Interconnexion de blockchains

Bonjour,
j’aimerais vous soumettre une idée et solliciter votre aide.

Mon projet de fin d’études consiste à concevoir une tokenomie et d’aller aussi loin que possible dans son développement.

Il s’agit, à partir d’un token appelé Zest, d’implémenter toute une toute économie de biens culturels pensés comme biens communs sur une plateforme technique (ZEST) dédiée.

J’ai élu la crypto-monnaie Ğ1 comme la première crypto-monnaie collatéralisable contre ce Zest (cf. Pourquoi la Ğ1 ? plus loin)
Le principe de collatéralisation est simple : chaque possesseur de Ğ1 et membre de la toile de confiance Duniter désirant participer à l’ écosystème ZEST engage un certain nombre de Ğ1 contre des Zests. Après quoi, les applications (Dapps) tournent sur une blockchain à part.

Il s’agit donc d « envoyer » des Ğ1 de la blockchain Duniter à une autre (et de pouvoir, bien sûr, les restituer à leur propriétaire, une fois effectué certains traitements)
Evidemment, ceux-ci ne peuvent pas être physiquement transportés et déplacés… Mais « envoyer » peut être compris comme la vérification que chaque blohchain a enregistré de manière fiable le crypo-actif que l’on a envoyé d’un bout d’une chaîne et reçu de l’autre.
C’est une problématique d’interconnexion de chaîne de blocs (entre la lockchain A (Ğ1) et B (Zest) dans notre cas).

J’ai une piste : le protocole IBC (mise en oeuvre notamment par Cosmos) qui exploite la propriété d’instant finality property du consensus Tendermint.
Je voudrais savoir :
a) si vous avez déjà rencontré une telle problématique d’interconnexion de votre blockchain à une autre
b) si un tel développement est possible dans l’état actuel de la publication des sources, si il existe une plateforme de test pour de tels développements consistant à gros à swapper des Ğ1 en Zests puis de les retourner.
c) si ce type de développement vous intéresse (ne serait-ce qu’à titre de PoC)
d) Si vous êtes prêts à m’aider par vos propres astuces, idées, outils*.

Merci infiniment,
Pascal Duval

  • j’ai commencé à lire
    1 Présentation générale et philosophie du projet
    2 Installation des outils
    3 Récupération du code source
    4 Démarrage
    5 Architecture de Duniter
    6 Éléments de code
    7 La base de données
    8 Les addons C/C++
    Rem : 5 est un lien brisé et 8 n’est pas encore rédigé

Pourquoi la Ğ1 ?

  • Parce son code monétaire, sa conception fondamentalement démocratique et non-spéculatif est congruent à notre projet. La TRM sur laquelle elle repose évite l’écueil dit de la symétrie spatiale et temporelle. Elle estconçue comme un pas vers le post-capitalisme. Affranchi de la monnaie dette, tout détenteur de Ğ1 n’a rien à gagner à essayer de rembourser des dettes qui n’existent pas. Chaque membre collabore à la création d’un dividende universel égal pour tous assurant l’équité de chaque membre et garantissant du même coup aussi cet ethos positif éloigné de la peur de manquer et du réflexe thésaurisant-bancaire.
  • Parce qu’elle repose sur une communauté significative (près de 2500 membres en janvier 2020) qui est mobilisable.
  • Parce que chaque membre de la toile de confiance est identifié comme un individu avec
    une clé publique unique. Il suffit en quelque sorte de translater les adresses publiques pour
    conserver toutes les vertus de cette bijection entre la personne physique et son compte : un
    membre Ğ1 = Une adresse publique g = Un membre de ZEST = Une adresse publique z = une
    personne réelle.
3 J'aimes

Bonjour !

4 jours après, sans réponses… Je m’y colle donc :wink:

a) si vous avez déjà rencontré une telle problématique d’interconnexion de votre blockchain à une autre

Le swap inter-blockchains n’a pas encore été implémenté sur G1, vous seriez le premier à le faire. Pour autant, c’est prévu. Je me souviens vaguement que @vit l’aurait fait avec la monnaie de test :thinking: ?

b) si un tel développement est possible dans l’état actuel de la publication des sources, si il existe une plateforme de test pour de tels développements consistant à gros à swapper des Ğ1 en Zests puis de les retourner.

Pour les tests, on a le réseau GTest : g1-test.duniter.org.

Je ne suis pas certain de votre besoin, donc je vous laisse lire les fils que j’ai pointé ci-dessous pour juger par vous-même si le protocole actuel permet le swap.

Des soucis ont été pointés :

Je pense que @elois pourra infirmer si je dis des bêtises.

c) si ce type de développement vous intéresse (ne serait-ce qu’à titre de PoC)

Une PoC, c’est bien pour montrer que ça marche :wink: mais ce n’est que mon avis.

d) Si vous êtes prêts à m’aider par vos propres astuces, idées, outils.

Nous avons des outils divers déjà disponibles, mais sans doute mal référencés. Je pense qu’on saura vous pointer l’outil adapté si vous rencontrez une question particulière.

Dup-tools, little-tools, sans doute d’autres.

2 J'aimes

Difficile de répondre quoi que ce soit pour moi, car il faudrait déjà indiquer ce qu’est le Zest, et pourquoi tu le nommes « token ». S’agit-il d’une autre crypto monnaie ? D’une plateforme ? Blockchain ?
Est-elle libre ? Sont code aussi ?

Développer « tout une économie » pour de faux, ou réellement ?
Tour cela ne me paraît très clair.

1 J'aime

Il est dores et déjà possible de faire des virements inter blockchain avec la Ğ1, car il y a ce qu’il faut dans Duniter ( XHX(SHA256_HASH)) .

Par contre, rien n’est implémenté encore dans les clients.
J’ai réfléchi à une implémentation pour Sakia que j’essaierai de mettre en place en début d’année prochaine.

1 J'aime