Référentiel Masse monétaire M = 1

Bonjour !
De ce que je lis et vois, les premiers prix sont apparu en Ğ1.
Comme on se le rapelle, la masse monétaire va beaucoup augmenter (le Ğ1 n’étant qu’au final qu’un dixième du premier DU) et certains propose déjà des prix en DU, pour pallier ce problème.
Mais le DU n’évolue que tout les 6 mois, et pourtant en 6 mois la masse monétaire a bien le temps d’augmenter, non ?
Ne pouvons-nous pas considérer qu’en un mois ou plusieurs, il y a bien une inflation-monnaie à prendre en compte, en particulier si on propose un prix ?

Que pensez-vous de donner un prix relatif à la masse monétaire, pour que ce prix prennent automatiquement en compte l’inflation-monnaie journalière ?

Aujourd’hui ça pourrait être le µMĞ1 (µ pour micro donc 1 millionième), avec aujourd’hui 1 Ğ1 environ égal à 2 µMĞ1(ça évolue chaque jour).

Qu’en pensez-vous ?

Egalement, si vous libellez votre compte dans ce référentiel (calcul à faire tout les jours), vous verrez directement votre part relative de monnaie !

Bonjour,

As tu lu et étudier la TRM ? Joué au jeu Geconomicus ?
Le référentiel relatif y est expliqué. Les prix en DU(Ğ1) sont déjà possible dans les logiciels clients.

1 « J'aime »

Oui j’ai étudié la TRM, et je parle de quelque chose de différent que des prix relatif en DU.

Un exemple : la masse monétaire est de 500 000 Ğ1, et le DU de 10 Ğ1, et il y a 430 membres.
Je mets un bien en vente à 15 DU au début du mois. A la fin du mois il est donc toujours de 15 DU.
Pourtant en 30 jours, il y a eu émission de 430 * 10 * 30 = 129 000 Ğ1, je me trompe ? 1/6 de Ğ1 en plus !

En tant qu’acheteur, vaut-il mieux ne pas attendre ?
En tant que vendeur, avec un prix en µMĞ, vous êtes donc à l’abri des effets de l’inflation-monnaie.

Avec ce rérérentiel, vous calculez votre part relative de monnaie, et donc si vous libellez votre compte avec ce référentiel, plus vous êtes en dessous de la moyenne plus vous gagner des µMĞ1, et plus vous êtes en dessus plus vous en perdez !
Donc si vous êtes à la moyenne ou au dessus et que vous ne pouvez pas acheter quelque chose avec un prix en µMĞ1, même vos futur DU ne permettrons pas de l’acheter.

Pas sûr, car le taux UNL / Ğ1 est passé de 1 UNL/150 Ğ1 il y a un mois à 1 UNL/100 Ğ1 aujourd’hui. Et pourtant de la monnaie a été créée en 1 mois !

1 « J'aime »

Si les prix ne dépendaient que de la masse monétaire, l’économie (je parle de la discipline) en sortirait transformée !

Oui, je suis d’accord pour dire que les prix dépendent surtout de l’offre et de la demande, mais l’inflation c’est l’augmentation de l’offre en monnaie, ca coute rien de régler ce problème en choississant le bon référentiel !

Mais si j’ai bien compris ce problème d’inflation se résout une fois la monnaie pleine atteinte : A ce moment là, un DU aura la même part relative maintenant que dans 6 mois, si j’ai bien compris ?

Alors que dans mon exemple, le DU du début du mois correspond a 20 millionième (10/500 000), alors qu’un mois après il équivaut a 15,8 millionième (10/(500 000+129 000)).

Bon après, la monnaie pleine, c’est dans 40 ans !

Quand tu parles de masse monétaire, il te manque un paramètre central (tu n’es pas le seul), je t’invite à lire cette discussion pour aller de l’avant.

Désolé, peux tu être plus précis ? Le post est un peu long et il a dérivé, il aborde plusieurs sujets.

Qu’elle est ce paramètre central ? Le point de référence ? De référence de quoi ?

Je suis d’accord pour dire que la valeur est entièrement subjective. Mais ça n’empêche pas que si l’offre en monnaie augmente, les prix sont tirés vers le bas. Mais je suis aussi pleinement conscient qu’effectivement en 1 mois la demande/offre de la monnaie libre ou du bien/service en question peut évoluer, faisant évoluer ce prix au même titre que l’inflation-monnaie.

Je pense qu’il parle de ça :

Sinon, je crois comprendre que ce qui te gène c’est le fait que le DU n’est pas revu en continue mais que tous les 6 mois, ce qui perturberait le calcul des prix en relatif.

Mais quand, sur un an, le DU passe de 10.00 à 10.01 puis 10.02, est-ce que le prix en relatif est vraiment impacté ? A mon avis, les vendeurs vont continuer de faire une division par “10”, c’est plus simple et tout aussi juste. :slight_smile:

1 « J'aime »

Pour reprendre mon exemple, pour que le DU un mois plus tard représente toujours 20 millionième, il faudrait qu’il atteigne 12,58 Ğ1 (12,58 / (500 000+129 000) = 0,00002). Mais ça ferait exploser la valeur de c, dévaforisant les nouveaux entrants.
Le problème est bien que nous allons mettre 40 ans pour atteindre le moment où le DU representera la même part relative de monnaie par rapport a la masse totale.

Exemple peut être plus parlant : premier jour de la monnaie Ğ1, je met un prix a 1 DU, la masse totale est de 590 Ğ1. Deuxième jour, la masse monétaire totale double, pas mon prix en DU.

edit :
Alors que si j’avais choisi comme prix 17 mMĞ1, le premier jour il aurait valu 0.017 * 590=10 Ğ1, et le deuxième jour 0.017 * 1180=20 Ğ1.

Oui c’est juste, tu peux aussi pointer le fait que M/N sera toujours majoré par :

(M/N)max = 1/c DU = 1/(4,88%) DU6mois = 20,49 DU6mois = 3740 DUjour

De sorte que tu peux considérer que le DU vaudra toujours la même part relative de (M/N)max par construction.

Tu peux tout à fait considérer le référentiel relatif à (M/N), qui en effet n’est pas toujours égal à (M/N)max, notamment au début, par construction.

Il n’est pas certain toutefois qu’étant donné la connaissance de (M/N)max, tu ne te trouves alors dans une manière de compter qui ne tient pas compte de la convergence, laquelle borne a une influence sur l’épargne moyenne. Or tout échange est susceptible de générer de nouveaux échanges mais aussi de l’épargne.

C’est tout à fait juste dans certaines circonstances, mais cela peut aussi être bien plus long (cas où N augmente fortement pendant longtemps), ou bien plus court (cas où N diminuera fortement à un moment donné du futur, faisant atteindre M/N = M/Nmax très rapidement).

Mais ton prix de x DU reste toujours valide selon la définition “temps nécessaire pour co-produire x DU”, tandis qu’un prix estimé en M/N ne dira rien quant au temps de production nécessaire pour co-produire la part citée.

Ceci étant dit cette unité de mesure en M/N est tout à fait possible, elle induit toutefois une bonne connaissance du sujet pour ne pas lui faire dire ce qu’elle ne dit pas.

D’une manière générale, il n’existe pas d’unité de mesure qui soit parfaite pour tous les cas, regarde la science concernant la distance, selon les cas on mesurera en ångström, en mètre, en km, en année lumière, en parsecs etc…

Il s’agit donc surtout de savoir transformer une unité de mesure en une autre, et de pouvoir analyser un sujet selon plusieurs référentiels, afin de déceler ce que Poincaré avait pointé comme étant l’essentiel = ce qui ne varie pas selon le référentiel choisi.

Car ce qui varie n’est qu’illusion.

4 « J'aime »

@yyy tu noteras que Galuel parle systématiquement ici de M/N, alors que tu n’as toujours considéré que M. C’est le N qui te manque, d’autant plus pendant la phase de démarrage, puisqu’il varie très fortement, « par construction », comme le souligne Galuel. Pour le comprendre intuitivement plutôt que mathématiquement, dis-toi simplement que les nouveaux membres apportent de la valeur à la monnaie, ainsi 1 million d’unités d’une monnaie utilisées par 1 million de personnes ont normalement plus de poids que le même million d’unités utilisées par 10 personnes.