Nombre de certifications nécessaire sigQty

Hello,
Je trouve l’explication donnée ici pour justifier le nombre sigQty de 5 un peu bizarre. Pourquoi se baser sur cet objectif du million très lointain ? Sinon je comprend que plus ce chiffre est grand, moins on risque de Sybils. Mais il freine aussi l’adoption. Pourquoi ne pas rendre ce paramètre variable ? Par exemple on pourrait le baisser à 3 ou 4 pour le moment, puis quand on sera 10000 (par.ex), on pourra toujours le relever.
Ca implique peut-être de demander aux membres leurs e-mails pour pouvoir les prévenir.

De même, et tant qu’on y est même si c’est un peu hors sujet, faire une certification basée sur la carte d’identité n’empêche pas la construction de la toile par dessus. Simplement, une fois que tout le monde s’est inscrit facilement en quelques clics, il est beaucoup plus simple de créer la toile.

Qu’en pensez-vous ?

Il ne peut pas y avoir de « paramètres variables » dans un système de blockchain publique décentralisée.
Sauf si cette variation est clairement définie dans les paramètres du bloc zéro. Ou décidée exceptionnellement pour des raisons de sécurité ou de panne par les développeurs.

Il est nécessaire de fixer les paramètres au départ, pour que chacun puisse adhérer à la monnaie en connaissance de cause. L’adhésion ne peut pas ce faire sur quelque chose de mouvant.

Il n’y a pas de « certains choisissent au gré de leurs envie », et les autres votes. Ce n’est pas une démocratie. Tu adhères aux paramètres de la monnaie ou tu n’adhères pas.

  • Les développeurs font le code avec en tête la sécurité, avant la facilité d’adoption. C’est le législatif.
  • Les serveurs forgerons sont l’exécutif. Ils valident les lois des développeurs en exécutant le code sur leurs serveurs, ou pas.
  • Les utilisateurs décident ou non de continuer à adhérer, ou pas.

Pour ce qui est de la carte d’identité, elle dépend d’'un système centralisé et doit donc être ignoré dans un système totalement décentralisé.

1 J'aime

Pourtant la variable utilisée pour déterminer si on est membre référent varie dans le temps. Du coup ça veux dire que ça a été écrit dans le block 0 ?

Moi je vois l’avenir de duniter dans une DAO complète. Un DU et une création monétaire équilibrée, c’est super, mais une plateforme qui permettrait aux hommes et femmes de cette planète de s’exprimer directement, d’abord sur la politique duniter mais surtout sur tout le reste, c’est ça qui serait vraiment fort. Un pack monnaie+démocratie+éventuellement réseau social, je ne vois que cette méthode pour atteindre le million de personnes et ainsi atteindre la masse critique nécessaire pour peser sur l’aspect démocratie.

Je ne code pas et je ne fais pas tourner de nœud, mais je contribue à mon échelle à l’extension du réseau, donc pourquoi n’aurais-je pas droit de vote ?
Vous pouvez répondre « c’est comme ça et tu peux forker si tu veux ». Si je veux forker today, ça peut le faire, mais il y aura probablement toujours des gens qui voudront forker donc on va finir avec pleins de monnaies, ce qui n’est pas très pratique.
Après on rejoint cette discussion

Si l’on souhaite un fonctionnement anarchique, donner un pouvoir une instance centrale émettrice de cartes d’identités est incohérent. Celle-ci est facilement corruptible et attaquable. Contrairement au réseau Duniter, elle peut s’arrêter à tout moment sans nous demander. Elle peut exclure des étrangers et des opposants politiques. Son système électoral peut présenter des biais importants, la rendant non-démocratique.

Personnellement, ces éventualités ne me plaisent pas trop, c’est pourquoi je préfère un fonctionnement anarchique.

Que l’on décerne un prix Nobel et une médaille Fields à la personne qui trouve comment certifier efficacement toute population de manière anarchique et sécurisée.

En revanche on pourrait faire à peu près ceci hors-protocole, en prêtant volontiers à des inconnus que l’on aurait presque envie de certifier mais sentant qu’on ne respecterait pas la licence. (par exemple possédant 2 certifications, une carte d’identité et un numéro de téléphone)

Walaïe! J’adore les ambitions qu’on a pour d’autres de faire. Je l’ai déjà fait et j’ai appris à arrêter.

Déjà tu peux signer des documents avec ta clé privée. On peut même les signer à plusieurs les uns après les autres. Ça permet de contractualiser des engagements collectifs, et voilà une petite route pour décentraliser l’autorité de nos gouvernances. Detournons les outils de la Ğ1 sans toucher à la blockchain, et on laissera les Duniteriens se concentrer sur leur énorme boulot.

1 J'aime

J’ai peut-être mal utilisé le terme DAO. Je voulais dire duniter+démocratie+réseau social mais en adaptant des codes déjà existants.
Je n’ai jamais dit que je m’attendais à ce que d’autres le fassent. Je serais ravi de le faire mais j’ai pas le niveau ni le temps pour le moment.