Refus d' une certification ou un versement

-quelles seraient les principales problématiques à devoir attendre l’ acceptation de la cible d’ un virement ou d’ une certif.

-quels sont les avantages.

2 « J'aime »

Effectivement, ça serait pas mal si dans la nouvelle version de Duniter on pouvait refuser une certification ou un virement, bien vu !

3 « J'aime »

Pour avoir été certifié par une personne sans en connaître l’existence avant de voir son pseudo apparaître dans ma liste des certifs reçu, je trouve ça important de pouvoir « accepter » une certif.
La personne qui l’a faite, ne l’a pas faite par erreur, mais pour augmenter sa note, du moins je suppose car j’ai pas eu de réponses de sa part.

3 « J'aime »

Donnez une certif n’augmente aucune ‹ note ›.
Il faut recevoir une certif pour voir sa qualité ou distance augmenter.
Si vous ne lui renvoyez pas de certifications, il ne gagne rien.
Mais c’est possible qu’il espère avoir une certif en retour pour augmenter sa qualité.

1 « J'aime »

pour les certif ça évite des violations de licence et pour les virements, les erreurs

ça ressert des liens inexistants à la licence et ça augmente tout de même un peu la quatlité et la note en general (ps aux alentours) donc c’est une faille vérifiable

Concernant les certifications je suis pour. Ça complexifie un peu les règles métier car ça implique de définir un délai de « contre-signature », ce délai doit être court (<= SigPeriod), car l’émetteur ne pourrait pas émettre d’autres certifications entre temps (et pour éviter de conserver trop d’éléments temporaires dans le storage on-chain).

Concernant les virements, il me semble indispensable, pour que les échanges soit fluide, que le simple transfert de monnaie sans contre-signature reste possible.

En revanche, il est déjà possible de faire un transfert spécial nécessitant une contre-signature, duniter-v2s le permet déjà, reste aux dev des wallet à l’implémenter et faire une UX qui recommande ce type de transfert pour les montants élevés.

4 « J'aime »

Si la certification est refusable, alors il faudra aussi mettre à jour la licence, car on pourra juger des gens ayant accepté une certification alors qu’il ne fallait pas.

Sans ça, il n’y a pas de raison forte pour laquelle on voudrait refuser une certification (à part si on ne veut pas apparaître publiquement en lien avec tel certificateur).

Juger ? Je ne sais pas, mais surtout pas condamner !
Il y aura toujours des personnes prêtes à certifier au hasard en espérant avoir un retour de certif (ce qui me semble condamnable).
Mais il y aura aussi plein de nouveau en attente de certif qui seront prêts à les accepter d’où qu’elles viennent par simple ignorance, ne soyons pas trop prompt à condamner. :innocent:

J’ai dit « juger » pour ne pas passer 10 ans à chercher un mot plus précis, mais oui, c’est un jugement. Est-ce que la personne a respecté la licence en émettant ou en acceptant cette certification, et que dois-je faire en conséquence pour moi-même respecter la licence. (pas « juger » pour dire « il n’a pas respecté la licence donc c’est un vilain »)

Edit:

Je suis tout de même tout à fait d’accord, disons que cette tolérance doit rentrer dans ce que j’ai appeler « juger ».

3 « J'aime »