Licence Ğ1 et détection des double-comptes

Qui assure que la voix du 1er certificateur en “pré-ouverture” n’est pas un enregistrement de voix ? Si 2 certificateurs par ailleurs, qui assure qu’il y a bien eu 2 certificateurs en présence ?

1 « J'aime »

Si la phrase à dire pour être reconnu est générée de façon aléatoire par la plateforme d’enregistrement , il me semble difficile d’utiliser un enregistrement.
Je crois qu’il ya des logiciels open source qui reconnaissent les mots (segmentation) en + de reconnaitre la voix, donc il doit être possible de demander la bonne phrase avec la bonne voix.

Et enfin la pré-ouverture peut exiger 2 authentifications vocales différentes, ou plus.

En fait ça revient à la question “qu’est-il le plus facile de tromper, un humain ou une machine ? Dans quels cas ?”

2 « J'aime »

Plus simplement je crois que les certificateurs peuvent s’authentifier par un mot de passe + la reconnaissance vocale.

Je retire le post précédent, il faut une phrase aléatoire.

florck ton avatar c’est un hibou ou un canard?

Marcus, les personnes sourdes et muettes…

Et comme le souligne florck :
“Croire que la technique peut résoudre intégralement ce problème humain me semble une erreur”

avec qui je suis d’accord.

Il y a cependant des solutions pour augmenter la complexité que rencontreront des personnes avec des intentions peu reluisantes.

On en revient a qui de l’oeuf ou de la poule dans le logiciel :

Qui controle ceux qui mettent en place les solutions techniques,
et qui controle cette instance de vérification…

Tout autant que le logiciel, + vite il sera cracké + vite il sera patché.

====> doc doc doc :heart:

1 « J'aime »

[quote=“Marcus, post:39, topic:2403”]
Si la phrase à dire pour être reconnu est générée de façon aléatoire par la plateforme d’enregistrement , il me semble difficile d’utiliser un enregistrement.[/quote]

Une plateforme centralisée ? Décentralisée ? Comment ?

[quote=“Marcus, post:39, topic:2403”]
Je crois qu’il ya des logiciels open source qui reconnaissent les mots (segmentation) en + de reconnaitre la voix, donc il doit être possible de demander la bonne phrase avec la bonne voix.[/quote]

Si les logiciels reconnaissent la voix, alors ils peuvent aussi générer la voix et reconnaître leur propre imitiation de voix comme la voix originale.

1 « J'aime »

@Max
Pour les Sourd-muets il y a la reconnaissance faciale.
@Galuel
plateforme centralisée ou pas, désolé j’ai abordé un sujet que je ne maîtrise pas.
Sinon la reconnaissance de voix (ou de visage) empêche la création d’un double compte puisque celui qui s’inscrit parle devant ses certificateurs (et ne fait pas parler son smartphone en jouant le ventriloque).
Les certificateurs enclenchent la pré-ouverture du compte en s’authentifiant par mots de passe.
Moi je vois ça de l’extérieur, et si une monnaie libre usant de moyens biométriques se propose je serais plus enclin à me diriger vers elle, comme beaucoup je pense.

je rappelle comme dit précédemment sur un autre thread que tout processus basé en partie sur des logiciels, aussi perfectionné soit t’il, s’exécute nécessairement sur une ou plusieurs machines et que cette ou ces machines ont nécessairement un ou des propriétaires qui disposent des lors d’un énorme pouvoir, et qu’il est impossible d’avoir confiance en ce que font ces programmes si l’on n’est pas soi même le propriétaire de la machine que les éxécutent.

In fine la moins pire des solutions est donc que ce soit la communauté qui authentifie, c’est le concept de la toile de confiance :slight_smile:

Qui plus est je trouve certains bien prétentieux de croire qu’il serait si simple de se créer deux comptes membres, calculez donc qu’elle est la probabilité d’être connu de deux groupes distincts de 5 personnes qui aurait zéro liens entre eux, sachant que deux humains sur terre sont en moyenne a 6 pas de distance, vous vous rendrez compte par l’étude mathématique que c’est en fait considérablement plus difficile que ce que vous imaginez, vous avez plus de chances de gagner a l’euro million !

2 « J'aime »

Tous systèmes basés uniquement sur la technique est un jour ou l’autre cassable.
L’apparition des ordinateurs quantiques qui commence à être disponible vont être un gros problème pour la sécurité des systèmes.
Pour des systèmes particuliers où la faiblesse de l’humain est un problème, ici est une force.

3 « J'aime »

“Pour les Sourd-muets il y a la reconnaissance faciale.”

Da !

si je dis cela, c’est bien parce que

et que l’on veuille ou non; malgré "les croyances et les mathematiques "
des personnes seront en mesures de parvenir a leurs fins,
que si elles gardent l’information pour elles, pourront “joué” et profiter

Cependant le concept de non nuisance fait que tant bien meme un groupe de personnes génére un DU a plusieurs titres, on est nous meme generateur de DU et cela me semble être l’essentiel

d’où la doc et le max d’information =)

Aller, juste pour le fun: https://www.youtube.com/watch?v=ZtP3gl_2kBM
Et ça ne va pas aller en s’arrangeant…

Sinon, celui qui ouvre deux comptes court quand même un gros risque (celui qui se fait prendre risque de bien avoir du mal à obtenir de nouvelles certifications pour rentrer à nouveau… alors se faire bannir à vie pour le simple avantage d’avoir un double ou triple DU est un sacré risque à prendre), et « le monde est petit »… sans compter qu’il faudrait être connu sous deux noms différents…

4 « J'aime »

Oui la toile de confiance est une sorte de culture de village à l’ancienne ou tout se sait ou finit par se savoir.
Je ne doute pas que ce soit d’une efficacité redoutable, puisque curiosité aidant et de recoupement en recoupement, les doublons seraient repérés.

Je m’interroge juste sur la possibilité d’une corruption virale du système, du genre ; si c’est possible on va pas se gêner et mort au(x) fayot(s).
Al Capone et les incorruptibles en résumé.

2 « J'aime »

soit sûr que le code est / sera à l’étude.

Ce qui importe c’est que l’accès à l’utilisateur soit

et que :

comme je l’ai dit dans un des posts :
"Ce projet c’est une supernova ":rainbow:

:slight_smile:

2 « J'aime »

Juste pour rappel: https://fr.wikipedia.org/wiki/Six_degrés_de_séparation

Pour transmettre des bonnes nouvelles c’est sympa les 6 degrés de séparation, mais si c’est pour vérifier des trucs sur ton compte (ta vie) on peut se sentir un peu épié.

Surtout que certains ne cherchent que ça, s’occuper des affaires des autres SURTOUT si on leur fournit un prétexte.

Moi je préfère m’authentifier par biométrie, mais en tout cas cette conversation fut passionante.

1 « J'aime »

Le problème de la couche techno c’est qu’elle fait surtout croire aux non-spécialistes que c’est robuste.
C’est un outil utile, mais en rajouter risque surtout de rendre les gens moins impliqués : “c’est l’ordinateur qui vérifie, moi j’y comprend rien”.
Alors que n’importe qui peut comprendre le principe de la WoT.

2 « J'aime »

Il existe des techniques pour brouiller les pistes…

1 « J'aime »

Salut Marcus,

je viens de relire nos échanges,

qu’il n’y est pas de mal-entendu,

je parle bien d’information et de doc sur des solutions techniques que l’on peut envisager,

pas d’un eventuel réseau de “surveillance” et “d 'informations” que l’Histoire nous enseigne aussi à regret.

Ah zut le jeu de rôles Stasi et KGB c’est pas ici alors…:dark_sunglasses:

Pas de soucis je t’avais bien compris.