Question sur la toile de confiance


#61

La plupart des personnes avec qui j’ai parlé de la monnaie libre et de la toile de confiance on pensé au bout d’un moment à se mettre à 5 et à créer d’autres comptes membres.
Seulement voilà, ça finira par se savoir très vite et les 5 membres à l’origine de la manœuvre auront bien du mal à renouveler leurs certifications à l’échéance des deux ans.
En effet les gens qui connaissent les 5 se demanderont qui sont ces nouveaux membres que l’on ne rencontre jamais, puis ils verront leurs transactions chez un commerçant et ils papoteront avec lui, etc … etc…

D’autre part je dirais que ceux qui demande les données biométriques sont les flics, ce n’est pas l’esprit de la monnaie libre. Puis si le compte est compromis et révoqué, on est obligé d’en recréer un avec les mêmes empreintes, donc un nouveau compte compromis lui aussi.

Non sérieux je trouve le système actuel performant et humain… … et toujours améliorable !

Merci aux concepteurs !

Jardin Alain Zeltra


#62

Sauf à ce que tu aies un intérêt dans une autre monnaie qui a contient cette notion de membres, ta remarque n’a aucun sens.

Et pour le “encore” : personne ne t’a demandé d’en avoir, de l’intérêt. D’ailleurs puisqu’elle avait déjà peu d’intérêt pour toi, on se demande encore ce que tu fais là. Tu perds ton précieux temps de vie.


#63

Je précise que pour moi ce qui me parait le plus réaliste à mettre en place à court terme serait un truc basé sur les cartes d’identités, avec des hash des numéros de carte d’identité dans la blockchain. Ca a des désavantages que l’on connaît tous certes, mais ça fournirai le minimum de confiance nécessaire (associé à d’autre mesure dont j’ai évoqué l’esprit plus haut), pour avoir une monnaie de confiance.

D’ailleurs puisqu’elle avait déjà peu d’intérêt pour toi, on se demande encore ce que tu fais là.

Je voulais m’assurer que je n’avais pas mal compris, et que les failles que je voyaient étaient bien réelles ou non.

En tous les cas merci de m’avoir répondu!


#64

Rien n’empêche les utilisateurs de construire un registre des hashs de carte d’identité, et de demander aux membres qu’ils certifient de voir leur carte pour vérifier qu’ils sont bien dedans. C’est une vérification supplémentaire qui peut être faite, mais en rien elle ne peux remplacer la toile de confiance, car si ces données étaient dans la blockchain, rien ne garanti que les hashs fournis seraient authentiques ou qu’ils sont bien vérifiés. Toutes ces informations sont extérieures à la blockchain alors que celle-ci ne peux pas y accéder.


#65

ou bien, si ça se voit qu’ils le font, ça incite juste tout le monde à ne plus leur accorder leur confiance, et donc à leur faire perdre leur statut de membre, et les expose donc à ne plus pouvoir tricher du tout, ni même pouvoir recommencer à co-créer de la monnaie sans tricher. C’est quand même donc un sacré risque à prendre, pour quelqu’un qui pense que s’accaparer une part de cette monnaie est important.

Si le but est de créer une plus grande part de monnaie pour échanger, est-il vraiment intéressant de faire exploser le système ?

J’ai la croyance que la centralisation et l’autorité induisent l’envie ou de besoin de fraude et de mensonge, pour compenser le manque manifeste de liberté et de souveraineté.
Dans un système décentralisé et réellement libre, si les membres sont conscients d’être co-responsables dudit système et de sa survie, ils ne font pas n’importe quoi. (crois-je)

reste le cas de quelqu’un qui voudrait créer des faux comptes dans le but de faire exploser le système, mais c’est alors une autre démarche que celle qui consiste à vouloir créer plus de monnaie que les autres.


#66

Non, mais c’est une conséquence. Pour chaque individu tricher a un impact négligeable sur l’ensemble. Mais si tous le monde triche le système s’effondre. Personne ne veut que le système s’effondre, mais tous le monde se dit que ça sera négligeable s’il triche. C’est un classique de la théorie des jeux:

Voir de 6:21 jusqu’à 9:10


#67

Mais le font donc au détriment de chacun. C’est donc un message clair à tous les autres individus. Pas juste à l’ensemble.

Autrement dit : “à ma famille, mes amis, mes collègues, mes fournisseurs, mes clients, je vous le dis : je vous emmerde et je produirais plus de Ğ1 que vous”. Personnellement, il me semble qu’il s’agit d’une pente très glissante. Je ne m’y risquerais pas.

Pour rappel, tous les liens de la toile et les pseudos sont publics.

Je reviens sur cette phrase : qui t’a dit que tout le pays (la France je suppose) ne pouvait pas utiliser la Ğ1 ? C’est uniquement la production qui n’est pas possible à plus de quelques millions de membres.


#68

Le couplet marxiste sur la valeur travail …

Cette simple affirmation démontre une ignorance totale des fondements de cette monnaie basée sur la TRM.
Si nous avions voulu une monnaie asymétrique, nous nous serions contentés de créer une énième monnaie de type bitcoin. De plus le DU est inconditionnel pour tout membre.
Il existe donc une seule condition: être membre, ce qui implique l’acceptation d’une licence on ne peut plus claire.
Tu perds de vue l’essentiel, la tromperie, la nuisance envers un individu ou un groupe d’individu est passible de poursuites. La monnaie libre n’est pas conçue pour le fichage ou le flicage, et pas plus pour rendre justice.
Ces notions sont affaire de société, pas de création monétaire.
Donc la politique, la législation, la justice, la morale, la religion, la valeur, et toutes autres notions étrangères à la pure création monétaire, ne sont pas affaire de création monétaire, mais celle-ci peut être défendue par elles.

Affirmer des contre vérités de manière aussi péremptoire sans même avoir étudié le sujet s’apparente pour moi à du troll.
Si tu veux nous respecter, étudie le sujet, car la c’est un fil de discussion déjà abordé et polluant sur le forum technique.

Ne fais tu pas confiance à la monnaie d’état ? la triche est instituée à tous les étages, planche à billet, faux biilets, taux d’intérêts négatifs, pour les plus proches de la production monétaire non libre.
Tu devrais être rassuré de pouvoir tricher toi aussi, mais ce sera à tes risques et périls. Car tricher c’est impliquer la confiance de ceux qui t’ont fait entrer dans la toile et qui risquent de tomber avec toi.

Perso si je te certifiais et que tu trichais, j’ai beau être pacifiste, mais perdant définitivement mon statut membre par ta faute, je pense que tu aurais tout intérêt à apprendre à courir vite…

Dans la famille des plantigrades il y a les bisounours imaginaires, mais on rencontre plus souvent des grizzly réels.


#69

Je me permet ici de poser la question. Quel intérêt quelqu’un qui n’est pas co-producteur de la Ğ1 as t’il à posséder de la Ğ1 ?

Je suis Canadien et je ne garde même pas de CAD dans mon compte, j’imagine très peu alors posséder des USD ou des EUR… Puisqu’il est question dans cette conversation de vivre en Ğ1 (monnaie primaire) et non pas d’une transaction anecdotique comme pourrait le faire PayPal et Visa…

Je doit vous dire que de mon point de vue, s’il n’y as pas de co-création, il y as obligatoirement inflation de 10 % par année et ce de façon composé. La co-création étant journalière plutôt qu’hebdomadaire ou mensuel, ont voit très vite les effets dès que le marché est suffisamment grand pour justifier que les vendeurs/acheteurs soient assez réactif sur leurs prix.


#70

Remplaces « Ğ1 » par « Euro », « Dollar » ou « CAD » et tu auras des millions de personnes à qui poser cette question.


#71

Prise d’empreinte c’est pas pour moi je compte rester anonyme trouver une autre façon de gérer ce problème je laisserai pas un système de repérage par un autre de repérage. On doit construire sur la responsabilité et la conscience de chacun.


#72

A mon avis déjà la première chose serait d’avoir 2 niveaux dans le toile de confiance:

*Des comptes membres qui permettront de créer de la monnaie mais ne pourront certifier, ou là seule chose que l’on vérifiera c’est qu’il s’agit bien d’un être humain unique.

*Des comptes certificateurs, qui auront le droit de certifier d’autre compte, mais ou l’on vérifiera l’honnêteté et l’intégrité supposée. Ce compte pourra créer de la monnaie et emmètre 2 type de certification: des certifications pour compte membre (ou il vérifiera simplement qu’il s’agit d’un humain unique), et des certifications pour compte certificateur (qu’il ne donnera que s’il a vraiment confiance dans l’intégrité de la personne).


#73

Bonjour,
pouvez vous expliquer comment vous envisagez cette implémentation?
Merci d’avance :slight_smile:


#74

Il me semble que c’est relativement simple non?

Pareil que actuellement sauf qu’il y a deux type de certifications:

-Certification membres.
-Certification de certificateurs.

Ces deux type de certifications ne peuvent être émises que par des comptes certificateurs. Si un compte obtient 5 (ou autre) certification membres, il devient membre, si un compte obtient 5 (ou autre) certification certificateurs, il devient certificateur.


#75

Pardon, je l’entendait d’un point de vue technique … quelles ligne de code proposes tu d’ajouter et où?


#76

Est-ce que les comptes de certificateurs ne risquent pas de former une sorte d’élite qui ne voudra pas forcement accepter de nouveaux membres ? Est-ce que ça ne ferais pas un frein supplémentaire à la monnaie ?

Comme pour droit au calcul de bloc proposé par @elois , pourquoi ne pas permettre les certifications uniquement au membre qui ont une certaine connectivité/qualité ?


#77

Cette idée a plusieurs défauts :

  • Elle divise la communauté en deux types de personnes.
  • Elle enlève toute responsabilité aux membres sur la sécurité de la toile de confiance.
  • Elle crée un groupe plus réduit de certificateurs qui sont les seuls à avoir la responsabilité de la sécurité de la TdC.
  • Elle complique le processus de certification.

Je pense qu’ il faut absolument que tout le monde ait les mêmes responsabilités et les mêmes droits dans la toile de confiance.


#78

Le problème de ne pas avoir cette idée c’est que l’on ne peut pas faire rentrer un humain malhonnête dans le système. Or dans l’idéal de la monnaie libre, le fait qu’il soit malhonnête ne devrait pas le priver de pouvoir créer de la monnaie.


#79

Oui, c’est surtout la rupture de symétrie donc l’égalité de droits qui est mis à mal…


#80

Pour moi dans le système actuel il y a une contradiction, soit on accepte les personnes malhonnêtes, et le système va s’écrouler, car ils vont créer plein de faux comptes. Soit on filtre l’accès à la monnaie par l’honnêteté supposé des gens, et alors on met à mal la liberté ou la neutralité de la monnaie, car tout humain ne peut plus y adhérer, et créer sa part de monnaie.