NOSTR vs Duniter&césium

Bonjour,

Dans mon réseau de « résiliants », vu que je suis un des informateux du groupe, on me demande de faire un test de NOSTR comme remplaçant potentiel incensurable aux réseaux sociaux standards.

De ce que j’en comprends après ce que j’ai pu lire dessus, c’est un protocole libre et open-source permettant l’échange de texte crypo-chiffré-signé via un réseau décentralisé. Suffisamment bas niveau pour qu’on puisse intégrer des couches de paiement dessus (certains le font apparemment déjà en bitcoins).

Vu que je suis aussi et depuis peu testeur de la praticité de la Ǧ1 pour le même groupe de résiliants, ça me fait très fortement penser à Césium et Duniter… Plus précisément à la couche structurelle « réseau » de fonctionnement de ceux-ci.

Mais je ne connais pas assez ni nostr, ni césium/duniter pour répondre aux questions qui suivent alors je me permet de les retranscrire ici :

Travailler séparément sur ces deux protocoles n’est-il pas redondant ?
Une convergence des deux système est elle possible / naturelle / souhaitable / inutile ?
Ces questions si elles sont pertinentes ?

Merci

1 Like

Bonjour,

je suis allé voir, nostr permet de transmettre des messages oe toutes sortes.

Il est donc possible oe l’utiliser pour transmettre des paiements lightning. mais il y a quand même besoin d’une blockchain derrière.

Donc ca ne remplacera pas Duniter, ni v1 ni v2.

Après ça pourrait ytre un candidat pour lle transport des commentaires de transactions de duniter v2, ou p-e un systyme de petites annonces. Mais il y aura toujours besoin d’un client independant (cesium, gecko, etc.)

2 Likes

Intéressant, je suis justement en train d’implémenter le système de stockage des commentaires transactions sur les datapod, de manière totalement centralisé mais fiable.

NOSTR a le bon goût de se comparer à ActivityPub et à ScuttleButt (ssb): Comparisons - Docs

Ils utilisent IPFS pour fonctionner: Nostr Protocol and NRC-20. Nostr Protocol and Blockchains | by Homsteoasis | Medium

On discutait avec Hugo ya 2 jours de quels seraient les meilleurs choix pour le future de la messagerie Ğ1 en remplacement de Cs+, je disais qu’il faut surtout pas construire notre propre solution maison mais plutôt interropérarer la Ğ1 avec un système de messagerie existant le permettant.

Le NIP 44 de nostr est prévu pour ces conversations privés chiffrés: https://github.com/nostr-protocol/nips/blob/master/44.md

Voici la liste de tous les NIP nostr, représentant tous les cas d’utilisations intégrés pour le moment: GitHub - nostr-protocol/nips: Nostr Implementation Possibilities

Sachant que le NIP 0 est prévu pour les metadata de profile utilisateur, et le NIP 1 pour du fulltext simple, court et publique.

Selon moi nostr mérite en effet notre attention et nos tests pour évaluer ses possibilités, et vérifier qu’il est à la hauteur de son discourd.

En tout cas une rapide recherche sur le web permet de se rendre compte qu’un bonne partie de la commu bitcoin semble s’emparer de ce protocole pour leurs réseaux sociaux depuis 2023.


Exemple de client nostr mobile qui embarque un wallet bitcoin:


Un autre client nostr multi-plateform fait en Flutter: GitHub - frnandu/yana: Yet Another Nostr Application


List complet des clients recommandés: Clients - Docs

1 Like

Je réponds à une question que tu pose autrepart :

Je ne saisi pas bien le principe des relays qui communiques avec les clients mais qui ne communiques pas entre eux, comment c’est possible dans un réseau décentralisé et unifié

J’ai l’impression qu’il s’agit simplement de redondance de la donnée. Les utilisateurs ne sont pas identifiés par un username (user@server.tld) mais par une clef publique. Donc ils peuvent publier la même donnée sur plusieurs serveurs pour que ce soit redondant (donc non censurable ?)