Onboarding Cesium

Nous sommes plusieurs à constater un problème d’UX dans l’onboarding sur Cesium.

  • Les gens sont invités dès le début à créer un « compte membre » alors qu’il serait plus simple de simplement créer un simple portefeuille (wallet), sans demander l’avis.
  • Les gens confondent systématiquement leur identifiant secret, leur pseudo, et leur mot de passe. C’est très confus chez beaucoup de monde. Quand on est là pour expliquer à côté ça va, mais seul, les gens sont perdu.

Ces 2 points sont des priorités pour moi pour Cesium, en faisant remonter les avis du publique.

Je ne sais pas ce que vous en pensez.

5 J'aimes

Fait monter les enchères !
Fait pété la barre de financement !

1 (0,75 + 0.25) développeur Césium (le client le plus utilisé) pour 2 500 membres + utilisateurs non-membres ça fait un beau rapport.

2 J'aimes

Il y en a déjà une ? Où ?

Il y en aura une quand on saura comment intégrer une barre de financement sur un Discourse. J’en digresse ici.

Et, effectivement, ce sont les deux plus gros obstacles à Cesium actuellement. Il va falloir qu’on fasse des urbex dans des caves ; il paraît qu’elles grouillent de développeurs.

2 J'aimes

Est-ce que le fait de passer les instances web en lecture seule sur les comptes membres (donc plus possible de créer de compte membre), tout en gardant les comptes simples accessible en lecture-ecriture, réponds à ton besoin ?
En d’autres termes, seules une installation du desktop permettrait la création d’un compte membre.

Est-ce gênant s’il s’agit d’un compte simple portefeuille ?
Il n’y a pas de proposition dans ce que tu écris. Quelle est ta proposition ?

Je crois que @poka voulait dire que ça rajoutait une étape dans le processus de création de compte, étape dont on ne voit pas bien l’utilité car :

  1. on peut de toutes façons transformer un compte portefeuille en compte membre
  2. la plupart des gens sont persuadés que si leur compte membre n’est pas validé dans les 2 mois, il sera complètement détruit
2 J'aimes

Ça se réfléchit.
Par exemple, a quel moment présente t’on la licence du coup ?

A mon sens, le moment optimal n’est pas le moment où la personne crée son premier compte Cesium G1.

Moi mon premier compte Cesium G1, il avait un mot de passe faible. Après un peu de lecture, j’ai refait un compte.

Il vaut mieux que la personne aille d’abord à quelques apéros pour se faire expliquer les choses de vive voix avant de faire sa demande d’adhésion.

Qui lit les licences de toutes façons ?

A part ceux qui les écrivent, s’entend.

Le parcours utilisateur optimal me semble être :

  1. Ouvrir un compte
  2. Aller à un 1er apéro
  3. Comprendre qu’on a mal créé le premier compte
  4. Refaire un compte
  5. Revenir à un 2ème apéro
  6. Y faire quelques échanges
  7. Faire sa demande d’adhésion
  8. Se faire présenter la licence.
  9. Ne pas la lire.
  10. Accéder au QCM.
  11. Rater une ou deux questions.
  12. Lire la licence.
  13. Réussir le QCM.
  14. Revenir pour un 3ème apéro
  15. Obtenir des certifications
  16. Être membre*

* et alcoolique

6 J'aimes

Excellent :slight_smile:

Si on enlève l’étape « choix du type de compte », le champ pseudo peut s’en aller à cette étape là (et apparaître au moment de l’étape d’adhésion).

Quant au 4 champs restants, je pense que tout présenter sur une seule page poserait suffisamment question pour que l’utilisateur lise les label des champs, et se pose les questions nécessaires. Mais même là, ça reste tellement loin de n’importe quel autre usage sur n’importe quelle autre plateforme que ça risque de rester très confusant à mon avis.

Du coup, je pense que rajouter quelques écrans qui explicitent ce qu’est un identifiant secret avant qu’on accède à l’écran de création de compte à proprement parler ne serait pas du luxe.

Pour s’assurer que ces écrans soient lus, ils pourraient être rédigés de façon à interpeller l’utilisateur.

Genre :

(notez l’inversion de l’ordre des boutons)

3 J'aimes

Bonjour à tous,
Je suis nouveau sur la Ğ1 depuis un an. Et j’ai encore quelques problèmes de compréhension. Genre : ok mdp et id secret pour générer la clé publique, ok faut que ça soit long, sécurisé parce que c’est ton compte en banque.
Mais du coup, la seule différence est dans le nom ? Pour signifier que l’un doit être plus long que l’autre ? Dans ce cas, ça annulerait ma première remarque qui serait « pourquoi ne pas dire mdp1 et mdp2 »

Ou tout demander sur la même page, afin de bien comprendre combien de mots seront à choisir, sauf si c’est une question de sécurité, pour ne pas tous les afficher sur la même page au même moment.
Peut-être qu’une première page au moment de l’inscription pourrait présenter mot de passe, id secret, pseudo et clé publique, permettant de les distinguer avant de les choisir.

3 J'aimes

J’imagine que la réflexion qui a guidé ce choix était qu’aucune plateforme ne demande de créer 2 mots de passe.

D’un autre côté, aucune plateforme de demande de créer d’identifiant secret.

Maintenant, lequel est le plus déroutant des deux ? C’est là tout le mystère :thinking:

Peut-être en effet qu’une simple page de lexique avant la création du compte suffirait.

Genre :

Lexique

  • Clef publique : On peut envoyer des G1 sur un portefeuille dont on connait la clef publique. En somme, ça a la même fonction qu’un RIB. Comme son nom l’indique, la clef publique est… publique.
  • Pseudo : Il vous identifie en tant que membre certifié de la toile de confiance. On peut vous envoyer des G1 sur le portefeuille associé à votre pseudo. Le pseudo est public.
  • Identifiant secret et mot de passe : Ces deux suites de caractères vous permettent de vous connecter à votre compte G1 afin d’effectuer des virements et certifier d’autres membres. L’identifiant et la phrase de passe doivent donc être parfaitement secrets et suffisamment longs et aléatoires (pas de noms communs ni votre date de naissance, donc) pour n’être pas piratés par un ordinateur qui essayerait plein de combinaisons différentes. La clef publique est générée à partir de l’identifiant secret et du mot de passe, en les cryptant d’une façon qui empêche de retrouver ces derniers.

La question c’est : est-ce que ce sera lu ?

2 J'aimes

Un message a été scindé en un nouveau sujet : Champs uid insensible à la case

Ouaip !

Au moins l’info est là. Ou Ton QCM pour valider l’inscription :smiley: c’est sûr que ce sera lu.
Mais comme tu le dis, de toute façon pour être certifié, un nouveau membre devra se rapprocher de la communauté, et se verra transmis le guide du petit juniste.

Si vous etes ok, je crois que je vais partir sur l’option suivante :

  • A la création de compte, toujours proposé un compte simple.
  • Utiliser « Compte et sécurité » pour transformer en compte membre, ensuite.

L’idée du lexique avant la création de compte (simple) me parait bien aussi.

8 J'aimes

Un message a été scindé en un nouveau sujet : Integration de portefeuilles Duniter avec le réseau social ScuttleButt