Fondements juridiques des monnaies


#22

Prenons l’exemple de la sécu (service public). elle est depuis des décennies en déficit. Comment fait elle sans monnaie pour rembourser les soins et médicaments ?
La sécu emprunte sur les marchés boursiers, notamment auprès de la city de Londres.
En bref quand nous tombons malades, les cotisations étant insuffisantes, la sécu emprunte avec intérets, elle rembourse d’abord les intérêts aux marchés. Raison pour laquelle elle dérembourse de plus en plus les médicaments à mesure qu’on engraisse de plus en plus les “investisseurs”.

ou encore:


#23

À noter que nos cotisation sociales (jusque là, traçables par les partenaires sociaux) étant désormais converties en CSG (gérée par l’état) nous n’avons plus de possibilité de regard clair sur la part de nos cotisations repeintes en impôts, qui sera affectée aux soins ou à la finance…
Superbe jeu de bonneteau. Tu m’vois, tu m’vois plus…


#24

Mais c’est précisément parce que les plus riches paient très peu d’impôts qu’il faut également recourir à l’emprunt, et donc payer des intérêts ! Quant au DU, s’il était distribué par l’État (ce que je souhaite) il ne pourrait représenter plus de 25% du salaire minimum légal. C’est cela votre sécurité sociale ?

D’autre part le Japon a une dette publique de près de 200%, et son économie se porte plutôt bien …


#25

Alors ce ne serait plus un DU mais une allocation révocable ou modulable par un pouvoir centralisé.

Jusqu’à quand ?


#26

Sans impôts et emprunts publics, vous financez comment les services publics ?


#27

Tout est à inventer. Le Crowdfunding est la première chose qui vient à l’esprit. La contribution volontaire pourrait par exemple donner droit à exonération ou abattement du coût d’un service public.

Nous ne cherchons pas à améliorer la bougie dette, la société comme la politique sont entièrement à refonder à la lumière de la Monnaie LED. (Libre Équitable Distribuée)


#28

De toute façon, la monnaie libre, surtout avec une toile de confiance est très facilement sujette à l’impôt. Pareil pour les taxes, c’est très facile à mettre en place si volonté ou nécessité il y as…

Vous savez, toutes loi est valide dès qu’il existe une force pour l’appliquer.


#29

Quelle force peut on appliquer pour saisir un compte protégé par une clef privée ?
La torture ?
Encore une fois quelle est l’utilité du chandelier quand on s’éclaire à la LED ?
Allons nous continuer à taxer de la cire aux abeilles quand on a besoin de panneaux solaires ?


#30

Osef la clé privé rendu là, tu paie pas tes impôts, c’est la prison et saisis de tout tes biens personnels. C’est pas du tout le même contexte. Il n’est pas question ici d’utiliser votre compte sans votre consentement, il est question de vous faire comprendre votre devoir. Même votre employeur peut se voir incriminé s’il refuse de prélevé votre impôt avant que vous en preniez possession…

Ont ne rigole pas avec l’impôt…

Pour ma part, je n’imagine nullement qu’une monnaie libre serait dans un environnement sans impôt. Un environnement sans impôt est un environnement sans états. N’étant pas anarchiste, c’est impensable.


#31

C’est possible en effet, tout dépend de l’espace politique qu’on s’offre.
Pourquoi ne ne pas oser imaginer autre chose que le passé, quand on peut imaginer une foule de futurs.
Si la majorité des gens choisissent le monde dont vous semblez férus, alors il est très probable que ce sera ce monde que nous aurons.
Il est tout de même dommage de s’éclairer avec une LED en l’allumant avec un briquet…
Il y a encore du boulot avant de voir émerger autre chose que de la soumission aux maîtres qu’on se désigne.
Je comprend pourquoi les dominants méprisent les dominés, c’est parce qu’ils n’existe pas de dominants, il n’y a que des dominés qui veulent l’être.

Sweet Dreams

Sweet dreams are made of this
Who am I to disagree?
I travel the world
And the seven seas,
Everybody’s looking for something.
Some of them want to use you
Some of them want to get used by you
Some of them want to abuse you
Some of them want to be abused.
Sweet dreams are made of this
Who am I to disagree?
I travel the world
And the seven seas
Everybody’s looking for something
Hold your head up
Keep your head up, movin’ on
Hold your head up, movin’ on
Keep your head up, movin’ on
Hold your head up
Keep your head up, movin’ on
Hold your head up, movin’ on
Keep your head up, movin’ on
Some of them want to use you
Some of them want to get used by you
Some of them want to abuse you
Some of them want to be abused.
Sweet dreams are made of this
Who am I to disagree?
I travel…


#32

Vous proposez un système sociétale qui n’as plus sa place depuis la préhistoire et qu’il est prouvé fonctionner uniquement en petite communauté et vous me taxez d’utiliser un briquet pour allumé une ampoule !?

Mais enfin, ce n’est pas important, l’important ici est de bien comprendre que l’impôt et les taxes sont dissociés des monnaies que l’ont utilisent. Peu importe si l’état as accès ou non aux fonds du comptes du criminel.


#33

Je n’ai pour l’instant proposé aucun système autre que le crowdfunding. Et il n’est pas certain que ce soit le meilleur.
J’ai proposé de réfléchir aux possibilités nouvelles que permet la monnaie libre.
Nous sommes face à la première monnaie libre de l’histoire, et tout ce qu’on entrevois comme avenir c’est de continuer comme avant ? Alors fallait pas se casser le cul avec ce projet, retournons tous à nos bitcoins !

Je dis justement qu’après la découverte du fer l’homme préhistorique a utilisé d’autres techniques que la taille par choc entre deux silex pour obtenir un outil contondant. Qu’ensuite en inventant la roue il n’a pas porté le char sur son dos. et qu’en inventant le moteur il a épargné la force animale.
Vivre un progrès c’est l’utiliser comme tel, pas en utilisant une tronçonneuse moteur à l’arrêt avec des mouvements de va et vient…
Avec de tels raisonnements on donne raison à ceux qui disent que cette monnaie ne marchera jamais ou n’a aucun intérêt.
Dans la monnaie libre, c’est l’homme qui est libre, ça n’a aucun sens d’utiliser cette monnaie pour continuer à asservir. (comme on le fait justement depuis la préhistoire)

Est il concevable de continuer sur l’élan de la monnaie libre, en réfléchissant au monde libre qui irait si bien avec ?


#34

Ceci dit votre remarque est pertinente, et il faudra bien aussi réfléchir à la redistribution des biens d’usage commun qui pourraient sinon se trouver accaparés.
Alors taxes, impôts, fin de la propriété ?
Autre chose encore ?…


#35

D’ailleurs la tournure que prend cette conversation aurait plus sa place sur le forum public.


#36

L’état à une époque à battue monnaie, historiquement c’est acté. De plus, le crédit consiste à des lignes de création informatique ex-nihilo,il y’a bien longtemps que les banques nationales n’impriment plus le pendant des crédits délivrés.


#37

Il s’avere que la réalité est tout le contraire.
L’impôt ne concerne que la monnaie dette.

Concernant l’état , il n’a jamais créé la monnaie seul, il a toujours crée la monnaie dette avec la banque, hier comme aujourd’hui.


#38

@matiou, ce n’est pas parce que votre juridiction fonctionne ainsi qu’elle en est obliger…

Le principe que j’énonce est valide dans l’espace et dans le temps.

Mais pour répondre à votre question, bien sur que oui, l’état as déjà crée la monnaie seul et dans biens des pays, dont le mien, c’est toujours possible.

C’est un mot très jolie et à la mode simplement pour signifier qu’une équipe de personnes se mettent ensemble pour réalisé un projet. Il n’y as rien de novateur ici et c’est certainement pas applicable dans un principe de redistribution de la richesse.

Je ne sait pas si entrevoir l’avenir est opportun ici, par contre, l’impôt est une constante de l’histoire quelque soit sa forme.

Pourquoi ? Où est le lien ? La monnaie libre permet à la monnaie de rester une monnaie, c’est pas déjà super ? Vous savez, l’impôt n’est pas un asservissement… C’est votre contribution à la société que vous avez choisi dans les termes qui ont étés choisi par cette même société. Une société n’est pas que l’addition d’individus, elle est aussi tout un ensemble de règles qui changent avec le temps.

Pourquoi serait-ils accaparés, pourquoi il y aurais fin de la propriété ? La monnaie libre est toujours dans un système capitalisme. D’ailleurs, à moins qu’un troisième système apparaisse, le Communisme ne permet pas la Monnaie Libre.


#39

Ça tombe bien c’est le cas !


#40

Il vas falloir me le montrer alors. :wink:


#41

Il y a plus d’un an je n’aurais pas pu te montrer la G1…
Ce qui n’est pas encore, sera si nous sommes suffisamment nombreux à le vouloir.
Le futur n’est pas fait que de répétitions du passé.