Etrillum restaurant en monnaie libre Ğ1


#41

Dit autrement, le prix va être fixé par d’un côté des offres qui ne trouvent pas preneur d’un côté, et de l’autre des offres qui trouvent trop de preneurs… (et on peut faire la même chose du côté des demandes)


#42

Une autre approche de l’estimation du taux de change pour fixer les prix.
Actuellement, la masse monétaire moyenne par européen avoisine les 30.000 € (c’est de mémoire, je n’ai plus ma source. Et vu que je n’ai pas ce montant sur mon compte bancaire, j’imagine qu’il y en a d’autres qui se gavent… cf. le dernier classement Forbes + 20% d’augmentation de la richesses en 1 an pour nos chers milliardaires français). Mais bon ça donne une base de départ.

30.000 € par européen, ça fait environ 15.000 milliards d’€
Sur G1, 65 membres pour une masse monétaire de 923 DUG1
Une simple règle de 3 donne la valeur de 1 DUG1 = 2.273 €, ou 1 G1 = 227 €

Un gros gros bémol cependant. ceci pourrait être envisageable à la cible de croissance de la monnaie (4.68 % par équinoxe). Actuellement, avec une croissance de G1 quasiment 300 fois plus rapide (7.58% par jour), la valorisation G1 se dévalue de jour en jour comparée à l’euro.
En relatif, par contre ça reste stable.


#43

Très intéressant toutes ces discussions … je vois tout de même que l’on a du mal à se sortir des valeurs de référence euros …
Perso je retiens qu’il y a un DU et que cela pourrait être très “sympa” qu’il nous permette de vivre à minimum … caler les prix sur le DU me paraît alors très judicieux plutôt que sur l’euro …
Là où on va se marrer, c’est quand les proprios vont commencer à louer … ils vont se référer à quoi, à l’euro et à son marché immobilier mortifère ou avoir l’audace de penser le prix en fonction du DU ? Hé hé, c’est là qu’on va voir si la structure de la monnaie change nos comportements ou pas :wink:


#44

Cette unité de mesure de référence n’est certainement pas l’unité de mesure choisie par les tenants d’une monnaie libre telle que Ğ1.

Je ne vois ni raison objective, ni raison pratique de ne pas utiliser une monnaie libre telle que Ğ1 comme monnaie. Comment pourrait-on par ailleurs accepter des membres de Ğ1 qui n’acceptent pas Ğ1 ? Serait-ce un comportement conforme à la Toile de Confiance Ğ1 ?


#45

Un exemple, j’ai inscrite mon entreprise KELCLIM sous G1 (simple portefeuille puisqu’il s’agit d’une société et non d’un individu ; j’ai aussi mon profil en attente en tant qu’individu mais je dois attendre un peu que les piscines se vident)
Clé publique de la société KELCLIM
GVv7TeBwyvu6mkdNiLUn9JTP7gW9jKtPY1fJHZz4UBiF

J’accepte la monnaie G1 dans cette entreprise. Donc avec Etrillum, nous sommes déjà 2 sociétés à vouloir accepter cette nouvelle monnaie.
L’activité de KELCLIM est dans le chauffage et la climatisation, d’où son nom KEL CLIM.
Je crois aux monnaies libres; la TRM m’a permis de comprendre qu’une autre économie était possible. Et sa déclinaison blockchain m’enthousiasme vraiment, car c’est un puissant levier pour contrer les monnaies dettes. Je n’en vois pas d’autre pour l’instant. Mais une question se pose pour cette entreprise. Vais-je me faire régler uniquement en G1 une installation complète de climatisation pour laquelle auprès de mes fournisseurs je n’achète pour l’heure qu’en €. D’autant que même si demain mon fournisseur accepte ces G1, avec le temps passé et l’inflation très rapide de la masse monétaire G1 à son lancement, le stock sur le portemonnaie de mon entreprise aura énormément fondu en valeur relative.
Je souhaite ardemment que G1 se répande façon virus dans la population et les sociétés. Mais pour commencer, je dois être prudent et ai décidé de ne me faire régler en G1 que la part main d’œuvre, et limité à quelques heures.
Donc dans cette phase de démarrage de la monnaie G1, je peux avoir une offre de prix qui intègre à la fois de la monnaie € et de la monnaie G1. Même si le taux de change € / G1 sera flottant et que l’on n’achète pour l’heure ni € avec G1, et inversement, il sera je pense nécessaire de se faire une idée des 2 prix (un peu comme lorsque l’on est passé du Franc à l’euro).
Les discussion sur la comparaison à la monnaie dette m’intéresse donc au plus haut point, que ce soit une conversion fixe, flottante, avec une formule, au doigt mouillé…
Cette monnaie n’aura de valeur que celle que nous voudrons bien lui donner, au travers de la confiance que lui en apporteront ses membres utilisateurs.


#46

La réponse est que c’est bien trop tôt pour aller aussi loin. Pour mieux comprendre le sujet, il faut mieux comprendre le temps, et pour mieux comprendre le temps je t’invite à étudier comment une évolution historique peut se dérouler dans le temps avec cet exemple expérimental vérifiable.

De sorte qu’il convient de comprendre ce qu’est une période d’initialisation, qui dure un certain temps, une période de croissance qui dure un autre temps, et une période de plein régime qui n’est atteinte qu’au bout du temps.

Propose donc juste un peu de biens / services en échange de Ğ1 sous quelque forme que ce soit, mais sans aller trop loin, en restant marginal. C’est ensuite l’expérience qui te dira si ton prix en Ğ1 pourra être monté, ou devra être baissé, pas autre chose.


#47

Bonjour @gdangin,

Déjà bravo pour l’initiative en tant que professionnel !

L’approche me paraît saine et raisonnable.

Comme justement, tu proposes la partie main d’œuvre en Ğ1, en gros ton temps + ta compétence, que penses-tu de l’idée de fixer ton prix en DU ? Par exemple, 1h = 1/8e de DU (en supposant que tu travailles 8h par jour) + x% de DU pour la part “compétence”.

Pour l’instant, il n’existe pas de conversion € - Ğ1 et celle-ci risque d’être volatile.

En se référant au temps et au DU, tu t’abstrais de cette problématique. Ton prix, exprimé en quantitatif, va suivre automatiquement l’inflation liée à l’augmentation de la communauté.

D’un point de vue client, cette approche me parlerait assez.

C’est juste une proposition.


#48

Bonjour @Galuel et @Beun
Je partage effectivement vos approches. Il y a une adéquation à trouver entre le prix proposé au client et le prix acceptable par le client. Quelque soit la monnaie, la loi économique de l’offre et de la demande s’applique. Et comme nous sommes en phase de démarrage de cette monnaie, l’incertitude du démarrage “oblige” une société à limiter l’impact de cette nouvelle monnaie dans son activité. En conséquence, dissocier complétement G1 d’une comparaison avec l’€ dans cette phase de démarrage.
Quelques heures de travail, et sans le matériel, c’est acceptable dans cette phase de démarrage, d’apprentissage, et de stabilisation de G1.
Et en effet entre la valeur unitaire G1 et en DUG1, il est préférable de parler en DUG1 compte tenu de l’évolution galopante de la masse monétaire à son lancement.


#49

Non c’est le contraire en fait. Le DUĞ1 ne bougera pas au lancement, mais bougera plus proche de sa valeur cible quand la monnaie atteindra une phase de plein régime (pas avant 40 ans).

De manière plus générale, une bonne attention implique que :

  • Pour de petits montants il vaut mieux compter en quantitatifs, en Ğ1
  • Pour de grands montants, il vaut mieux compter en relatif, en DUĞ1

Ceci parce que généralement, chacun pourra le vérifier, les transactions concernant de grands montants se font sur des durées de temps bien plus grandes que celles concernant de petits montants.

Or sur de plus grandes périodes de temps, le DUĞ1 sera donc une meilleure unité de mesure puisqu’il représente bien un reflet de la masse monétaire globale en mouvement dans le temps.


#50

@Galuel
Je crois que l’on dis la même chose mais chacun avec ses mots…
1 DU reste un DU, quelque soit le temps. G1 se dévaluera petit à petit comparé au DU (en tout cas c’est ce que j’ai compris)
Mais je vais me replonger dans la TRM. J’ai besoin de bien intégrer tous ces fondamentaux.
Longue vie à G1 !!!
Une remarque voire une suggestion à ce propos. Sur Cesium il y a une page avec toutes les informations sur la monnaie. Il existe un tableau ou ou graphe sur les évolution dans le temps de ses paramètres ? Voir l’évolution de la masse monétaire G1 dans le temps, la croissance du nombre de membres, l’évolution des taux de distribution journalier… Ce serait hyper intéressant de pouvoir analyser ces graphes pour comprendre encore mieux le fonctionnement de cette monnaie.


#51

Non, ça c’est une tautologie qui ne signifie rien.

On peut dire par contre : 1 DU vaut toujours la (1/c)ième part de la moyenne cible des DU par personne. Autrement dit 1 DUjour Ğ1 est toujours la 3742ème part de la moyenne de création monétaire de Ğ1 par membre, laquelle est atteignable en au plus 40 ans, soit 1/2 vie.


#52

@Galuel
Houla !!! Une tautologie… ça me rappelle des vieux cours de maths, oubliés depuis longtemps.
Il est vraiment temps de me remettre dans mes équa diff et de relire la TRM.


#53

1 DU reste un DU si ton référentiel est le DU (auquel cas la valeur du Ğ1 diminue effectivement avec le temps).
En revanche, un DU d’hier ne vaut pas la même chose qu’un DU d’aujourd’hui lorsqu’il est ramené à des Ğ1, alors qu’1 Ğ1 reste un Ğ1 tout le temps. Tout dépend du référentiel. :slight_smile:
Une chose est sûre, pendant la phase de lancement (qui va prendre des années), les Ğ1 comme les DU vont s’ajuster à la baisse et même probablement parfois à la hausse, lors par exemple de phases d’engouement pour la monnaie (ou des crises de la monnaie-dette) où tout le monde veut s’en procurer pour échanger. Il va y avoir des vagues!


#54

@jytou
Merci, c’est ce que j’avais compris en lisant la TRM. Mais la communication est parfois chose étrange qu’en voulant dire la même chose, nos langues propres sont si différentes que nous en arrivons à nous séparer plutôt qu’à nous rapprocher.
Sur l’évolution et le déploiement de G1, cela me semble très différent du Bitcoin qui a mis plusieurs années pour avoir une réelle valeur d’échange (outre le taux de change avec une autre monnaie, je parle surtout de la confiance que ses utilisateurs en avaient). Pas de minage rémunéré (ou vraiment minimum pour la rémunération des noeuds) car c’est le DU qui fait la force de cette monnaie. Tout le monde peut acquérir gratuitement cette monnaie, et l’utiliser. ça peut faire très vite boule de neige.
Et sans espérer un évènement tragique comme la crise de la dette grecque en France, un évènement de ce type avec les banques fermées, serait une réelle opportunité pour le déploiement de G1. Une alternative est possible quand les banques veulent couper le robinet. Le pouvoir a changé de mains, la population reprend son destin en main.
Un plan C est possible, sans devoir céder au dictat de la BCE


#55

Ta conclusion ferait presque un beau sujet sur Diaspora*. wink


#56

J’ai dîné avec ma femme à Etrillum ce soir. Vraiment excellent! J’ai payé ma part en Ğ1 avec un montant qui me paraissait juste (et supérieur à celui demandé, bien sûr). Tant le chef virtuose en cuisine que le service ont fait preuve d’excellence! Ma femme, qui est arrivée en France il y a 10 ans, m’a dit qu’elle n’avait jamais aussi bien mangé: c’est fin, subtil, original, délicat, en quantité suffisante… elle a jalousé les recettes du chef! :slight_smile: Bref, vous ne serez pas déçus!
Merci @nay4!


#57

Bitcoin avait le Pizza day, grâce au restaurant iodé, Ğ1 aura le ioday


Ğ1 paired on Ethereum, with value and tradeable with Bitcoin and other cryptocurrencies
Ğ1 paired on Ethereum, with value and tradeable with Bitcoin and other cryptocurrencies
#58

Merci pour le rappel, je vais retenir ce principe !


#59

Bonjour,

Cet été, je suis passé manger à l’Etrillum et payer en G1 !
Belle expérience et bel échange avec Yann, Nat et Mari, merci à eux !
En plus de l’échange “financier” entre nous, j’avais promis de faire un petit compte-rendu, j’ai mis un peu de temps, mais c’est chose faite !

https://hackmd.lescommuns.org/OwUwnAHAbADBDMBaAxsmJEBYAmvECMBDZCRAM22ACYQBGQqCAVjFqA==?view

Bises,

Yannick


#60

Sympa le Pad !
Pour ma part, comme j’avais constaté que l’appli ne fonctionnait pas sur mon téléphone (un fairphone à l’époque) j’avais prévu d’amener la tablette où l’appli semblait tourner et j’ai payé avec cesium sur place, ça a fonctionné ! Depuis, l’appli remarche sur le téléphone (je l’ai vérifié cette semaine en payant des bières en live lors de notre rencontre mensuelle au Bieristan).