avais en tête. Une sorte de preuve de traivail humain. Je ne sais pas si je suis très clair, il faut que je développe plus…
Avec beaucoup de modifs, ce serait possible avec une base de ucoin ?

2 « J'aime »

Merci pour ton commentaire. Je crois que tu résumes bien ton idée avec cette phrase :

En fait, c’est plus ou moins ce que fait uCoin. Sauf qu’il ne se base pas sur du “travail”, notion qu’il ignore (et même réfute), mais uniquement sur les actes de reconnaissances de la communauté (les signatures, ou certifications dans le jargon du protocole).

Dans uCoin, la preuve, c’est la reconnaissance. Une identité est définie comme étant reconnue si elle respecte un certain nombre de règles :

  • L’identité possède suffisamment de certifications valides
  • L’identité se trouve être à une distance suffisamment proche du reste de la communauté

Avec comme contraintes :

  • Une signature expire après une certaine durée
  • Une signature identique (même émetteur, même bénéficiaire) ne peut être renouvellée qu’après un certain délai

Voilà, je pense que c’est assez clair. L’idée avec la monnaie zeta_brouzouf c’est d’expérimenter ces règles justement, pour les confirmer ou les infirmer. A titre personnel, je pense qu’elles sont en fait déjà très contraignantes, surtout la règle de distance minimale qui crée, de fait, des toiles très denses et implique un nombre de signatures minimal variable.

Pour aller plus loin dans la notion d’identité

Il me semble qu’il y a, derrière ces histoires d’identité, un problème quasi-philosophique (je ne sais pas si c’est le bon mot).

A savoir : qu’est-ce qui définit une identité ? en at-on nécessairement une ? en a-t-on qu’une seule ?

Là-dessus, et sur ma réflexion personnelle, je répondrais que l’identité est quelque chose de totalement relatif. A mon sens, l’identité n’est jamais qu’une projection des autres sur une entité, et donc, on n’a pas nécessairement d’identité (cela dépend à qui et quand on le demande : certain n’ont pas connaisance ne mon existance) ni qu’on en possède qu’une seule (je suis cgeek pour les uns, twicedd pour les autres, ou encore Cédric Moreau (et quelques autres données distinctives) aux yeux l’Etat).

Ce principe est important, car du coup il empêche toute utilisation du “travail”, des “transactions” et tout autre preuve par la ressource qui voudrait faire fi de la reconnaissance relative des autres.

Le problème des identités multiples

Par contre, il est vrai que nous avons une contrainte en plus : nous souhaitons avoir une symétrie spatiale, et donc empêcher le multi-compte qui ferait bénéficier de plusieurs DU. Et là, c’est un vrai problème.

Le pire, ce serait qu’il soit possible de créer des identités à volonté, et qu’elles puissent s’auto-reproduire, créant une métastase de fausses identités réduisant à néant la monnaie. :slight_smile:

Honnêtement, je ne sais pas si les règles actuelles de uCoin sont suffisantes. C’est pour ça que j’aimerais les tester. J’ai parfois cédé aux sirènes des quelques âmes passant sur le forum assurant qu’il était facile de créer de fausses identités en l’état actuel des choses, puis je suis revenu sur mes pas. Pour 3 raisons :

  • La règle de densité de la toile. Elle semble avoir vraiment d’importantes propriétés, notamment de contrainte.
  • La transparence des données. En effet, il est tout à fait possible d’analyser la toile et débusquer d’éventuelles identités multiples, et d’alerter les autres membres de qui les crée et les signe. Ensuite, les membres peuvent choisir de les “bannir” en n’accordant plus leur signature d’une part, ou de les sanctionner par tout un tas d’autres moyens dont je n’ai même pas idée.
  • Le bénéfice d’une monnaie libre. Même si 1% de la toile était factice, le bénéfice de liberté économique apporté aux 99% restant rendrait acceptable cette triche.

Mais il ne faut pas oublier que uCoin s’insère dans un système, notamment la vie réelle : on peut se demander quelle proportion de personnes tentera de tricher alors même qu’on serait suceptibles de le détecter, et surtout d’identifier les auteurs.

Bref, voilà, j’ai déjà bien trop parlé :slight_smile: