Le Sou : La monnaie libre en Mayenne


#1

La future monnaie locale libre (MLL) Mayennaise s’appellera “Le Sou” : http://www.le-sou.org

Voici une première vidéo explicative, destinée à ceux qui découvre la question : https://www.youtube.com/watch?v=f9jJ6vwJWOw

Je compte faire d’autres vidéos explicatives, qui détailleront notamment :

  • les questions de bases sur la TRM;
  • Les aspects liés à la sécurité (concept de crypto-monnaie, BlockChain, P2P, etc.)

EDIT (juin 2017) : Suite à un ajustement de cap, l’association du Sou utilisera finalement la monnaie Ğ1 : lire cet article et celui-ci


Conférence monnaie libre ce soir 29-02-2016 à Granville
#2

Salut,

Est-ce que c’est possible de résumer en quelques points les étapes «pratiques» par lesquelles il faut passer pour mettre en place une monnaie libre?

  • Constitution d’une association loi 1901 (c’est pour la France si je ne me trompe)?
    • Facultatif? Indispensable? Recommandé?
  • Mettre en place un site internet et ;
    • Un nom de domaine?
    • Un serveur pour le site? Une page suffit ou faut-il un CRM?
    • Un serveur pour les membres (uCoin) ou autre?
    • Un forum comme Discourse ou un outil de mailing?
  • En discuter avec les élus locaux? Dans un conseil consultatif citoyen? Dans la rue?
  • Aborder les commerçant?
  • Quelles applications pour Android, iOS, Windows, depuis un navigateur?
  • Comment inclure les «déconnectés» comme les personnes en fracture numérique (faut-il qu’ils impriment des trucs en papier ou faire gérer leur portefeuille numérique par quelqu’un?)?

Bref … un truc du genre quoi … un peut comme les étapes d’installation qu’on trouve sur Github quand il est question de mettre en route un outil informatique. Une sorte de comment faire étape par étape.

Un peu pour aider les gens comme moi, pleins de bonnes intentions ou d’idées mais trop lents ou désordonnés pour savoir par où commencer.

Et merci pour l’initiative du Sou en tout cas! Le nom est tout con mais tout bon :smiley:


#3

Salut,

Excellentes questions de @tierce !

Le Sou, va t-il s’inscrire sur : http://monnaie-locale-complementaire.net/ ?
Ne serait-ce que pour y faire de la diffusion…

D’après un moteur de recherche le mot clé trm n’apparaît pas encore sur ce site.

Liens, présentation, commentaires, réponses, etc.

Questions/Réponses sur “le Sou”, suite à la conférence du 24/11/15 à Mayenne - https://www.youtube.com/watch?v=QAVfFDEfnxE

Les slides sont-elle publiées quelques part ?

Sylvain.


#4

Salut @Sylvain,

Oui les slides sont en ligne (cf description de la vidéo :
http://le-sou.org/doc/diapo-conference-20151124.html)

Nous étions déjà inscrit sur le site des monnaies complémentaire (nom “Monnaie Mayenne”) étant donné que cela a été notre démarche première.

a+
Benoit


#5

C’est génial !
Du coup est-ce qu’il pourra y avoir un échange vers des euros ?


#6

Personne ne peut empêcher qu’il y en ai. Comme toute valeur économique, il est possible de l’échanger contre une autre.
Simplement, dans le cas du Sou, il n’y aura pas de taux de change “fixe”, mais simplement un taux indicatif donné par l’association. C’est l’offre et la demande qui fera ensuite le reste, avec l’apparition de place de change incluant le Sou.


#7

14 posts were split to a new topic: Epargne et monnaie libre


Epargne et monnaie libre
Epargne et monnaie libre
#12

Le financement participatif en monnaie-dette du Sou n’a pas fonctionné d’après
ce site : http://www.ornicare.org/projet/le-sou

@kimamila Tu as un retour là dessus ?
(manque de temps, trop difficile à convaincre, trop cher, pas assez de diffusion, …)

Allez vous récidiver, d’une autre façon ?

Sylvain.


#13

@Sylvain Il y a plusieurs explications possibles, et je ne suis pas sûr d’avoir toutes les réponses.
Je constate notamment pour de tel sujet, les gens sont beaucoup réticent à donner, que pour n’importe quel projet (genre “je monte ma maison d’hôte”, “ma boulangerie”, etc.) car ils perçoivent que c’est un sujet important : s’il n’ont pas pas bien tout compris, ils vont plus avoir peur d’alimenter quelque chose de mauvais.
Ils perçoivent que la monnaie peut avoir de l’impact pour leur vie, l’équilibre du pays, etc. beaucoup plus qu’un projet quelconque moins “communautaire”.

Bon, on a reçu aussi pas mal de conseils sur la bonne méthode, mais un peu tard : réunir déjà une somme assez importante dans les “premiers cercles” (amis, amis des amis, famille) avant de commencer à élargir et faire de la pub. Dans un projet comme le notre, il faudrait presque 50% du montant, pour déclencher un effet de masse.

Ceci étant, pas de panique : on continue ! ;o) On envisage même de faire le prochaine craowdfunding en Sou ;o) Si si ! on en reparlera en juin, aux RML7 ;o)

A+


Epargne et monnaie libre
#14

Salut @kimamila,

Merci du retour. Je ne désespérai pas du tout. :slight_smile: Je travaille de mon côté aussi, conférences, beaucoup de lectures, j’ai écouté 1/3 des podcast de monnaie libre, je crois plus des 10aines d’autres.

J’ai écouté ta métaphore du bateau sur l’eau c’est vraiment pas mal ! J’en ai reçu une autre du même genre mercredi à une conférence sur le capitalisme:

« C’est comme demander à un poisson d’expliquer c’est quoi l’eau…, difficile quand on a toujours nager dedans »

En parlant de définir le capitalisme…

Dans le podcat
Monnaie Libre n°61 Un parcours vers la monnaie libre avec Mathieu Bize Il parle de dissonance cognitive.

C’est exactement le cas du poisson…

Et par analogie je parle de ce que tu décris comme : “Je constate notamment que pour de tel sujet, les gens sont beaucoup plus réticents à donner, que pour n’importe quel autre projet”

J’ai modifié ta citation telle que je l’ai comprise. :wink:

Compte sur moi pour le FFM7 !

Je suis (suivre ≠ participe) l’asso qui s’occupe de la monnaie locale complémentaire ici.
Elle ne sera probablement pas libre, mais à suivre avec attention.

Sylvain.


#15

@kimamila Bonjour,

Je ne peux malheureusement pas venir aux RML7. Cependant, voici ma contribution.

Je pense que l"échec du crownfounding pour le sou est du, pour le citoyen lambda, au manque de concrêt au sens palpable du projet. Pour y remédier, une idée pourrait être de faire votre “levée de fond” en réunion d’information…

Je m’explique: psychologiquement, une personne donne plus facilement à quelqu’un proche, d’où commencer par famille, amis etc… est la première démarche. Mais si vous présentez le sou, le projet donc, physiquement avec beaucoup de conviction alors je pense que cela doit fonctionner. “C’est possible et en plus c’est bon pour moi”, voilà ce que peut se dire une personne intéressée mais prudente.

Bien sur, toi seul peut savoir si cela peut se faire. Je n’ai pas toutes les infos pour le savoir. Le côté psychologique est toujours primordial dans les décisions des êtres humains…


#16

Salut @kimamila et les autres.

Comment se passe l’avancée du “Sou” actuellement?

Je voulais savoir quelles ont été les étapes pour aborder le sujet des monnaies libres avec les commerçants?

Avez-vous établi un plan d’action en faisant une sorte de cartographie de tous les fournisseurs des fournisseurs des fournisseurs afin de comprendre les échanges et de les démarcher ?
Avez-vous “analysé” les besoins de chaque commerçant afin de pouvoir leur donner satisfaction?
J’ai vu le site et les vidéos explicatives, le podcast “Monnaie libre”, c’est génial.

Le fait qu’un fournisseur de nourriture accepte d’y participer doit tout changer effectivement, car cela crée un intérêt direct pour beaucoup d’autres acteurs économiques.
Mais ce distributeur de nourriture, il doit bien y voir un intérêt non? Il se fournit lui aussi chez des producteurs acceptant la monnaie libre?
Mais comment cette boucle peut se boucler de manière viable?

Car imaginons que ce distributeur de nourriture, achète ses fruits et légumes en Sou, les producteurs ensuite peuvent réutiliser le Sou chez ce même distributeur pour acheter autre chose.
Mais si le distributeur n’achète que ses fruits et légumes en Sou et le reste en Euros, alors il ne pourra pas vendre tout ce qu’il a en Sou, il pourra former ses prix en n’acceptant qu’un certain pourcentage en Sou.

Ce qui fait que les individus en dehors, pratiquant des activités diverses, et qui acceptent eux-aussi le Sou car ils peuvent acheter de la nourriture avec, ne pourront acheter qu’un petit peu de choses en Sou, et le reste en Euros.

  • Donc tout ce qui est payé en Sou ne l’est pas en Euros, donc ok, ça fait “économiser” de l’Euro.
  • Les individus ne connaissant pas ou ne participant pas au Sou, voyant qu’ils peuvent payer en autre chose que l’Euro (afin d’en économiser) vont probablement s’y intéresser de la sorte dans un premier temps. “Inscris toi, fais toi certifier et crée ta propre monnaie, au même titre que tous les autres” —> c’est un argument de poid aussi oui.

Je sais que le vrai but est que tout le monde utilise une monnaie comprise par tous, mais avant d’arriver à ce stade, il faut des arguments de poids, ou des choses parlant d’elles même afin d’inciter le plus grand nombre à se poser ces questions là.

Donc en gros, comment ce projet a-t-il été pensé dans les grandes lignes?

Je me doute que la réponse peut être très longue, et que c’est un travail de longue date avec probablement beaucoup de monde impliqué, mais aurais-tu quelques conseils, quelques documents pouvant me/nous éclairer sur la démarche globale stp?

Question ouverte, ouvrant le débat si vous voulez .


Epargne et monnaie libre
#17

Non la réponse est très courte. Etudie l’histoire du bitcoin ainsi que l’évolution historique de son cours

C’est très loin d’avoir passé par une quelconque “démarche” parfaitement superflue.

La monnaie fondamentale doit fonctionner, elle est adoptée, ceux qui veulent l’utiliser développent ensuite les services qui permettent d’en dépenser ou d’en obtenir.

La monnaie est première.

Penser l’économie avant la monnaie, c’est comme tenter de penser les mathématiques sans les nombres.


#18

Je laisse kimamila te répondre, mais je souhaite simplement faire remarquer qu’il n’y a pas besoin d’avoir tous les métiers pour qu’une économie démarre. Il suffit de 2 (en fait, 3) acteurs pour que ça fonctionne.

Tu sais, aujourd’hui réaliser des développements informatiques coute cher, très cher même. Un producteur de légumes devra produire et vendre plusieurs mois voir années une partie de sa production au développeur de son programme/site web pour obtenir la rémunération équivalente.

Et donc déjà avec 2 acteurs de ce type, on a une économie qui peut fonctionner pendant plusieurs mois/années de façon tout à fait “viable”.


#19

Ok. Pour que ça démarre. Mais l’intérêt (enfin je crois) pour beaucoup d’individus, serait d’utiliser une monnaie pensée avec la symétrie spatio-temporelle, ce qui permettra à tous les individus de pouvoir échanger encore plus de valeurs.

Oui je vais lire ça.

Je le pense de plus en plus oui.
C’est marrant, alors qu’on me présentait il y a peu la thèse des économistes classiques, pour lesquels la monnaie est essentiellement un voile remplissant trois fonctions distinctes dans le
circuit économique (réserve de valeur, intermédiaire des échanges,
numéraire).


Epargne et monnaie libre