Pourquoi trop peu de logiciels libres sont ergonomiques

Une conceptrice d’expérience utilisateur nous explique dans cette courte vidéo de 14m53s :

image

Designers et Logiciels libres : et si on collaborait ? - Maïtané Lenoir - MiXiT 2018 - Framasoft

3 J'aimes

J’ai eu ZéroPeerTube,

L’original : https://mixitconf.org/en/2018/designers-et-logiciels-libres-et-si-on-collaborait-

1 J'aime

quésaco ?

Tu n’a pas eu de seed c’est ça?

Oui, zéro pairs. Y’en a deux actuellement.

Justement, Maitané et d’autres ont lancé un site pour faire se rencontrer dizayneurs, devs, et contributeurs non codeux (les Moldus comme on les appelle quand on a une grosse barbe).

j’invite les gens qui voudraient apporter de l’ergonomie aux logiciels libres (si vous êtes dizayneur, dev ou autre) à jeter un œil au framateam Design et libre pour causer avec d’autres gens dans ce cas:
https://framateam.org/ux-framatrucs/channels/design-et-libre

et au site de ressources :
https://design-et-libre.frama.io/

Alors y’a besoin d’ergonomie dans Cesium, Sakia et compagnie ? X)

2 J'aimes

Pour Cesium ça me semble être une bonne idée :slight_smile:

1 J'aime

Et en plus Maiwan est membre de la G1 (ou elle l’a été, au moins, j’ai perdu le fil de qui a lâché l’affaire dans mes contacts, j’arrive plus à suivre grand chose en ce moment en même temps). Pingez moi si vous avez besoin que je la contacte mais je sais.qu’elle est du genre toujours blindée côté emploi du temps, elle aussi…

2 J'aimes

Ben carrément, si Maiwann est partante ce serait top!

Ma théorie sur pourquoi trop peu de logiciels libres sont ergonomiques :

  • les contributeurs contribue pour répondre à leur besoin avant tout, hors, une fois qu’il ont la compétence pour effectuer ces contribution, il est probable que la simplicité de prise en main ne soit plus quelque-chose d’aidant peur eux (alors que l’efficacité à l’usage oui).
  • ce que monétise nombre de contributeur pro au monde du libre (ou de société qui édite du libre) c’est la formation et le support, du coup, si c’est trop simple, il n’y a plus rien à vendre, donc plus de revenu pour financer la pérennité des contribution et du logiciel. (Bon il y a aussi le modèle open-core ou le logiciel peut être simple mais délétère pour pousser à acheter les plugin payant).
  • ça peut aussi être culturel : la culture du libre est plus répendu coté tech que coté UX/design ou le droit d’auteur est roi (et un tech peu contribuer sans demander à personne, un designer risque d’avoir besoin d’être épaulé par un tech pour intégrer sa contrib au logiciel).

Bref, je vais regarder cette vidéo dès que j’ai un moment tranquile histoire de voir si mes théories concordent :wink:

PS : Bienvenu les UX, ergonome et designer !

3 J'aimes