WOT, codification du pseudo

Bonjour, que pensez-vous de l’idée de créer des identités avec un pseudo codifié, pour ceux qui voudraient devenir membre et prouver un peu leur identité?
Pseudo codifié comme : Pays-zone-prenom-nom-AAAA-sexe-langue1-langue2
Pays : pays de naissance
Zone: zone de naissance (département)
AAAA: année de naissance
Sexe : M (masculin/male) ou F (féminin/female)
Langue1 : langue d’expression principale (chez soi)
Langue2 : 2ième langue pour communiquer (si existe)
Exemple : FR-31-Phil-Bood-1998-M-Fr-En

2 « J'aime »

Et envoi d’une copie de pièce d’identité qui correspond à la codif (nom, prénom, année de naissance et lieu)

Je viens juste de faire référence à cela dans ce topic.

C’est ce que proposait le projet OpenUDC, et j’avoue être plutôt pour l’utiliser.

Après, tout le monde n’est pas obligé de le faire : simplement ça peut aider à la certification, à donner confiance pour obtenir une signature.

Mais je sais que beaucoup tiennent aussi à leur anonymité …

Le choix peut-être laissé mais celui qui opte pour ce biais, aura plus de chance d’obtenir des certifications (on négligera le fait que certains pourraient produire une copie trafiquée de pièce d’identité car ils devraient être moins de 5% :slight_smile: )

Mais s’il y a de l’argent en jeu vous n’avez pas peur qu’il y ait bien plus que 5% de fausse CNI? un coup de gimp et c’est joué.
Par exemple le réseau mon p’ti voisinage fonctionne un peu pareil, soit on est identifié par nos voisins, soit on envoie une photocopie de facture ou de CNI. Mais il n’y a rien à y gagner, en tout cas pas d’argent directement, donc peu de chance de fausses identités à mon sens.

Aussi je me demandais s’il y aurait une section particulière dans Sakia (ou autrement) pour certifier les personnes que l’on a vu physiquement et vu leur CNI (moins souvent/facilement falsifié quand même par rapport à une image). En terme de WoT ça semble le must non? Une identitopartie duniter +/- PGP t’en qu’à faire ^^

@Kapu ce que tu décrit là est à mon sens l’usage normal de la WoT dans une Monnaie Libre en production, nous ne sommes censés certifié que des personnes que l’on connais dans la vrai vie (dans la 3d comme on dit!).

Pour moi la question de la CNI est un faux problème, et je pense que nous ne devons pas nous en remettre à une identité étatique.

De plus, je pense que dans une Monnaie Libre en production personne ne devrait jamais certifié quelqu’un qu’il n’a pas vu en vrai.
Dans les faits, chacun fera ce qu’il veut mais il est de notre responsabilité collective dans notre communication que d’insister sur l’importance primordiale d’une vrai toile de confiance, vous certifiez quelqu’un parce que vous le connaissez réellement dans votre vraie vie point.

D’ou la conséquence que créer une association qui puisse animer la communauté autour d’une monnaie X me semble fort judicieux dans le sens ou cela permettra aux individus intéressés par une monnaie X mais ne connaissant personnellement aucun utilisateur de cette monnaie X de venir a quelques événements de la dite association pour rencontrer dans la vraie vie des utilisateurs de cette monnaie X.

Je suis fortement étonné de voir germer par ci par là, des propositions de processus de certification virtuels, je part du principe que je ne peut apporter aucune confiance à un processus de certification virtuel, aussi rodé soit t’il.
Après chaque communauté monétaire sera libre de ses choix mais personnellement, je souhaite utiliser une monnaie libre au sein de laquelle il est d’usage de certifier uniquement les personnes que l’on à rencontrer en vraie.

Il vaut mieux en effet ne certifier que des personnes que l’on connaît bien (il ne suffit pas de les avoir rencontrées pour cela, cela peut être considéré à juste titre comme nécessaire, mais cela n’est pas suffisant). Sachant qu’avec un nombre minimum de certifications requises (par exemple 7) et un contrôle de tous via un maximum de distance entre membres de la WoT (par exemple 5 pas), chaque membre de la WoT pourra aussi développer des vérifications par tiers intermédiaire, concernant tout membre de la WoT.

@Galuel j’ai du mal à saisir le maximum de distance maximum entre membres de la WoT? Si je connais une chaîne de 5 personnes et qu’une des personnes se met à être en lien avec une personne avec qui je n’ai aucun lien ça bloque?

@elois Aussi, peut-être la limite de la vérifiction AFK (away from keybord) se situe loin des villes? Pour les citadins connectés virtuellement et physiquement à plein de monde, cela est peut-être moins vrais dès qu’on s’éloigne des villes. Si j’habite en montagne dans un tout petit village et que personne ne fait encore parti du réseau, je dois parcourir quelques heures de route pour rencontrer les personnes déjà membre? Ou est-ce qu’on considère qu’une visio-conférence peut-être suffisante?

Jette un oeil sur la toile dynamnique proposée dans Sakia, qui permet de bien voir à quoi ressemble une WoT. Ensuite fais des schémas, c’est le mieux.

Je pense que chacun certifie les autres selon ces propres critères.
Bien sûr ça n’empêche pas de mettre en place des recommandations.
Je pense que la distance physique n’est pas obligatoirement un critère de reconnaissance.
On peut très bien certifier une personne qui habite à l’autre bout de la planète car étant un proche comme un membre de famille.

1 « J'aime »

Il me semble que toute méthode d’identification peut être sujette à tricherie.
Y compris un scan de pièce d’identité.
C’est le certifieur qui assume l’entière responsabilité envers la communauté et lui même de certifier avec bonne foi et à un niveau raisonnable de certitude un nouveau membre.
J’imagine que dans ce type de système monétaire horizontal, et la pratique du jeu ğeconomicus semble le démontrer, cette monnaie induit des comportements plus altruistes, plus francs et moins égoistes. On pourra remarquer en le pratiquant que les gens dévellopent même une certaine efficience commune en ne visant pas toujours son profit personnel.
C’est peut être un excès d’optimisme de ma part, mais pour avoir joué et comparé les comportements avec une partie monnaie dette, j’imagine mal un nombre conséquent de personnes choisissant de prendre le risque de trahir une confiance qui rapporte plus que l’avidité…
Le regard désaprobateur d’une communauté bienveillante serait surement plus pesant, que l’admiration de l’adresse du voleur dans notre société opportuniste.
Une réévaluation du sens de l’honneur ?…

Bien sur Ğaluel dira que rien de tout cela n’est certain et que seule l’expérimentation en conditions réelles peut démontrer de telles assertions. Mais peut être me laissera t’il pour une fois “espérer” un peu avant la démonstration.

3 « J'aime »