Question sur la toile de confiance

Prise d’empreinte c’est pas pour moi je compte rester anonyme trouver une autre façon de gérer ce problème je laisserai pas un système de repérage par un autre de repérage. On doit construire sur la responsabilité et la conscience de chacun.

2 « J'aime »

A mon avis déjà la première chose serait d’avoir 2 niveaux dans le toile de confiance:

*Des comptes membres qui permettront de créer de la monnaie mais ne pourront certifier, ou là seule chose que l’on vérifiera c’est qu’il s’agit bien d’un être humain unique.

*Des comptes certificateurs, qui auront le droit de certifier d’autre compte, mais ou l’on vérifiera l’honnêteté et l’intégrité supposée. Ce compte pourra créer de la monnaie et emmètre 2 type de certification: des certifications pour compte membre (ou il vérifiera simplement qu’il s’agit d’un humain unique), et des certifications pour compte certificateur (qu’il ne donnera que s’il a vraiment confiance dans l’intégrité de la personne).

1 « J'aime »

Bonjour,
pouvez vous expliquer comment vous envisagez cette implémentation?
Merci d’avance :slight_smile:

Il me semble que c’est relativement simple non?

Pareil que actuellement sauf qu’il y a deux type de certifications:

-Certification membres.
-Certification de certificateurs.

Ces deux type de certifications ne peuvent être émises que par des comptes certificateurs. Si un compte obtient 5 (ou autre) certification membres, il devient membre, si un compte obtient 5 (ou autre) certification certificateurs, il devient certificateur.

1 « J'aime »

Pardon, je l’entendait d’un point de vue technique … quelles ligne de code proposes tu d’ajouter et où?

Est-ce que les comptes de certificateurs ne risquent pas de former une sorte d’élite qui ne voudra pas forcement accepter de nouveaux membres ? Est-ce que ça ne ferais pas un frein supplémentaire à la monnaie ?

Comme pour droit au calcul de bloc proposé par @elois , pourquoi ne pas permettre les certifications uniquement au membre qui ont une certaine connectivité/qualité ?

3 « J'aime »

Cette idée a plusieurs défauts :

  • Elle divise la communauté en deux types de personnes.
  • Elle enlève toute responsabilité aux membres sur la sécurité de la toile de confiance.
  • Elle crée un groupe plus réduit de certificateurs qui sont les seuls à avoir la responsabilité de la sécurité de la TdC.
  • Elle complique le processus de certification.

Je pense qu’ il faut absolument que tout le monde ait les mêmes responsabilités et les mêmes droits dans la toile de confiance.

5 « J'aime »

Le problème de ne pas avoir cette idée c’est que l’on ne peut pas faire rentrer un humain malhonnête dans le système. Or dans l’idéal de la monnaie libre, le fait qu’il soit malhonnête ne devrait pas le priver de pouvoir créer de la monnaie.

1 « J'aime »

Oui, c’est surtout la rupture de symétrie donc l’égalité de droits qui est mis à mal…

Pour moi dans le système actuel il y a une contradiction, soit on accepte les personnes malhonnêtes, et le système va s’écrouler, car ils vont créer plein de faux comptes. Soit on filtre l’accès à la monnaie par l’honnêteté supposé des gens, et alors on met à mal la liberté ou la neutralité de la monnaie, car tout humain ne peut plus y adhérer, et créer sa part de monnaie.

L’identification, le traçage etc. c’est l’éternelle recommencement du système depuis des xeon que l’ont veux faire disparaître ouvrez votre vision, utilisé vos neurones. Le nouveau monde va se bâtir sur la responsabilité et la conscience de chacun si non vous y resterez et vous serez emporter par l’ancien.

Il y a un contrat à respecter avec cette monnaie et celui qui ne respectera pas ce contrat paiera les conséquences par son libre arbitre c’est la loi naturelle.

1 « J'aime »

Euh … En quoi ça concerne ma réponse ?

Il y a un contrat à respecter avec cette monnaie

Dans ce cas nul besoin de blockchain, ou autres mesure technique, qui ont pour base la défiance. La cryptographie à clef publique est en soit une mesure de défiance. Si 100% des humains étaient 100% honnêtes, alors un système centralisé ferait parfaitement l’affaire.

Même pas besoin de système tout court. Si tout le monde est honnete, pas besoin de vérifier qu’il y a de triche. Chaqu’un fait ses compte et ne dépense que quand il a assez, et celui qui reçoit ajoute sur son compte.

Même pas besoin de système tout court. Si tout le monde est honnete, pas besoin de vérifier qu’il y a de triche. Chaqu’un fait ses compte et ne dépense que quand il a assez, et celui qui reçoit ajoute sur son compte.

Effectivement.

haha non t’inquiète ce n’est pas le cas. le système est justement conçu pour contenir la fraude. De toute façon dans tout système la fraude est toujours possible, et pour la toile de confiance ça a été démontré mathématiquement qu’il est impossible d’empêcher la triche, donc la seule chose qu’on cherche a faire c’est la limitée. Ce que la règle de distance fait déjà très bien :slight_smile:
On peut cependant aller plus loin tout en gardant la symétrie des droits :

Cela réduirait encore davantage la taille max possible des régions sybil, c’est donc une bonne idée, en revanche il faut veiller a ce que cela ne prive pas de leur droit des membres légitimes. Aujourd’hui certains membres ont une connectivité très faible, qu’on leur dise “si vous voulez calculer des blocs il vous faudra obtenir plus de certif pour augmenter votre connectivité” peu s’entendre car c’est un droit critique, en revanche le droit a certifier doit être beaucoup plus distribué pour éviter toute centralisation, pour cela il faut fixer un seuil suffisamment permissif pour limiter les faux positifs : par exemple 0.7.

Le problème c’est qu’il n’y a aucun rapport entre :

  • La capacité d’un membre à mettre en oeuvre techniquement un noeud duniter
  • La capacité d’un membre à se sociabiliser et à participer à la construction de la toile de confiance

En effet, il faudrait une valeur plus faible que ce qu’il faut pour écrire dans la bloc chain, sans que ça soit trop difficile à atteindre non plus. Je ne connais pas assez la WoT pour juger de la valeur cependant :wink:

Mettre en oeuvre techniquement ? C’est à dire ? Je ne parle que de la valeur de “quality/connectivité” des membres dans la toile.

4 messages ont été intégrés dans un sujet existant : Attribution du droit a calculer des blocs

Je trouve la proposition de @pparent76 plutôt intéressante, ça ajoute de la gradualité dans la mise en relation des gens autour de la monnaie.

Pour l’instant, ont as :
1 - Non Membre (Inscription)
2 - Membre (Certification)
3 - Membre Référent (Membre + X Certification)

Avec la proposition, ont aurait :
1 - Non Membre (Inscription)
2 - Membre (Certification A)
3 - Certificateur (Certification B)
4 - Certificateur Référent (Certificateur + X certification B)

Ça permet un accès plus rapide lors de la phase d’apprentissage et de découverte et puis ça enclenche un sentiment d’appartenance menant instinctivement au statut de Certificateur et puis Certificateur référent…

Il est vraie par contre que ce système centralise un peu plus les pouvoirs et responsabilités. Par contre, il élargie la croissance de la communauté tout en respectant le critère de qualité/distance.

Je pense que cette proposition correspond mieux à la mission de la monnaie libre.