Transactions anonymes: FIRO / Protocole Lelantus Spark (Jetons brûlés et reforgés sans historique)

L’anonymat des transactions est un enjeu majeur pour préserver l’unicité et la diversité des êtres humains. Un humain « observé » perd sa spontanéité et tend à se conformer (perte d’humanité).

Pour rappel l’article 12 des droits de l’homme : « Nul ne sera l’objet d’immixtions arbitraires dans sa vie privée, sa famille, son domicile ou sa correspondance, ni d’atteintes à son honneur et à sa réputation. Toute personne a droit à la protection de la loi contre de telles immixtions ou de telles atteintes. »

Les transactions en crypto-monnaies font partie du domaine de la correspondance privée donc protégeons les !

Les cryptographes passionnés de l’équipe FIRO ont développé peut-être le meilleur système de transactions intraçables et anonymes du paysage crypto.
L’idée est simple : brûler le jeton et le ressusciter avec un historique vierge.
Sur la blockchaine duniter, nous avons besoin de la transparence de la création monétaire (par le Dividende Universel) mais dans un 2ieme temps, l’anonymisation peut se faire grâce au protocole « Lelantus Spark ».
Ce système a d’énormes avantages :

  1. La blockchaine peut rester transparente afin d’avoir une observation facile de la création monétaire et de la masse monétaire totale.
  2. Permet des transactions intraçables et anonymes.
  3. Garder la blockchaine très standard pour conserver toutes les fonctionnalités développées en périphérie.
    Lelantus-Spark.pdf (455,1 Ko)
    Le protocole Lelantus Spark a été audité.

Pour résumer, une piste prometteuse pour protéger nos transactions de l’industrie du voyeurisme avec en prime des possibilités de votes sur blockchaine.

5 Likes

Bien vu !

Firo semble prometteur. Si je comprends bien, ce protocole n’est pas nécessairement associé à leur tech blockchain, et peut être implémenté sur d’autres, comme Duniter ?

Il semble que l’aspect vie-privée revienne sur le devant de la scène, et c’est tant mieux.
À mon avis, on ne pourra être souverains avec la monnaie libre s’il est possible pour quiconque de consulter le registre et de faire les liens transactions/comptes/humains.

En l’état actuel des choses, quel est la transparence de Duniter ?
Quelqu’un a-t-il une source à ce sujet ?

1 Like

Actuellement c’est un peu comme le bitcoin. Les transactions, leurs commentaires, les entrées et sorties avec leurs montants, sources et conditions de déverrouillage, sont publics. Cela se constate facilement en regardant le contenu d’un bloc dans Cesium.

Il n’est pas prévu d’ajouter l’anonymisation à DuniterV2S dans l’immédiat mais après c’est à voir.

1 Like

Oké merci !

Bon, c’est pas comme si notre groupe allait être la cible de data mining bientôt, m’enfin, je pense que c’est un point important !

Je ne retrouve plus la citation, mais en somme :

La transparence est pour les institutions publiques, la vie privée est pour les individus

1 Like

On est d’accord, mais intégrer de l’anonymisation dans le protocole complique tout, donc ce n’est pas la priorité.

On peut aussi ajouter une couche d’anonymisation hors-protocole, avec le ĞMixer, projet que je reprendrai peut-être bientôt (ça ne marche pas encore).

3 Likes

@s00999 Merci de m’avoir pointé ce sujet par mail. Je suis d’accord que la possibilité d’anonymiser des transactions est essentielle, mais comme @tuxmain je pense qu’une approche hors protocole est plus pertinente pour notre projet.
En ce moment la priorité absolue est de pouvoir migrer la Ǧ1 sur substrate (Duniter v2s) pour que le développement des échanges ne soit pas ralenti par une contrainte technique. Une fois cette migration faite, je pense qu’il sera bien plus facile de trouver des gens pour développer un module d’anonymisation pour substrate utilisable par toutes les cryptomonnaies sur substrate et de le brancher à la Ğ1.

D’ailleurs @HugoTrentesaux, y a-t-il de la communication dans l’écosystènme substate? Est-ce que les développeurs se parlent? Aurons-nous des modules intéressants qui pourraient être intégrés dans la G1?

Oui, biens sûr, et c’est une des raisons qui nous pousse à l’utiliser. Il y a des séminaires réguliers (https://substrate.io/ecosystem/resources/seminar/), des gros événements (le prochaine aura lieu à Lisbonne en novembre), et des financements.
Par contre, tout ceci se fait en anglais, d’où l’importance du travail de traduction en cours par @MissSophie et toute l’équipe ! Si l’on rencontre des développeurs dans le cadre de substrate, ils doivent pouvoir se renseigner sur la Monnaie Libre et la G1 :slight_smile:

C’est déjà le cas, DuniterV2S utilise plein de « palettes » (le nom des modules d’un runtime Substrate) officielles de Substrate. Et à l’inverse, nos palettes originales peuvent aussi être utilisées (plus ou moins facilement) dans d’autres blockchains Substrate.

Mais la Ğ1 ayant des contraintes assez particulières, je ne suis pas sûr qu’on puisse utiliser telle quelle une palette tierce de transactions anonymes. C’est entre autres pour ça qu’on a ajouté des comptes à usage unique optimaux pour le mixage monétaire. (car les comptes anonymes doivent être à usage unique, et leur anonymisation nécessite plein de transactions intermédiaires, et il est bien moins coûteux pour le réseau de gérer des comptes jetables avec moins de fonctionnalités que les comptes normaux)

1 Like