Débit internet minimum pour un nœud duniter

Bonjour
Souhaitant créer un nœud duniter, vraisemblablement sur Raspberry Pi4, j’aurais besoin de savoir si mon débit internet est suffisant : je vis en Cévennes, dans un hameau, et mon débit maximum (chez orange) est de deux mégas, soit en moyenne 256ko/s. De plus, ma box se partage entre plusieurs membres de la famille, donc je ne voudrais pas trop impacter leur propre utilisation. En fait, il me faudrait savoir quel est le débit utilisé en moyenne par un nœud duniter. Merci d’avance pour vos réponses.

2 J'aimes

Bonjour @chronophonix :slight_smile:

Ce qui consomme le plus de débit c’est la commande sync (la synchronisation de la blockchain). Il te faudra la faire en mode slow sinon elle échouera probablement chez toi, par contre il me semble que cette option n’est disponible que pour duniter en ligne de commande :

duniter sync --slow PEER_URL

Ensuite, tu pourra calculer des blocs mais tu ne pourra pas contribuer au réseau vu le débit que consomme les API actuelles, je te recommande donc de désactiver WS2P Public :

duniter config --ws2p-nopublic

Si vous appréciez le support, vous pouvez financer le développement de G1 sur la clef bg3AoYQKeyzaJaQoXJQATehLCk5wRFnYEvdRyjgg9LT

2 J'aimes

Merci elois pour la réponse. Une alternative m’est possible : installer duniter sur mon pc, car dans la journée, je me connecte via mon mobile, et en 4G, le débit internet n’est plus un problème.
Seulement, dès que je ne suis plus chez moi, retour à la box, et donc, plus de connexion rapide pour le pc; de plus, j’éteins systématiquement les machines chaque nuit, économie d’énergie oblige ! Et aussi pour limiter la pollution électromagnétique… Est-ce que dans ces conditions, installer un nœud duniter est valable ? Il ne fonctionnera que la journée, quand je suis chez moi, donc de manière intermittente. En attendant une réponse, je cherche d’autres pistes éventuelles…

@chronophonix les noeuds diurnes n’ont pas grand intéret tant que les membres forgerons sont sur le même fuseau horaire, car ils s’éteignent tous en même temps, se ralllument tous en mêmes temps, ils fragilisent la sécurité du réseau la nuit et augmente les instabilités du réseau le jours.

Autant que possible, préférez les noeuds permanents :slight_smile:

Bien noté, elois. Une amie proche, membre de la monnaie libre, vit en ville à 10’ de chez moi, son débit internet est excellent et sa box reste allumée en permanence. Je vais donc voir avec elle pour installer sur place un raspberry Pi4 qui serait connecté en permanence. La seule difficulté est qu’elle ne pourra rien faire s’il y a un problème, à part m’appeler… Ceci dit, je passe souvent chez elle ! De toute manière, aucune autre alternative pour moi…

2 J'aimes

Tu peut installer un serveur ssh sur le raspberry pi afin de pouvoir le contrôler a distance au besoin, certes ça demande d’ouvrir un port sur la box de ton amie, donc il faut qu’elle te fasse confiance :sweat_smile:

1 J'aime

:blush:Oui !
Elle me fait confiance ! Et tout comme moi, elle a envie de contribuer au mieux à la monnaie libre. C’est juste qu’il me faudra étudier la question de près, et que ce sera pour la rentrée 2020, puisqu’elle s’absente 15 jours pour les fêtes et qu’elle va évidemment tout éteindre. De mon côté, j’ai déjà le client WinSCP installé, je m’en servais pour communiquer avec mon vieil iPhone jailbreaké… affaire à suivre !

Personnellement, le serveur duniter.normandie-libre.fr que j’administre est hébergé chez mon meilleur ami. Du coup, le noeud forge avec ses identifiants. Je le contrôle par SSH pour les mises à jour notamment. Je te conseillerai d’éviter le port par défaut pour palier aux attaques par Brute Force.

1 J'aime

Merci pour cette indication. Je vais m’occuper de ça début janvier 2020 et j’aurai certainement d’autres infos complémentaires à demander à ce moment ! Concernant le Rasberry PI4, j’ai lu qu’il avait tendance à chauffer, et comme il fonctionnera en continu, faut-il prévoir un système de refroidissement, ventilateur ou dissipateurs ? Est-il indiqué de le placer dans un boitier ? Me faudra-t-il acheter un petit écran en plus ? Sur le site Kubii.fr, ils proposent le « Kit desktop PI4 », est-ce judicieux de choisir cette option, ou est-il préférable de composer soi-même son kit ? Ce sont des questions préliminaires, mais qui ont de l’importance, tout ça constituant pour moi un monde nouveau… :slightly_smiling_face:

Il faut a minima un dissipateur termique, un matériel mal refroidi est un matériel qui s’use plus vite et qu’il faut donc changer plus rapidement, ce n’est donc pas écolo.
Tu a par exemple le kit des4 dissipateurs termiques pour pi4 : https://www.kubii.fr/raspberry-pi-4/2739-set-de-4-heat-sink-aluminium-noir-kubii-3272496299450.html

Ça le protège de la poussière, donc oui c’est indiqué :slight_smile:

Pas forcément, ça dépend de ce que tu veut faire avec, si tu l’administre en ssh l’écran est inutile, tu n’aura besoin d’un écran que pour l’installation et la configuration du serveur ssh (donc autant utiliser temporairement un écran classique qu’on a déjà, ou au pire s’en faire prêter un juste pour l’install).

Leurs kits proposent beaucoup d’accessoires dont tu n’aura peut-être rien a faire, la encore tout dépend de tes besoins, perso je préfère composer moi même mes pièces afin d’être sûr de n’avoir que ce dont j’ai effectivement besoin :slight_smile:

2 J'aimes

En suivant cette option, je suis arrivé à ceci :

Nouveau Raspberry Pi 4 Modèle B - 4GB
Carte micro SD Noobs pour Raspberry Pi 4 - 32GB (1€ de plus que la 16GB, on ne va pas se priver !).
Comme je l’ai vu indiqué ça et là sur le net, je choisirai d’installer Raspbian.
Boîtier Pibow pour Raspberry Pi4
Set de 4 Heat Sink Aluminium
Alimentation officielle Raspberry Pi 3 EU Micro USB 5,1V 2,5A

Je pars évidemment du principe que je vais tout configurer à partir de mon PC via le serveur SSH. J’ai téléchargé puTTy, et j’ai déjà WinSCP installé. Il y a des tutoriels à foison pour configurer une connection via SSH, je devrais m’en sortir…

Un dernier point : quelle serait, dans mon cas de figure, l’utilité de PiJuice HAT ?
Le Rasberry sera connecté en ethernet à la freebox de mon amie, elle ne l’éteint jamais (sauf les 15 jours des vacances de fin d’année car elle part en voyage, et c’est pourquoi je n’installerai tout ça que début janvier 2020 !). :slightly_smiling_face:

Est-ce que j’ai oublié un élément nécessaire ? Si tout est OK, je passe la commande…

1 J'aime

vous pouvez acheter une carte uSD et installer Raspbian dessus plutôt que l’acheter préinstallée, ça vous reviendra moins cher.

Si vous craignez des ruptures de courant régulières (même les plombs qui sautent), il peut avoir une utilité pour maintenir l’ordi en activité le temps de remettre les plombs. C’est le seul cas d’usage que je vois.

Mais comme le pi démarre dès que le courant reprend, je conseillerais plutôt de configurer un redémarrage automatique de Duniter. Une batterie me semble inutile, en fait.

Le câble ethernet pour le relier au routeur (mais vous l’avez peut-être déjà)

1 J'aime

Oui, ça je l’ai déjà. Et d’après ce que j’ai pu lire, ce n’est pas tout simple de configurer le Pi4 sans clavier ni écran : je suis sous Windows et activer le SSH sur le Raspberry ne semble pas évident. Je vais donc me trouver un clavier USB cheap (à la ressourcerie du Pont, ils en ont souvent, à deux ou trois euros, en attendant qu’ils acceptent la June !) et deux adaptateurs HDMI - VGA + HDMI femelle - micro HDMI pour pouvoir utiliser l’un de mes vieux écrans, temporairement du moins (je n’ai pas de téléviseur…). Une fois SSH activé, ça me parait une bonne idée d’installer ensuite VNC. Voilà où j’en suis, en tout cas, ma commande est passée ! :slightly_smiling_face:

1 J'aime

Ben… C’est aussi simple (ou non) que d’utiliser un ordi via ssh. Je l’ai déjà fait, plusieurs fois, en suivant ce tuto : https://hackernoon.com/raspberry-pi-headless-install-462ccabd75d0

Il faut et il suffit de créer un fichier nommé « ssh » sur la partition root de la carte sim. Pour le reste, si vous avez déjà utilisé ssh, vous devriez y arriver.

1 J'aime

@ matograine
Effectivement, ça n’a pas l’air très difficile. La seule chose, c’est que j’ai finalement choisi la carte « noobs » où le système est pré-installé (pas plus chère qu’une carte vierge de bonne qualité). Il faudra donc que je puisse accéder au dossier « boot » à partir de l’explorateur windows. Si ça ne pose pas de problème, alors, c’est parfait. Sinon, j’utiliserai Win32 Disk Imager pour lire l’image…
J’utilisais le protocole ssh (via Win SCP) pour communiquer avec mon vieil iPhone (jailbreaké) et ça a toujours bien fonctionné…

Salut Michel, un peu frustré de découvrir tes posts seulement maintenant, car j’ai commandé le mien il y a en fait quelques jours. Et j’aurais moi aussi pu t’en parler, car je savais que ça t’intéressait aussi et nous aurions pu réfléchir à tout ça ensemble…
Bon, enfin c’est fait et je devrais le recevoir dans les prochains jours :

  • Nouveau Raspberry Pi 4 Modèle B - 4GB
  • Etui pour Raspberry Pi 4, acrylique, 2x ventilateur
  • Carte MicroSDHC UHS-I 16Go avec adaptateur –> J’espère que 16Go suffiront ?..
  • Alimentation Officielle 15.3W USB-C pour Raspberry Pi 4
  • adaptateur micro HDMI vers HDMI

Du coup fait moi signe dès que tu l’as reçu, l’installation est une aventure que j’ai vraiment très envie de partager !

Pas de problème, je te fais signe. Je ne pense pas que ce sera avant le courant de la semaine prochaine… :slightly_smiling_face:

@ matograine, elois
Raspberry pleinement opérationnel sous Raspbian, je peux même le piloter depuis mon PC grâce à VNC. J’ai installé Duniter (duniter-server-v1.7.19-linux-armv7l.deb), les fichiers sont bien là (dossier /opt/Duniter, 390 Mo sur le disque, voir copie d’écran jointe), mais impossible de le lancer.


Si vous avez des pistes à me proposer… :slightly_smiling_face:

@chronophonix duniter-server se lance en ligne de commande, il te faudra dabord le synchroniser, ouvre un terminal puis :

Synchronise duniter (c’est long sur rpi)

duniter sync g1.duniter.org

Tu peut remplacer g1.duniter.org par un autre noeud en lequel tu a confiance.

Puis quand la sync est finie :

duniter webstart

Ensuite, pour avoir l’interface graphique de duniter sur ton PC il te faut établir un pont ssh :

  1. ouvre un pont ssh avec la commande : ssh -L 9220:localhost:9220 user@ip -p SSH_PORT
  2. Dans ton navigateur, ouvre localhost:9920 -> tu arrive sur l’interface graphique de ton noeud duniter :slight_smile:

Bon, je suis arrivé sur l’interface graphique de Duniter en ouvrant sur le navigateur du Rasberry l’adresse http://127.0.0.1:9220/ . Ensuite, par l’intermédiaire du serveur/client VNC, je peux contrôler tout ça à partir de mon PC (voir copie d’écran jointe). Il semble donc que le protocole SSH n’intervienne pas ici. Le problème, c’est que je suis chez moi connecté à internet via mon mobile, parce que mon débit est trop faible avec la box. Je ne vais donc pas rester en ligne 24/24. Par contre, dès janvier 2020, je place le Raspberry chez mon amie qui a un très bon débit internet, et sa freebox reste connectée en permanence. Est-ce je vais devoir recommencer toute la procédure de synchronisation ? S’il le faut, je le referai, maintenant que ça a marché une fois, pas de raison que ça ne marche pas la prochaine fois ! J’aurai juste à modifier l’adresse IP, et paramétrer la freebox pour que le rasberry se voit attribuer une IP fixe. Et je terminerai en m’identifiant avec ma clé privée, ce que je n’ai pas fait pour le moment. Y a-t-il autre chose qu’il me faut savoir ? :slightly_smiling_face:

1 J'aime