Vote électronique libre et vérifiable

J’apprends ceci : https://www.belenios.org/ en suivant l’AG de la Fédération Française des Échecs.

Ça peut aider à réfléchir sur la monnaie dans certaines configurations, peut-être, en tout cas ça mérite certainement d’être étudié pour chercher s’il n’y aurait pas là dedans des idées à prendre…

4 J'aimes

C’est le système de vote que nous utilisons à l’université pour élire nos représentants. Est-ce que tu proposes d’en mettre un en place pour des décisions concernant la june ou est-ce que tu proposes de s’en inspirer pour concevoir un système basé sur les identités de la toile de confiance ?

Non, je pense juste à des concepts techniques.

2 J'aimes

Je réfléchis à un système de vote anonyme et 100% sécurisé. Et j’ai pensé à ce processus :

1°) Le Bureau de vote émet N bulletins de vote certifiés par lui, publiquement accessibles et vérifiables par les N votants (un fichier contenant chacun des bulletins est signé par le Bureau de vote).

2°) Les votants choisissent chacun un bulletin de l’urne, sans préciser qui ils sont, bulletin qui doit simplement disparaître alors du lot, on ne sait donc pas qui a pris quel bulletin. L’information qu’un bulletin a été enlevé provient d’un VPN unique, le participant peut lui même passer par un premier VPN.

3°) Quand le temps de prise est dépassé on clôture la distribution des bulletins (urne à zéro bulletin, ou bien abstentions constatées).

4°) Le votant choisit son vote, et le signe avec une clé privée à usage unique (pour ce vote). Et remet son bulletin dans l’urne.

5°) Une fois tous les votes reçus, les participants sont invités à signer l’urne remplie, avec une deuxième clé privée d’identification à usage unique (donc décorrélée de la signature du bulletin) en vérifiant que leur bulletin de vote personnel s’y trouve bien, seuls eux-mêmes sont capables de faire cette vérification grâce à leur signature.

6°) Une fois que tous les participants ont signé l’urne le résultat est publié.

Si les deux clés de chiffrement sont à usage unique, qu’est-ce qui m’empêche de retirer 2 bulletins et de déposer ces 2 bulletins ?

Quel est le protocole d’accès au VPN ? Quel sont ses caractéristiques ?

Il manquera une signature dans l’urne finale.

Mais il est alors facile et anonyme de gâcher n’importe quel vote, en retirant plusieurs bulletins ou en déposant des doublons. Ce système nécessite que tous les votants soient de bonne foi.

Oui en l’état ça permet le blocage. A quelle amélioration cela doit-il alors mener ?

Sans passer par le routage en oignon qu’avait proposé @elois je ne vois pas comment éviter ce problème.

Je ne vois pas ce qui empêche le blocage non.

Restreindre l’accès VPN a une liste de clé publique membre Ḡ1 pour l’obtention des bulletins ?

La dépose des bulletins serait alors dissocié du membre, signé par une clé temporaire, mais pas l’obtention du bulletin.

La Ğ1 n’a rien à voir là dedans, c’est une discussion sur un principe.

Comment le bulletin alors est anonyme si on sait qui l’a obtenu ?

Je ne sais pas si parmi vous certains sont au courant mais cela fait plusieurs mois que @vivien à commencer à réfléchir à un système de vote via la June.

Il a également commencé à écrire un « bout de code » dédié à son idée.

Amicalement, Francis :slight_smile:

2 J'aimes

Je sais bien, mais peut être la wot est-elle en réalité nécessaire pour réaliser ça correctement ?

On sait qui a voté mais pas ce qu’ils ont votés.
La personne peut avoir voté blanc.

Une WoT pourrait être nécessaire, possible oui.

J’ai pas compris comment le bulletin est anonyme.

Mon idée était de démarrer par un POC de vote décentralisé mais pas anonyme pour voir si cela était déjà possible socialement.

Donc déjà répondre à la question : est-ce que l’idée plait et attire du monde dans la g1 ou au contraire est-ce que la communauté la rejette ?

Donc je pense ne pas être tout à fait dans le sujet ^^

1 J'aime

ça n’a pas de rapport avec la Ğ1, c’est une réflexion théorique sur le vote, qui pourrait apporter des idées utiles pour la Ğ1, mais pas sur la notion du vote.

De la même façon ce qui est intéressant dans la démonstration de Perelman sur la conjecture de Poincaré, c’est pas que ce qu’il a démontré, mais la méthode qu’il trouvée pour démontrer, qui peut alors éventuellement servir à démontrer d’autres théorèmes.

1 J'aime

Ok ok, merci pour cette précision. :slight_smile: