Photo obligatoire pour être certifier


#41

Je n’ai aucun problème avec la transparence si elle est observée par tous. En l’occurrence, le jour où le 1% me donne en toute transparence la répartition de leur richesse, je n’aurai aucun problème à être transparent sur mes transactions. En attendant, et vu qu’ils ont tous les pouvoirs grâce à l’ombre dont ils s’entourent, y compris celui de venir me taper dessus si je m’oppose à eux, je préfère me laisser la possibilité d’être anonyme au besoin. Pour l’instant, je ne l’utilise pas mais rien ne m’interdit de l’utiliser demain. Tendre la joue n’est pas toujours le meilleur moyen d’aller de l’avant…

Je ne vois pas en quoi publier ses photos changerait quoi que ce soit puisque tu n’auras de toute façon pas le temps de regarder toutes les photos de tous les membres. Ça ne change rien. Quant à écouter tous les enregistrements audio c’est encore bien plus impraticable concrètement.


#42

Si la personne est prête à déménager tous les 2 mois, et à organiser sa vie perso autour de la fraude au DU, je ne suis pas sûr qu’il serait dissuadé par des photos inexploitables.


#43

Là dessus aussi, on peut immaginer un programme qui ferait un rapprochement entre les comptes membres ayant une voix similaires, dont les voix auraient une fréquence relativement semblable.


#44

Si la personne est prête à déménager tous les 2 mois, et à organiser sa vie perso autour de la fraude au DU, je ne suis pas sûr qu’il serait dissuadé par des photos inexploitables.

C’est vrai qu’on ne peut pas en être sûr à 100%. Mais je suis persuadé qu’il y aurait Beaucoup moins de personnes faisait ça avec cette proposition plutôt que sans. Me concernant, il me suffit de me mettre dans la peau d’une personne mal intentionnée pour le comprendre. Et s’il y en a tout de même qui le feront, on aurait bien plus de moyen pour ne pas les laisser parasiter la monnaie.


#45

La modification imperceptible que Jytou a présenté pour les photos est aussi valable pour les sons. Elle est même, il me semble, encore + simple à faire car l’oreille humaine est plus tolérante aux “erreurs” insérées pour tromper un programme.

On passerait, aujourd’hui, de zéro à zéro (ou de epsilon à epsilon si tu préfère). Si je suis prêt à déménager, c’est que j’ai étudié toutes les failles du systèmes et donc celle-là aussi.


#46

Vos remarques m’ont donner une idée.
On pourrait imaginer que ça serait à chaque certificateur, de prendre une photo et un enregistrement vocal du certifié. Ainsi, les certificateurs pourraient vérifier que leur photo et enregistrement vocal soit bien reconnu par le programme dont on parlait comme ressemblant avec sa principal et avec celle des autres certificateurs. Ce qui compliquerait de beaucoup, pour le mal intentionné, de truquer ses photos et enregistrements.


#47

La confiance se déplacerait donc sur les photos, et une attaque sybile serait facilitée.
La règle de distance serait beaucoup + difficile à faire accepter et le monitoring de la toile entièrement délégué au programme de reconnaissance.


#48

La confiance se déplacerait donc sur les photos, et une attaque sybile serait facilitée.
La règle de distance serait beaucoup + difficile à faire accepter et le monitoring de la toile entièrement délégué au programme de reconnaissance.

Je ne pense pas non. Il s’agirait que dans support supplémentaire. Me concernant, avec cette proposition, en tant que certificateur, je sais que je serais plus efficace. Qu’on pourrait moins me faire certifier un compte en doublon.
Te concernant, tu penses être moins efficace avec cet outil en plus ?


#49

Comme pour tout, il s’agit de peser les avantages et inconvénients d’une solution.

Inconvénients, rien que pour les photos (on double pour l’enregistrement sonore) :

  • développement coûteux dans le core et le protocole d’intégrer des photos dans la blockchain, changements de versions, etc., nécessité de standardiser le format (jpeg ? niveau de compression, standards à respecter en terme de résolution, floutage, bruit, luminosité, etc.), problème de l’intégration des photos des membres existants, etc.,
  • développement au niveau de tous les clients, là encore coût,
  • poids des photos dans la blockchain, celle-ci est déjà suffisamment lourde comme elle est,
  • développement d’outils pour repérer les visages en doublon, en prenant en compte les problèmes que j’ai soulevés (ce point fait l’objet de recherches par de nombreuses équipes très pointues à travers le monde, et est loin d’être résolu),
  • la confiance se déportant au moins en partie sur les photos, toute faille du système ci-dessus serait alors exploitable par quiconque voudrait attaquer la toile de confiance,
  • développement d’interfaces graphiques et d’outils pour naviguer dans les photos et les résultats des outils de repérage de double comptes,
  • déplacement de la confiance dans les photos avec les inconvénients mentionnés par @Nartagnan,
  • les photos ne garantissent pas qu’un véritable être humain se trouve derrière le compte, puisqu’il est facile d’en fabriquer de fausses, 5 personnes mal intentionnées seraient alors toujours susceptibles de créer des faux comptes avec des fausses photos et lancer une attaque Sybil, facilitée par le fait que les humains relâcheraient leur vigilance en se fiant aux photos,
  • refus de certains de poster leurs photos, et donc exclusion de facto de certains membres,
  • exclusion également des vrais jumeaux (dommage pour eux),
  • exclusion des agents secrets qui doivent réellement avoir une double (triple, etc.) vie, dommage pour eux aussi :stuck_out_tongue: , ce n’est pas pour rien que je parlais plus généralement de l’ombre comme une arme,
  • temps passé par chacun d’entre-nous régulièrement à éplucher les photos (qui le fera ? m’est avis que si quelques-uns le feront au début, ne serait-ce que par curiosité, très vite les gens se lasseront et ne le feront plus, ce qui annulerait tous les avantages potentiels),
  • danger à terme que la transparence intrinsèque de ce système soit exploitée contre les membres par des adversaires de la monnaie libre,
  • danger d’exploitation en terme de big data par les GAFAM,
  • probablement d’autres inconvénients que je n’ai pas vus.

Avantages :

  • peut-être un peu de dissuasion de créer des doubles comptes, sachant que cela peut avoir l’effet inverse (difficile de prédire les effets de déporter la confiance sur des photos et donc de relâcher la confiance sur le reste à cause des photos…),
  • peut-être repérer quelques double-comptes.

Personnellement, quand je mets en balance les avantages et les inconvénients, la conclusion est très vite tirée. Et on peut étendre tout ce que j’ai mentionné au-dessus à absolument n’importe quelle donnée biométrique (voix, yeux, empreintes digitales, etc.).

Après, si tu es motivé, rien ne t’empêche de développer la fonctionnalité, de communiquer dessus, de lancer ta propre monnaie basée sur ce principe, etc. On laissera ensuite le darwinisme faire la sélection de ce qui est le mieux. :wink:


#50

J’irai moins loin. Rien ne t’empêche de développer l’idée, de prendre note de nos réserves, et de revenir proposer une évolution de la ğ1 un peu plus concrète/détaillée/“prouvée”.


#51

Bah si demain @mollenthiel trouve une méthode pour sécuriser à coup sûr la toile de confiance sans inconvénients et en même temps à accélérer son développement, je ne crois pas que quiconque refusera ici. :stuck_out_tongue: Je ne faisais référence qu’à un projet visant à intégrer une donnée biométrique dans la blockchain, avec tous les inconvénients que cela comporte.


#52

Merci pour vos retours :slight_smile:

Voici les inconvénients que je trouve discutable :

  • déplacement de la confiance dans les photos avec les inconvénients mentionnés par @Nartagnan,

Ceci n’est pas forcement un inconvénient, c’est même pour moi un avantage. Si je suis amener à certifier une personne, à un moment donner, je serais amener à lui faire confiance sur le fait qu’il n’ai qu’un compte. Le problème est que je peux donner ma confiance à quelqu’un qui me ment. Avec cette proposition, il s’agirait d’avoir un support pour pouvoir le vérifier soit même. Personnellement, ça ne m’empêcherait pas de voir s’il a bien compris la licence, d’être en mesure de le contacter par différents moyens etc

  • les photos ne garantissent pas qu’un véritable être humain se trouve derrière le compte, puisqu’il est facile d’en fabriquer de fausses, 5 personnes mal intentionnées seraient alors toujours susceptibles de créer des faux comptes avec des fausses photos et lancer une attaque Sybil, facilitée par le fait que les humains relâcheraient leur vigilance en se fiant aux photos,

Ce n’est pas un inconvénient, car l’absence de photo ne garantissent pas non plus qu’un véritable être humain se trouve derrière le compte.
Pour le relâchement de vigilance, c’est très discutable. Avec ce genre d’argument, on peut également dire que les casque de moto sont nuisibles, car il fait relâcher la vigilance de la conduite etc

  • exclusion également des vrais jumeaux (dommage pour eux),

Je peux tout à fait concevoir qu’un être humain ayant un jumeau puisse se faire certifier avec cette proposition. Si le certificateur ne le connait pas assez, il aura juste à prouver, qu’il a un jumeau, et ça à notre époque ça peut être très simple.

  • exclusion des agents secrets qui doivent réellement avoir une double (triple, etc.) vie, dommage pour eux aussi :stuck_out_tongue: , ce n’est pas pour rien que je parlais plus généralement de l’ombre comme une arme,

Pour moi ce n’est pas un inconvénient. Un être humain a le droit à un et à un seul compte membre. Le fait d’être un agent secret ou n’importe qui d’autre, ne justifie pas d’en avoir plus. Où alors, il n’y a plus d’égalité pour tous les être humains face à cette monnaie.

Pour les inconvénients que je trouve non discutable, je ferais toute fois un regroupement :

  • développement coûteux dans le core et le protocole d’intégrer des photos dans la blockchain, changements de versions, etc., nécessité de standardiser le format (jpeg ? niveau de compression, standards à respecter en terme de résolution, floutage, bruit, luminosité, etc.), problème de l’intégration des photos des membres existants, etc.,
  • développement au niveau de tous les clients, là encore coût,
  • poids des photos dans la blockchain, celle-ci est déjà suffisamment lourde comme elle est,
  • développement d’outils pour repérer les visages en doublon, en prenant en compte les problèmes que j’ai soulevés (ce point fait l’objet de recherches par de nombreuses équipes très pointues à travers le monde, et est loin d’être résolu),
  • développement d’interfaces graphiques et d’outils pour naviguer dans les photos et les résultats des outils de repérage de double comptes,

=> Inconvénient numéro 1 : Côté technique, ça nécessite du dev et d’alourdir la blockchain

  • refus de certains de poster leurs photos, et donc exclusion de facto de certains membres,

=> Inconvénient numéro 2 : Les être humains voulant rester dans l’ombre ne pourraient pas avoir de compte membre.
Personnellement, je ne pense pas que ce soit un problème. Au contraire, je pense que ça nous pousserait à faire le choix entre s’assumer en tant qu’humain libre, ou ne pas s’assumer. Mais ce n’est que mon avis, et je suis d’accord de le laisser dans “inconvénient” car ça ne permettrait plus quelque chose qui était permis.

  • danger à terme que la transparence intrinsèque de ce système soit exploitée contre les membres par des adversaires de la monnaie libre,
  • la confiance se déportant au moins en partie sur les photos, toute faille du système ci-dessus serait alors exploitable par quiconque voudrait attaquer la toile de confiance,
  • danger d’exploitation en terme de big data par les GAFAM,

=> Inconvénient numéro 3 : Cette nouvelle accessibilité d’informations pourrait donner des armes à nos ennemis.

Je comprend la peur que ça pourrait générer pour certains. Néanmoins, je sais aussi que la peur n’est pas la meilleure des conseillère. Comme pour l’inconvénient numéro 2, je pense qu’un jour où l’autre il faudra prendre notre courage à deux mains, et s’assumer en tant qu’être humain libre. Avec cette proposition, ce serait l’occasion de le faire tous ensemble. N’ayons plus peur, ou alors, si cette peur demeure, soyons tous ensemble courageux :slight_smile: Le fait d’être à plusieurs nous en donnera d’avantage

Pour résumer ce qui a été dit, concernant le “non discutable” (bien que cette notion reste discutable ^^) :
Les inconvénients :
_ 1) : Côté technique, ça nécessite du dev et d’alourdir la blockchain
_ 2) : Les être humains voulant rester dans l’ombre ne pourraient pas avoir de compte membre.
_ 3) : Cette nouvelle accessibilité d’informations pourrait donner des armes à nos ennemis.

Les avantages :
_ 1) Dissuasion pour ceux qui sont mal intentionnés à réaliser leur mauvaises intentions.
_ 2) Donner un support pour vérifier qu’un compte membre soit bien le seul de l’être humain.
_ 3) Donner un support pour pouvoir retrouver un être humain à partir d’un compte, et vice et versa.

A noter que l’inconvénient 3) et l’avantage 3) sont très ressemblant. L’arme que pourrait représenter cette information peut en effet servir à nos ennemies, mais aussi à nous même, contre nos ennemies. Mais il me semble que cet arme, basé sur la lumière plutôt que l’ombre, serait bien plus utile au bon qu’au mauvais.

Petite parenthèse : Parmi toutes les choses que j’ai pu dire, ou même seulement pensé, je n’ai pas tout mis dans avantages (et loin de là), car je suis conscient que des sujets peuvent être discutables. Tous comme je les fais pour vous, avec ce que je pensais discutable


#53

Explicite ton idée car pour moi, le meilleur support c’est la rencontre. Une photo et un enregistrement ne m’apporte rien… que des inconvénients

Là aussi, développe ton idée pour que n’importe qui puisse comprendre quel avantage par rapport à une rencontre IRL. Retrouver un compte se fait par la clé publique.

Par ailleurs, que veux-tu dire ici. Il n’a jamais été question d’accorder la possibilité d’un double compte pour qui que ce soit


#54

Le vrai problème étant que s’ils doivent s’exposer publiquement avec leur photo, alors ils ne peuvent pas avoir de compte du tout. Dans une société où la monnaie libre serait généralisée, ce serait un problème.

PS : les synchronicités sont parfois vraiment bizarres. Et le cerveau fonctionne de manière très curieuse. Dans un film coréen que j’ai regardé aujourd’hui, un procureur montre la photo d’un malfrat à une personne qui connaît possiblement le malfrat en question, mais la personne ne reconnaît pas le malfrat sur la photo. Le plan suivant est fait sur le malfrat telle qu’elle le connaît, il est devenu méconnaissable avec sa barbe et un accoutrement inhabituel pour lui. On ne le reconnaît dans le film sans ambiguïté que grâce à sa fausse main. Juste après avoir posté en long et en large ici sur les dangers des tromperies possibles grâce aux photos et à l’apparence en général, c’était assez marrant.


#55

Mettre des béquilles comme une photo ne sera pas seulement inefficace, mais rendrait au contraire la G1 moins sécurisée, car l’humain est un animal paresseux ; on verrait donc les membres certifier à la légère, car en se reposant sur cette illusion de sécurité, et en faisant l’économie de se poser les vraies questions, celles énoncées dans la licence G1 dont certaines sont promptées par Cesium au moment où on choisit de certifier quelqu’un.


#56

J’ai bricolé un truc libre à fabriquer/adapter. https://wikifab.org/wiki/Polar01d
En utilisant OpenCV on peut capturer et gérer les visages ou les QR codes.

Plein de trucs ici, https://www.pyimagesearch.com/?s=face+recognition&submit=Search


#57

Entre être humain pistable tu veux dire ? Ceux qui font des efforts pour ne pas avoir un profil publicitaire actualisé dès qu’ils passent dans la rue doivent être bannis de la communauté ?
Avec une petite propagande taxant les ğunistes de crypto-anarchistes, et fournissant un outil de reconnaissance faciale aux recruteurs, on pourrait faire suffisamment peur pour empêcher des gens de trouver un job.

C’est une question de coût / bénéfice. Il est prouvé que porter un casque de vélo dans la vie de tous les jours protège également (la Suède a fait un clip il y a des années là-dessus je crois).

La photo apporterait (peut-être) une confiance (en grande partie fallacieuse) au système, mais comme le dit très bien Boris : l’humain est un animal paresseux.
Le fait même que ce post existe veux dire que les membres sont incités à se poser ce genre de questions, et construisent chacun leurs sécurités, au lieu de se reposer sur des règles.
Combien de fois on a entendu un responsable dire “j’ai suivi les règles, y a eu un accident mais c’est pas ma faute” alors qu’il est flagrant que le bénéfice a relégué le bon sens au placard ?


#58

C’est une des cause qui fait qu’il est assez facile d’avoir plusieurs comptes membre pour un seul être humain.


#59

Je parle surtout de paresse intellectuelle : il est plus simple de suivre les règles écrites par d’autres que d’avoir un esprit critique. Plus la licence est basée sur des conseils plutôt que sur des règles, plus le filet est à la fois varié et imprévisible pour un tricheur potentiel.
Je crois que c’est cette imprévisibilité qui est la plus dissuasive.

On n’a aucune info sur ce “assez facile”, c’est de la spéculation. Pour l’instant les cas litigieux ont été remontés et discutés, mais pas de triche avérée.
Et pourtant, en cas de doute, on peut actuellement assez facilement vérifier vu l’échelle de la toile de confiance.


#60

Tu as des preuves de ça ?

Pour la petite histoire, je te conseille de lire ça :